AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une arrivée pour deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Une arrivée pour deux    Ven 27 Aoû - 20:31


Une douce matinée s’annonçait sur le pays nippon. Dans le ciel, quelques nuages blancs et une fine brise. La couleur encore orangée du plafond terrestre indiquait que le soleil n’allait pas tarder à montrer l’étendu de la sa lumière, de sa chaleur. Un matin comme les autres au Japon. Déjà dans les rues, les gens se pressaient telles des fourmis, attrapant un café avant de sauter dans le métro. Les autres se préparaient chez eux, terminant certaines choses à la dernière minute.
Pour ce qui était de préparer ses affaires, Shiynmey était à cent pourcent prête. Sa valise était fermement cadenassée au pied de son lit. A vrai dire, elle n’avait même pas eu le temps de l’ouvrir depuis son retour dans la maison familiale. A peine avait-elle mis un pied chez elle, heureuse de revoir tout le monde, même son frère, qu’on lui annonçait qu’elle devait repartir le lendemain. Une nouvelle mission ? Pas vraiment, voir pas du tout aux yeux de la jeune fille. Elle devait se rendre dans une école. Quelle joie ! Non mais vous imaginez, elle, retourner sur les bancs de l’école ?! Rester immobile devant un professeur débitant sa science que personne n’écoute. Vraiment, ce n’était plus pour elle ! Cela faisait maintenant depuis trois ans qu’elle passait son temps sa vie à courir à droite et à gauche, à parcourir les villes pour traquer ces créatures nuisibles aux humains. Non mais vraiment, vous l’imaginez dans une salle de classe ?!

Allongée sur son lit, la demoiselle soupira longuement. Elle fixait le plafond blanc de sa chambre, comme si ce dernier était devenu subitement fascinant. Vêtue d’un simple débardeur blanc, dont une bretelle avait glissée de sur son épaule, elle n’avait pas l’air très motivée. A quoi bon … Il fallait qu’elle se fasse une raison. Elle ne pouvait avoir le dernier mot face à ses parents. Elle se rappelait encore chaque mot qu’elle avait échangé avec eux la veille. Bizarrement, elle n’arrivait jamais à parler tranquillement avec ces deux personnes. Cela partait toujours en dispute, et hier soir, cela ne changea pas de d’habitude. Elle qui était prête à faire un effort parce qu’elle les retrouvait, même avec son frère, après quelques années de séparation. Mais à voir la scène de la veille on aurait dit qu’elle n’était jamais partie.


« Ne défait pas ta valise. Tu repars demain … »

Cette phrase ne cessait de raisonner dans sa tête ainsi que la suite de cette conversation mouvementée. Il n’y avait pourtant pas eu d’insultes, ni de cris et encore moins de pleures. Mais le ton qu’avaient eu les interlocuteurs n’avait pas été très respectueux l’un envers l’autre.
Etait-ce donc cela la famille Sonozoa ? Une famille composée de personnes qui ne peuvent se voir et s’entendre correctement. Peut-être bien. Après tout, toutes les familles ont leurs défauts. Enfin, le seul défaut de cette famille n’était qu’autre que leur fille. Pourquoi ? Cette dernière se le demander aussi, mais elle avait toujours eu la vague impression qu’elle ne faisait pas partie de cette famille.

Un rayon de soleil s’incrusta dans la chambre de Shiynmey qui prit enfin la peine de mettre un pied à terre. Assise sur le bord de son lit, elle s’étira de tout son long puis se leva enfin. Elle ne semblait pas très grande et ni trop petite. Une taille plutôt banale pour une asiatique de son âge. Son corps était mince mais à la fois musclé, preuve qu’elle faisait beaucoup de sport. Ses cheveux, encore en batailles, roses se posaient sur ses omoplates. Quant à son visage, il montrait qu’elle n’avait pas beaucoup dormi, chose prouvée par des cernes se dressant sous un regard vairon. Des problèmes pour trouver le sommeil ? Avec un décalage horaire entre l’Europe et le Japon, cela n’était pas surprenant.

Dans un bâillement, la jeune fille attrapa de quoi s’habiller confortablement dans sa penderie et quitta sa chambre. Direction la salle de bain. Là, elle fit couler de l’eau bouillante dans la douche et s’y glissa dessous lorsqu’elle fut débarrassée de son pyjama de fortune. Le résulta de l’eau chaude sur sa peau fut sans attendre, elle se réveilla instantanément. Elle ne resta, cependant, que quelques minutes avant de sortir de la douche et de se sécher rapidement. Elle attrapa ses vêtement et s’habilla, mini jupe, chemise blanche et jambières noires. Puis s’en tarder, elle descendit dans la cuisine. Là, surprise ! Personne … Elle aurait pensé voir au moins Neph, son petit frère, en train de prendre son petit déjeuné, mais non. Regardant l’horloge de la cuisine, elle comprit pourquoi. Il ne lui restait que cinq minutes avant que le taxi n’arrive. Shiyn alla vite fouiller dans le frigo pour trouver sa part de son repas. Mais à peine qu’elle l’eut ouvert, elle entendit une voie derrière elle :


« -Si tu cherches à manger, sache qu’il n’y a rien pour toi.
-Bonjour maman et merci pour le petit déjeuné, dit Shiynmey en prenant une brique de lait presque vide.
-Ne crois-tu pas que tu es en retard pour le petit déjeuné ? Et ne boit pas à même la brique !
-Mais apparemment je n’y étais pas attendue vu qu’il n’y a pas d’assiette dans le frigo. Après tout, quoi de plus normal d’oublier sa fille après trois ans d’absence. Remarque, ainsi toi et papa avez pu vous occupez de mon cher frère, si faible et si petit.
-Comment oses-tu me parler de la sorte ?! Et surtout de dénigrer ton frère ?!
-Mais n’est-ce pas ainsi que tu t’es adressée à moi hier soir ? Elle but le reste du lait et répliqua avant que sa mère ne prenne la parole. Merci pour le lait. "

Puis elle quitta la cuisine en jetant la brique de lait à la poubelle.

Plus que deux minutes avant de partir, juste le temps de se laver les dents et de descendre ses affaires. Elle aurait dû les laisser dans le hall la veille, mais connaissant sa fouine de frère, elle avait bien de les monter dans sa chambre. Lorsqu’elle monta à l’étage, elle croisa son fameux petit frère. Si mignon aux yeux de tous, mais si ridicule aux yeux de la jeune fille, surtout avec son trident rangé dans son étui. Elle ne lui dit rien en passant à côté de lui, elle eu juste un sourire moqueur. Puis elle entra dans sa chambre. Au même moment, le bruit d’un moteur se fit entendre. Le taxi était en avance. Et bien tant pis, il attendrait un instant, ce qui n’était pas dramatique. Malgré tout, elle ne prit pas la peine de se laver les dents, elle le ferait ce soir avant de se coucher, cela ne la tuerait pas. Elle empoigna sa lourde valise et la traîna vers les escaliers. En bas, elle pouvait entendre ses parents faire leurs au revoirs à Neph. Cela leur semblait si difficile de le laisser partir. Cela en était écoeurant …. Ne voulant pas en entendre plus, Shiynmey descendit le plus rapidement possible, son arme accrochée à sa taille, sa valise dans la main opposée. Et ce fut s’en dire un mot qu’elle passa devant tout le monde pour sortir de cette maison.

Dehors, le temps était un peu frais mais il se réchaufferait bien vite. Devant la maison, le taxi attendait sagement. Voyant la demoiselle s’avancer vers le véhicule, le chauffeur en sortit et vint l’aider à mettre sa valise dans le coffre et refusa poliment lorsqu’il lui demanda son katana. L’homme ne comprit pas pourquoi elle voulait s’encombrer de cela mais il ne dit rien. La jeune fille monta alors sur la banquette arrière et attendit calmement que sa mère cesse de couvrir son frère de baisers. Et après on va dire que c’est elle qu’on allait devoir attendre car elle s’était levée tard. Pff !
Après de nouvelles embrassades, le taxi partit enfin avec toutes les personnes qu’il devait conduire à l’académie Klain. Pour certains, ce genre de voyages est ennuyeux et fatigants, surtout lorsqu’ils étaient longs. Mais imaginez un peu que vous deviez le faire avec un petit frère qui n’allait certainement pas manquer cette occasion pour vous poser une multitude de questions …. L’horreur ! Pour y remédiez, Shiyn avait préparé de la musique dans son lecteur de musique qui était douce, idéal pour s’endormir durant le trajet. D’ailleurs, lorsqu’elle mit les écouteurs à ses oreilles, les premières notes d’une mélodie de piano lui rendirent les paupières lourdes. Cet air de piano, elle l’appréciait beaucoup et la faisait passé en boucle …

Quelques heures plus tard, lorsqu’elle fut secouée par une main hésitante, elle se réveilla. Sur le coup, elle sembla énervée qu’on l’ait réveillée. Mais lorsqu’elle vit les grilles avec une grande bâtisse derrière, elle comprit qu’ils étaient arrivés à bon port. Elle regarda alors différemment Neph et hocha la tête pour le remercier. Et oui, il lui arrivait d’être gentil, ou presque, avec lui. Ne voulant pas passer une minute de plus dans cette voiture, elle la quitta rapidement. Dehors, elle s’étira en se faisant craquer quelques parties de son corps. Puis elle alla récupérer sa valise après remit son arme à sa taille. Une fois tout en main, le frère et la sœur se rendirent jusqu’à la grande lourde de ce nouvel établissement. Une chose était sûre, ils n’allaient pas passer inaperçu avec leur arme …

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Eleve et Chargé de Discipline
Messages : 230
Mystérieuses framboise-cerises : 214

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 14 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un hunter ~
Oh! Un hunter ~


MessageSujet: Re: Une arrivée pour deux    Mar 31 Aoû - 13:50


La veille du départ n’avait pas été des plus joyeuses pour la famille Sonozoa. Le retour de sa sœur avait été une surprise pour le jeune Neph car plusieurs semaines auparavant, ses parents l’avaient vaguement prévenu qu’elle ne tarderait pas à rentrer mais aucune date n’avait été fixée.
Ce fût donc une joie pour celui-ci d’entendre de sa chambre la porte d’entrée s’ouvrir. Il s’était alors précipité hors de sa chambre, dévalant les escaliers mais surpris, il s’arrêta net en plein milieu, s’apercevant que sa mère avait été plus rapide que lui et qu’il ne valait mieux pas pour lui d’intervenir. La rencontre entre la mère et la fille résume à peu de choses toute la soirée. Les parents, pourtant d’une gentillesse, avait été froid et distant. Le repas fut donc des plus sinistres et le jeune frère fini par s’esquiver en quittant au plus vite la table.

En retournant dans sa chambre, il hésita devant celle de sa sœur. Il avait envie de savoir ce qu’elle avait pu ramener de ses voyages à l’étranger mais se rappelant du dîner, il préféra s’abstenir et finir de préparer ses affaires.

La nuit fut de courte durée, il n’arrivait pas à trouver le sommeil et la pensée d’aller dans cette école en compagnie de sa sœur été bien plus forte que la fatigue qui essayer, mais en vain, de gagner du terrain. Il était à la fois heureux mais inquiet. Heureux d’y aller avec sa très chère sœur mais inquiet d’arriver dans cette école dont il ne connaissait presque rien. Il avait seulement eut une chose, une lettre du directeur de cette académie lui demandant d’être l’un cinq chargés de discipline de l’école.
Ressassant encore et encore cette soirée dans son esprit ainsi que sur la journée à venir, Neph décida de se lever alors que la nuit, régnant encore dans cette partie du monde, ne voulait pas laisser la place au soleil.

C’est donc en silence qui sortit de sa chambre afin de rejoindre la salle de bains. Tout le monde dormait encore dans la maison, il ne fallait donc pas faire de bruit. Une fois à l’intérieur, il ôta la simple chemise blanche qui portait d’ordinaire et un corps d’albâtre fit son apparition pour ensuite disparaître dans la douche ou de l’eau commença à couler.
C’est aussi apaisante… si vivifiante… estompa à toute trace de fatigue du corps et de l’esprit du jeune homme.
Une fois terminée, il se sécha et enfila une nouvelle chemise ornée de boutons de manchette rouge en forme de croix ainsi qu’un simple pantalon, rien de très compliquée.
La suite des événements ne fut pas plus compliquée. Finir de préparer ces affaires, les descendre en bas, se forcer à prendre quelque chose à grignoter par manque d’appétit et enfin remonter pour attendre l’arrivée du taxi.
Le temps commença à défiler, Neph appuyé à sa fenêtre depuis qu’il était remonté remarqua l’arrivée du taxi qui était en avance et se dirigea avec son trident vers le couloir. Dans ce dernier, il croise à sa sœur shiynmey qui eut un petit rire moqueur à son égard qu’il préféra ignorer pour éviter de se causer plus de souffrance que ce simple geste venait de provoquer.

En arrivant en bas, ses deux parents l’attendait, prêt à lui dire leurs recommandations, conseils, puis leur affection et enfin un « au revoir ».
Tout ceci prit pas mal de temps mais Neph s’en moquer, il aimait l’amour que les gens et lui apporter et en voulait toujours plus.

Les valises étaient installées dans le taxi, ils purent enfin partir, lui et sa sœur pour l’académie. Voyant que Shiyn ne voulait pas lui parler, il décida de la laisser tranquille écouter de la musique. Pendant ce temps ils profiteraient du paysage. Ce filon… très long… mais l’école était en vue. Ils y étaient ! Enfin ! Il était lui certes mais sa sœur n’était plus de ce monde car pour le moment elle sommeillait encore dans la voiture. Il hésité à la réveiller.

D’une main hésitante, il la secoua timidement de peur de sa réaction. Tout se passa plutôt bien au final. Ils sortirent de la voiture, prirent leurs affaires et se dirigèrent vers la porte de cet immense école. Neph était plutôt perdu, il ne connaissait pas encore cet étrange lieu qui lui était totalement étranger. Ne sachant pas trop quoi faire, il se tourna vers sa sœur avec l’un de ses plus beaux sourires dont il avait le secret et lui demanda tout en se penchant un tout petit peu vers elle :

-« Shiyn ! Tu crois qu’on devrait aller par où ? Car je ne vois personne qui pourrait nous renseignent ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://habatsu-no-sekai.forumactif.com


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée pour deux    Dim 17 Oct - 18:26


La porte grinça à peine lorsqu'ils la franchirent. L'endroit semblait bien plus grand vu de l'intérieur que de l'extérieur. Le hall clair était lumineux et très spacieux, de sorte que l'on pouvait entendre très clairement le son de leurs pas résonner dans les couloirs environnants. Au moins, cela était pratique, cela indiquait leur arrivé, enfin, si cette dernière état bien organisée pour aujourd'hui. D'un pas sûr pour le garçon et plus sur pour la demoiselle, ils avancèrent doucement dans ce nouvel endroit. Mais il y avait bien une chose qui faisait de même, c'était de regarder à droit et à gauche, certainement pour essayer de trouver quelqu'un du regard. Mais il semblerait qu'il n'y avait personne dans les parages. Shiynmey avait l'impression qu'elle et son petit frère allaient bien s'amuser pour trouver quelqu'un ou même tout simplement pour trouver leur chemin.

" Par où aller ? Moi même je ne sais pas. Si encore il y avait quelqu'un ou ne serait-ce un plan du bâtiment, je pourrais te répondre, mais là, je sens qu'on va devoir tourner en rond pendant un bon moment ..."

Tourner en rond, cela venait aussi à dire jouer à cache-cache, une chose dont avait horreur la jeune fille. D'ailleurs, maintenant qu'elle y pensait, c'était toujours pareil lorsqu'elle arrivait dans un nouveau lieu. A Londres, elle avait dû tourner en rond pendant plus d'une heure avant de trouver une personne qui prenait son temps à boire une tasse de thé. Bon d'accord, cela était plutôt normal pour un anglais mais tout de même, cela faisait une heure qu'elle demandait s'il y avait quelqu’un ici. Peut-être qu'elle devrait faire la même chose maintenant : crier pour que sa voit résonne dans les couloirs et qu'une personne l'entende. Ou bien les gens d'ici faisaient comme en France, ils les évitaient pour ne pas avoir la charge de tout leur expliquer. Comme si elle voulait qu'on lui explique toutes les choses de cet établissement, elle aurait droit à toutes ce explications lorsqu'elle irait voir le directeur.

" Mon cher frère, je te propose que l'on s'amuse à trouver soit les chambre pour poser nos affaire ou alors de trouver le bureau du directeur pour discuter de ce que l'on est censé faire ici. A moins que tu préfères camper ici et attendre que quelqu’un passe nous dire un petit bonjour."

Dans un sens, cela serait peut-être mieux d'attendre que de s'aventurer dans les couloirs inconnus et de s'y perdre. Mais Shiynmey ne pouvait supporter l'idée que de rester sur place sans rien faire. Enfin, elle n'aimait pas cela mais elle laissait le choix à son frère. Après tout, ne devait-il pas apprendre à se débrouiller sans elle.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Eleve et Chargé de Discipline
Messages : 230
Mystérieuses framboise-cerises : 214

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 14 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un hunter ~
Oh! Un hunter ~


MessageSujet: Re: Une arrivée pour deux    Lun 1 Nov - 0:31


Le hall était immense, tout dan cette salle annonçait la beauté et la grandeur de l’académie. Il dût s’avouer à lui-même que comparé à la taille du hall, il se trouvait ridiculement petit même si à l’origine on ne puisse pas dire qu’il était bien grand.
Leurs pas résonnaient lorsqu’ils marchaient ce qui aurait dût faire venir au moins une personne, n’importe qui mais quelqu’un au moins. Sa sœur ne semblait pas plus savoir que lui ou aller et ils finirent par s’arreter.


« Par ou aller ? Moi-même je ne sais pas. Si encore il y avait quelqu’un ou ne serait-ce un plan du bâtiment, je pourrais te répondre, mais là, je sens qu’on va devoir tourner en rond pendant un bon moment… »

Le jeune Neph avait acquiescé de la tête mais quelque chose avait tilté dans sa tête lorsque Shiyn avait parlé d’un plan du bâtiment mais il n’arrivait pas à s’en rappeler.
Il essaya, encore et encore mais rien ne voulait revenir. Il s’en souviendrait surement par la suite….
Pour le moment, il voyait que sa sœur devait réfléchir au moyen de trouver une personne ou un lieu pour leurs indiquer ou aller car elle avait l’air ailleur. Quant à lui, Neph rêvassait en quelque sorte en regardant la décoration de la salle qu’il trouvait pas mal. Ses yeux passèrent d’un objet à un autre tout en inspectant chaque détail avec une minutie assez effrayante puis il passait à n autre et ainsi de suite. Son regard finit par se poser sur un symbole ou un emblème qui devait être celui de l’académie comme de nombreuses autres avaient le leurs pourquoi pas celle-ci ?
Cela fît à nouveau réagir Neph qui fît le lien de ce symbole avec celui de la lettre qu’il avait reçu stipulant que le directeur demandait qu’il soit l’un des 5 chargés de discipline de l’académie.
Avec cette lettre, il y avait un autre document qui était u….


« Mon cher frère, je te propose que l'on s'amuse à trouver soit les chambre pour poser nos affaire ou alors de trouver le bureau du directeur pour discuter de ce que l'on est censé faire ici. A moins que tu préfères camper ici et attendre que quelqu’un passe nous dire un petit bonjour. »


Shiyn venait de l’interrompre dans ses pensées mais se n’était pas grave car il savait maintenant ce qu’il avait oublié de se rappeler un peu plus tôt auparavant… c’était un plan de l’académie qui lui avait été envoyé en même temps que la lettre !


« J’ai une autre solution Shiyn si ut me permet. Tu le sais peut-être pas mais j’ai été nommé pour être l’un des 5 chargés de discipline de l’académie et de ce fait en même temps que la lettre que l’on ma envoyé pour me le dire j’ai aussi reçu un plan de tout les lieux à l’intérieur comme à l’extérieur de l’académie mais je n’ai pas envie de le sortir car il est ai fond de mon sac donc je vais procéder autrement… »

Neph ne laissa pas le temps à sa sœur de répondre ou de dire quoi que ce soit, il avait vu ce plan dans son intégralité et donc cette information était dans sa tête. Il utilisa donc son bracelet de perle rouge qui se mit à briller et un plan que l’on pourrait décrire de géant apparut devant eux. CE n’était qu’une illusion mais elle était tirée de l’esprit du jeune hunter et précisément de là ou l’information du vrai plan était enfermée. Cette image du plan indiquait leur position à tout les deux. Quoi de plus beau pour se déplacer dans ce lieu qu’ils ne connaissaient pas.


« Bon et bien la question sera simple : Ou veux-tu aller Shiyn ? »


Neph attendait qu'elle lui réponde en lui adressant un de ses sourires qu'il avait le secret et qui mettait en rage sa sœur alors qu'au contraire il ne cherchait qu'a être gentil avec elle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://habatsu-no-sekai.forumactif.com


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une arrivée pour deux    



Revenir en haut Aller en bas
 

Une arrivée pour deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives :: # Archives des RPs
-
Sauter vers: