AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bouuh~ Jun Adèle~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Bouuh~ Jun Adèle~    Ven 1 Oct - 22:02


|-¤- Personnage -¤-|

:: Jun Adèle~ ::


Mon Imagination 8D /PAN/


:: Nom et prénom :: ; Jun Adèle, Sachant que beaucoup de personnes l'appelle par son nom.
:: Âge :: ; Douze ans~
:: Type :: (ange, inconnu, humain etc ...) ; Bouuh! Fantôme ~
:: Secret :: ( A spoiler) ;
Spoiler:
 
:: Statut :: (personne de l'exterieur, professeur, élève) ; Élève(?)
:: Pouvoir(s) :: (les pouvoirs du personnage si il en a) .//

# Description Psychique :

  • Voyons, voyons~ Que dire à propos de cette adorable enfant que nous avons en face de nous? Mise à part qu'elle soit une âme égarée dans une Académie, elle est tout à fait normale, la preuve, elle ne souffre ni de troubles psychiques d'aucun genre, ni de pulsions meurtrières. Oui, oui~ Adèle est une gentille « fantômette » prête à vous aider dans ces grands couloirs si, par hasard, vous étiez perdus~. « Uhuhu~ » Voici son petit tic à elle, non, non, elle n'est pas parfaite, et bien qu'elle paraisse sûre d'elle, ce n'est pas le cas, se comparant toujours aux autres, elle essaye de leurs ressembler suite à petit conflit avec son passé. Alors ne vous étonnez pas si vous voyez une forme plus ou moins opaque qui essaye de vous imiter. Adèle n'est pas feignante pour un sous, toujours très dynamique, elle aimera vous faire des blagues qui seront parfois de mauvais goût, mais pardonnez là, elle est encore jeune. Elle aime traverser les murs pour aller plus vite, bien sûr, elle prend soins d'éviter les douches ainsi que les dortoirs, bien que parfois elle puisse oublier ce léger détail... Très flexible, la petite fille qu'elle est prend tout au second degrés, vos remarques, vos reproches, vos blagues puériles; elle ne s'énervera jamais pour ça, car, elle le fait aussi,et si jamais elle s'énervait, il y aurait toujours cette voix dans sa tête qui lui ferait d'un ton remplit de sarcasmes; « Ne fais jamais aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.~ ». Horrible est ce proverbe... Mais bien sûr ne poussez pas la plaisanterie de mauvais goût trop loin, ça pourrait vous retomber très facilement dessus étant donné qu'elle n'a aucune limite et qu'elle répond souvent au tac au tac... Ce qui veut dire, sans réfléchir au mal que pourrait provoquer ses paroles. Car, bien entendu, elle sait ce que vous êtes, vous pouvez lire en elle comme dans un livre ouvert, sauf que cela est réciproque est beaucoup plus dommage pour vous.~ Vouii, Vouii~ elle n'a rien à cacher, elle est morte, vous vous êtes tout vivant, tout frais, alors vos pensées du moment sont toutes lisibles pour elle, qui peut décrypter vos sentiments rien qu'en vous regardant... Dans le langage moderne, on appellerait ça une forme d'autisme particulière, ce qu'elle est d'ailleurs, sans vraiment en avoir les désavantages maintenant passée dans l'autre monde.~ Cependant si il y a bien une chose qu'elle hais par dessus tout, c'est lire et apprendre ses leçons par cœur, les livres? Elle ne peut pas entendre ce mot. Que vous lui donniez du J.K.Rolling, du J.R.R.Tolkien ou encore du V.Hugo, elle mettra tout dans un même sac et le jettera à la poubelle, autant les romans, que les BD, que les mangas... Surtout les mangas dont-elle ne voit pas l'utilité.~ Elle n'aime pas la ville et préfère largement la campagne, la montagne, tout ce qui touche à la nature et bizarrement, contre toutes attentes, elle n'aime pas « magasiner ». Non; non, non, cela est la dernière chose qu'elle ferait, avant lire bien évidement... Et malgré son jeune âge, elle est très posée quand elle le veut, aussi le plus surprenant est sûrement le fait qu'elle déteste les sucreries.~ Mais qu'est-ce qu'elle est peureuse cette petite, elle a peur de tout, surtout des cimetières en fait... Bizarre pour un fantôme, hein? Oui je partage votre surprise, mais je peux aussi vous expliquer que ce n'est pas de sa faute ... Tous les enfants ont peur des cimetières ,des morts qui viendraient vous enlever si vous n'êtes pas sage ou encore des vampires qui vous sucent le sang jusqu'à ce que vous soyez tout fripé tellement ils vous auraient déshydraté.~

  • Mais cela n'est que minime comparé à tout ce que l'on peut dire sur cette gentille petite... Mais il faut être au courant qu'elle n'a pas beaucoup d'amis, pratiquement pas, si je peux me permettre. On la voit le plus souvent seule à s'amuser avec son amie la solitude.~ Mais elle ne va pas jusqu'à parler à des objets, non,non... Elle se parle à elle même, c'est mieux et en plus, elle se comprend sans avoir besoin de répéter ou d'effectuer on ne sait quels gestes. C'est très pratique, ça elle peut vous l'assurer.~ Ah! Il est vrai qu'elle a peur des cimetières... Mais aussi de la nuit, oui, oui, oui... Encore plus étrange pour un être que l'on peut croire sans sentiments. Pourtant ce n'est pas le cas, maintenue sur terre sans vraiment savoir pourquoi, elle devient de plus en plus craintive vis-à-vis de ce qu'elle a vue dans ses derniers instants d'humaine. Après lire, et les sucreries, il y a le sang, qu'elle déteste voir couler, en particulier celui des autres, son goût de fer, à la fois chaud et froid, son odeur qui lui rappelle tant de souvenirs et bien entendu sa texture glacée qui ferait frémir n'importe qui.~ En récapitulant tout cela, on en vient à la conclusion, que même si elle se parle à elle même, qu'elle est peureuse, qu'elle n'est pas tout fait apte à être appelée fantôme et que c'est une sorte d'autiste... Elle est tout à fait Adorable cette enfant qui vient de se retourner vers nous.~



# Description Physique :
  • « Uhuhu~ »~ Regardez maintenant attentivement cette jolie gamine, toute petite elle est, du haut de ses un mètre quarante deux, tout au plus, elle peut voir loin, très loin... Jusqu'à ce que vous lui barriez la vue. De jolies cheveux rebelles roses aux reflets indigos encadrent son visage d'ange et sont en parfait accord avec ses petits yeux malins de couleur améthystes.~
    Rarement habillée avec des couleurs sombres, elle garde sa couleur favorite, le rose, qu'elle assortit avec d'autres couleurs, telles que le beige, le violet, le rouge, mais aussi le noir, bien qu'elle ne soit pas fanatique de cette abstraction de couleur.~
    En revenant sur son apparence physique, vous comprenez bien que ses cheveux sont un problèmes pour la société, alors autant elle les attaches lorsqu'elle est « humaine », mais aussi non elle les laisse libres au vent qui la traverse lorsqu'elle est sous sa forme invisible. Elle a reçu, dans son enfance, non pas des réflexions, mais toujours des compliment sur sa chevelure, mais, les gens changent et ne sont plus aussi gamins avec le temps et finissent par se moquer... Mais elle a évité ça, en étant morte.~
    Étant assez mignonne comme petite fille, elle fait souvent l'éloge de compliments de toutes sortes par rapport à son physique de gamine. Car bien entendu vous ne pensez tout de même pas qu'à douze ans on puisse avoir une poitrine à la Pamela Anderson et encore moins être androgyne. Non, non, elle est tout ce qu'il y a de plus normal, mis à part peut-être le fait qu'elle soit un peu... Voir vraiment maigrelette.
    Regardez attentivement son petit minois, tout jolie.~ Une bouille enfantine que l'on a envie de prendre entre ses mains et d'embrasser, surtout ses belles joues bien roses... Une bouille sur laquelle il y a toujours un sourire dessiné dessus, triste, joyeux, ou mesquin.~
    Mais, vous remarquerez d'un peu plus près, voilà, approchez vous de son bras droit, doucement pour pas qu'elle ait peur... Voilà, regardez cette étrange marque bleutée qu'elle essaye de cacher à présent, une sorte de bleu toujours présent, renfermant de douloureux souvenirs.~





# Histoire :
  • Lors d'un anonyme premier octobre, une petite fille est née dans la famille Jun, appelée Adèle par rapport à sa grand mère décédée, elle grandira dans une famille noble avec ses parents, enfermée dans un cocon familiale très protecteur.
    Elle apprendra très vite à lire, écrire, compter auprès de son précepteur qui décéléra en elle un énorme potentiel. Pourtant, il ne dira rien et préférera seulement compter à ses parents qu'elle était très sérieuse et avait une bonne volonté. Pourquoi ne pas parler ? C'est simple, il avait de suite comprit qu'Adèle était loin d'être une enfant normale, toujours à rester à l'arrière, elle préférait se parler à elle même que de jouer au parc avec les autres enfants, il comprit donc très vite que la petite était autiste. Et si il parlait, il risquait de la tuer dans son avenir, on lui ferait prendre des médicaments qui la pousseraient un peu plus profond dans le gouffre. On la mettrait de côté comme si elle était invalide, et cela, il ne pouvait pas le permettre, non, pas à une petite fille de neuf ans qui savait déjà parler trois langues, sa langue maternelle, le français, ainsi que le japonais et l'allemand, avec des lacunes, bien évidement. Avec beaucoup de patience, il l'incita a aller vers les autres, lui expliquant calmement qu'ils n'étaient pas méchants et qu'ils n'iraient pas la voir d'eux même. Ainsi, elle devint plus sociable, bien qu'à partir d'un certain moment elle commence à délirer un peu, c'est seulement là que son instituteur intervient et la remet dans son cocon fait d'argent. Enfermée dans un silence profond, elle ne se confie qu'à lui, et en parle pratiquement pas à ses parents mis à part pour leur réciter sa dernière leçon qu'elle a apprise ou bien pour leur lire le poème qu'elle a écrit en allemand ou en japonais. Pourtant, quelque chose cloche, elle est bien plus calme que la plupart des autistes, elle ne crie pas, ne pleure pas, ne s'énerve pas, juste se parle à elle même lorsqu'elle délire, bien que cela soit « normal » pour une enfant comme cela, il comprend bien vite que ce manque est du en fait, au fait qu'elle a peur.~
    Peur, simplement, mais peur de quoi? Des autres, il le savez, mais quelque chose la terrifiait encore plus, comme si elle était bloquée..~
    Bloquée devant quoi? Devant eux... « Uhuhu~ » Il venait de découvrir alors la source des malaises de la petite, il venait de découvrir qu'en fait... Elle avait peur d'une chose, d'une seule, celle de ne plus être avec ses parents, qui eux, détestaient tout ce qui touchaient à la maladie. Elle avait peur de les perdre, qu'il la traite comme un monstre, alors elle cachait la folie qui l'habitait pour pouvoir les garder près d'elle. Mais une autre question se posait, comment pouvait-elle savoir que ses parents allaient la rejeter? La réponse, il la sue, ou plutôt vue, quelque jours plus tard. A table, la gamine venait de finir de manger et observait tour à tour ses parents, les yeux vides, on aurait dit des miroirs, comme l'écran d'un ordinateur... Alors c'était ça! Elle pouvait décrypter les pensées des gens rien qu'en les regardant? A ce compte ci elle devait ainsi savoir qu'il savait...~
    Elle ne dit rien, lui non plus, ainsi elle continua de vivre dans une pseudo joie, comme dans une pseudo bonheur. Un ans de plus ce premier octobre, n'est-ce pas magnifique le mois d'octobre ? L'argument qu'avait choisit son précepteur pour lui parler. Il savait tout, tout, c'était dangereux, elle le savait tout comme lui, mais elle avait confiance, une confiance aveugle. Et lui, était persuadé qu'il ne dirait jamais rien, il voulait juste l'encourager à lui dire ce qu'elle avait sur le cœur , il pouvait l'aider. Elle parla alors, un monologue long, très long, pendant une heure elle lâcha ce qu'elle retenait sur la conscience. Il l'écouta attentivement, sans broncher, prenant des notes pour l'aider, juste pour elle, pour celle qu'il considérait comme sa fille.~ Les mois passèrent avec plus de légèreté, la petite semblait plus apte à parler avec ses géniteurs, c'était reposant, autant pour elle que pour son tuteur qui s'amusait maintenant à la charrier sur les piqures de moustiques qu'elle arborait en plus grand nombre chaque jour.. Elle se sentait vivre et souriait à présent, à tout le monde, un sourire qui lui valait ceux des autres, c'était l'année la plus belle qu'elle ait vécu sûrement. Elle se faisait aimer des petits et des grands, autant pour son intelligence, que pour son caractère adorablement mignon...
    Mais, il fallut qu'il parte... Pour une raison inconnue. Il ne lui avait pourtant pas dit au revoir...? Elle l'a revu, deux ans après, à pleurer sur sa tombe, trois mois après sa mort. En expliquant ce qu'il s'était passé. Ce qu'elle n'avait pas vu, ce qu'elle n'avait pas voulu voir. Il le disait à présent, sous la pluie, tremblant. Il parlait.


  • « Adèle, je suis tellement désolé... Si tu m'entend, sache que je n'aurai jamais fais ça pour te nuire, non jamais, j'aurais préféré mourir plutôt que pour te dénoncer, je suis tellement désolé. C'est ce jour, il faisait nuit, tu venais de t'endormir, en ayant finit de ton lire ton histoire je suis monté me coucher, et la je l'ai vu... Ton père, mes notes à la main, il m'a regardé, dans ses yeux, une flamme terrible, il m'a menacé en m'ordonnant de déguerpir, je l'ai fais, je pensais, que si je ne résistais pas, cela n'allait pas te mettre en danger, j'ai donc plié bagages et me suis en allé. Mais... Je ne savais pas que tes parents étaient aussi axés sur l'apparence, ta mère t'a fais un garrot sur le bras droit, tu t'es donc évanouie et, d'après ce que j'ai pu suivre de mes propres yeux, elle, enfin, ton père et elle t'ont emmené, dans le cimetière, ils t'ont assise sur une pierre tombale, ils ont lu la Bible et... Ils... Ils ont... Ils ont fait tomber un vase sur ta tête, morte sur le coup, commotion cérébrale, accident à décrété le médecin légiste... Je ne pouvais rien dire, excuse moi Adèle, excuse moi... »


  • Ainsi, elle se rappela le moment ou sa mère lisait la Bible, Elle regarda son bras droit, un bleu y était dessiné...; « Maman? Maman? » « Autiste » Le vase est tombé, ce qu'elle a vu en dernier, une pierre tombale, un livre, la nuit et... Son sang... «  Pourquoi tu m'as tué... ? »


  • Maintenant, il faut trouver un refuge, un logement, et... Un endroit pour étudier, il faut qu'elle étudie, elle veut qu'on soit fier d'elle, elle ne peut vivre que pour les autres maintenant. Elle n'aura jamais de travail correcte étant donné qu'elle ne vieillira jamais, mais elle pourra toujours apprendre... Elle pourra toujours avoir de la culture, le tout étant de ne pas faire comprendre qu'elle soit autiste. La meilleure solution est de faire aussi gamine que possible et d'essayer de ne pas se faire repérer, donc de n'avoir pas beaucoup de contacts avec les humains. Mais qui voudrait d'une telle petite? Elle cherche, cherche, mais ne trouve pas. Puis, de la chance pour une fois, elle entend parler d'une sorte d'Académie. Il paraîtrait que quelque chose de maléfique s'y cache, en plus, près de son cimetière à elle, que rêver de mieux~
    Prenant la décision d'aller voir ce que c'est, elle espionne pendant quelques jours les élèves, leurs habitudes et tout ce qui touche à leurs loisirs. Un jour, elle décide d'y entrer, en tant que fantôme bien évidement, juste pour voir comment c'était fait. Toujours en piquant les manies des uns et des autres, histoire d'être plus « normale ». Malheureusement pour elle, Adèle eu comme pressentiment d'être démasquée par certains élèves.~ « C'est normal Docteur~? ».
    On ne peut plus faire marche arrière, alors... pourquoi ne pas s'inscrire? Qu'est-ce qu'on y perd? Plus rien~ « Mais, j'paye comment~? »


Cause Everything is never as it seems~ Uhuhu~



|-¤- Le joueur derrière son écran -¤-|

:: Ou avez vous trouvé le forum ? :: ; Google~
:: Quelle note lui donnez vous ? :: ; 15/10 (Ma note en Anglais 8D /PAN/ )... Le Disign est bizarre; mais j'adore le contexte (:
:: Quel âge avez vous ? :: ; Alors... En fait, je crois que j'ai 60 ans ;D
:: Prénom/ Pseudo :: ; Vous pouvez m'appeler Jun; Adèle
:: Avez vous tout lus ? :: ; Attendez, j'y vais ;D" Mais bien sur ~[El']
:: Autres :: (H) J'pense que j'ai un peu tout corrigé~



Dernière édition par Jun Adèle le Sam 2 Oct - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : élève
Messages : 563
Mystérieuses framboise-cerises : 498

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 16 ans en apparence, 22 ans, en vrai.
Pouvoir(s):
Oh! Un Inconnu ~
Oh! Un Inconnu ~


MessageSujet: Re: Bouuh~ Jun Adèle~    Sam 2 Oct - 0:45


Personnellement moi, j'aime beaucoup =) !

Alors je te valide, mais je ne déplace pas ta fiche pour l'instant, vue que tu m'avais dis, que tu voulais faire quelques corrections n__n

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-murderland.skyrock.com/


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Jun Adèle~    Sam 2 Oct - 10:46


Uhuhu~ ♫
Je pense que j'ai a peut près tout corrigé en matière de fautes d'orthographe. Ce qui me gênais c'était la description physique que je trouve assez courte, mais j'dois avouer que je n'ai plus d'idées o.o"~
Bref', si ça te convient tant mieux, c'est le But principale n.n~

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : élève
Messages : 563
Mystérieuses framboise-cerises : 498

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 16 ans en apparence, 22 ans, en vrai.
Pouvoir(s):
Oh! Un Inconnu ~
Oh! Un Inconnu ~


MessageSujet: Re: Bouuh~ Jun Adèle~    Sam 2 Oct - 12:29


Bien, Je déplace :3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-murderland.skyrock.com/


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bouuh~ Jun Adèle~    



Revenir en haut Aller en bas
 

Bouuh~ Jun Adèle~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives
-
Sauter vers: