AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Dim 3 Oct - 20:19


  • A passer ses journées à errer dans les couloirs, on finit par les connaître par cœur et ainsi, on a plus de surprises, maintenant qu'Adèle avait fait le tour des couloirs, elle allait visiter les classes, il n'y avait pas cours à cette heure de la journée, de plus on été le week-end, et à présent tout était vide. Décollant avec adresse du sol, son corps qui semblait si vraisemblable avant ne devint bientôt qu'une toison blanche~argentée. Elle traversa ainsi les murs, prenant garde à ce que personne ne la voit, ainsi, elle arriva en quelques minutes dans la classe d'Arts Plastiques. Elle posa pieds à terre et redevint plus ou moins humaine, un sourire bizarre flottant ses son visage pâle. L'odeur de la peinture lui rappelait tellement de choses, et bien que ces souvenirs soit la plupart douloureux, ils y en avaient toujours qui faisaient exception. Rien de tel que pour se remettre d'une journée plutôt ennuyante, sombrer dans la mélancolie des souvenirs, même si les siens étaient plutôt restreints, étant donné l'âge de sa mort, elle pouvait toujours compter sur quelques uns. Douze ans de vie sur cette terre ne pouvait suffire à avoir une idée du bonheur, du malheur, bien que dans son cas se soit possible. Adèle finit par soupirer. S'asseyant sur un bureau près d'une fenêtre, elle regardait le paysages et entendait ainsi le bruit qui s'échappait d'en dehors ces murs. Les moteurs de voitures, les pas des gens, leurs cris, leurs paroles, tout parvenait aux oreilles de la petite fille, qui ne se privait pas de les analyser, et ainsi d'analyser leurs propriétaires... Mais c'était mal lui avait-on dit, personne ne devait savoir.... Elle se l'était promit... Mais juste une fois, prenant alors une grande inspiration, Elle entreprit de prendre une homme au hasard, qu'elle apercevait de loin. Prenant une paire de jumelle, elle commença à l'observer, c'était marrant, voir sans être vu~ N'était-ce pas un sujet que lui avait donné son précepteur en Art plastique? Elle avait créé un buisson, tout confort, qui lui avait servit d'abri, de cachette, il y a de cela quelques mois encore... Elle secoua négativement sa petite tête, faisant virevolter ses cheveux roses, non, non, ne pas penser à ça, juste à des choses heureuses, se concentrer sur sa victime. Reprenant son travail, elle remarqua qu'il était plutôt grand, assez maigre et jeune, la trentaine peut-être quarante... Ses cheveux gris mal coiffés pouvait laisser dire qu'il était très stressé, à en voir la façon dont il se grattait la tête, les pellicules devaient être très présentes... Sa peau blafarde, elle, confirmé ce qu'elle pensait, un homme stressait qui ne pensait qu'à travailler, et qui restait enfermer dans son bureau de l'aube au soir. Et à en juger ses rides, il devait être très nerveux, son tic étant de hausser un sourcil toutes les cinq minutes, cela marquait ses plis au front. Aussi, ses yeux bleus pâles étaient injectés de rouge, deux solutions; La première étant celle qu'il avait du mal à dormir et ainsi, ses pupilles dilatées montraient cette insomnie qui devait le ronger. Deuxièmement, la solution de l'ordinateur, il devait sûrement travailler sur écran et donc user ses yeux, le problème étant qu'il n'avait pas de lunette, soit il n'était pas assez riche pour s'en procurer soit cette solution n'en était pas une. Elle soupira, c'était bien ce qui lui semblait, son costume devait couter très cher, ainsi, il souffrait d'insomnie, et non d'un surplus d'écrans. Après, on pouvait bien évidement voir ses mains, ses ongles rongés et ses bras tout faibles, ainsi, cet homme devait être un bourreau du travaille mais aussi très en recul face aux autres, donc être exploité. Soupirant une nouvelle fois, elle laissa tomber ses jumelles par terre, prit une feuille et commença à écrire, sa description, à ce monsieur.~ Il venait d'une famille plutôt pauvre, modeste, enfance assez difficile, résultat moyens tout au long de la scolarité. Pas de vie de couple, ou du moins rien de concret, car il vient de se faire larguer, cela peut être la cause de l'insomnie avec le stress... Sans vraiment faire attention, son style dériva vers une autre feuille et elle se mit à dessiner, autant vous dire que tout n'était que gribouillis, mais il pouvait représenter bien plus à qui pouvait le déchiffrer, ainsi, elle dessina, pendant quelques minutes. Dans sa tête tout se bousculait, souvenirs, sentiments, la peur, la nuit... Cette nuit... Son crayon trembla, et finit par dessiner une sorte de rond raturé, des arbres, du moins on pouvait les imaginer, & des sortes d'ovales, réguliers ou pas, bizarrerie dont elle seule avait le secret.~ Elle tremble, non, non... Ce n'est pas le moment, pas comme ça, pas ici, pas maintenant, se concentrer oui, se concentrer c'est la clef. « Uhuhu~ » Cette voix... Qui la hante jour et nuit, la fait devenir folle, plus qu'elle ne l'est déjà... Mais de toutes façons... Personne ne peut la voir, il est tard... Qui trainerait dans les couloirs à cette heure? Sa bouche s'ouvrit délicatement, laissant échapper quelques paroles inaudibles pour tout être humain qui se respecte, elle ferma ses yeux et commença à compter son histoire à haute voix, audible pour tout le monde. Tout en restant très vague, parlant de pot de fleur, de sang, de la Bible... De choses insensées sans le moindre intérêt.~







Dernière édition par Jun Adèle le Mar 5 Oct - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Lun 4 Oct - 19:08


C'était les jours ou il n'y avait pas de cours que Akeno détestait particulièrement, il y avait toujours plein de monde partout, aucun endroit ou le jeune garçon pouvait être seul, et ça l'énervait vraiment. Pas de voir les autres lui lancer des regards moqueurs, mais de les voir s'amuser, et d'avoir le sourire, ça Akeno ne pouvait pas le supporter. Ca ne servait à rien, mais alors vraiment à rien d'avoir des amis, le peu qu'il en avait eut, ils l'avait trahi ou lâchement laisser tomber dans les moments difficiles, même sa sœur qui l'adorait n'avait plus voulu de lui. Alors depuis ce jour, il se disait que les amis ne servait à rien, et c'était comme ça qu'il vivait à l'académie Klain depuis maintenant trois mois, même si il commençait à en avoir un peu marre, il ne voulait toujours pas essayer de parle aux autres, peut être que avec le temps ça changerait, mais pour l'instant, il n'était pas encore prêt.
Akeno s'était lever ce matin avec une idée précise en tête, passer la journée entière dans les couloirs, à faire quoi ? Eh bien même lui ne le savait pas, il aimait bien passer toute ses journées dans la forêt ou bien dans les couloirs de l'académie. Mais aujourd'hui était un mauvais jour, il y avait vraiment beaucoup de monde ce jour là dans les couloirs, on aurait dit que tout les élèves s'était donné rendez-vous ici. C'était bien sa veine, Akeno n'était vraiment pas de très bonne humeur ce jour là et il valait mieux qu'il s'en aille de là. Mais c'est qu'il en avait un peu marre de la forêt de l'académie, il y était aller pendant deux jours de suite et il aurait largement préférer se balader dans les couloirs, après avoir longtemps réfléchit, il décida d'aller quand même dans les couloirs.

Il s'y était installer et n'avait rien fait à peu prés pendant une demi-heure. Apres ce temps écoulé, il y avait des élèves de sa classe qui était arrivés. En le voyant, ils se mirent à lui lancer des vannes en rigolant. Ne sachant que faire d'autre, il était partit en courant pour chercher un endroit ou se réfugier. Il était arrivé à l'endroit des salles. La salle d'arts plastique était ouverte, sans même savoir pourquoi, il avait décidé d'y aller. Pas d'y rester longtemps, juste le temps que les autres partent, après il retournerait dans le dortoir et puis il ne ferait plus rien d'autre de la journée.
Il arriva à la porte, il vérifia si personne n'y était, il allait s'apprêter à y entrer quand il entendit une voix. Il ne comprenait pas vraiment ce qu'elle disait mais il était sûr qu'il y avait quelqun qui parlait. Sans même savoir pourquoi, il entra quand même. Akeno entendait toujours la voix, mais il ne savait pas d'ou elle provenait. Il avait beau chercher partout, il n'y avait vraiment rien. Il marchait à reculons pour voir si ce n'était pas quelqun qui se fichait de lui dans son dos. Il ne vit pas les boîtes de carton qui était derrière lui. Il tomba à la renverse et sa tête vint cogner contre le bureau du professeur. Le jeune garçon se releva, il avait vraiment mal. Ca saignait un peu, mais il n'avait aucune envie d'aller à l'infirmerie maintenant. Il attendit, il ne savait même pas lui même ce qu'il était en train d'attendre, mais il se disait que c'était mieux que de retourner dans les couloirs. Au bout de quelques instants, il s'endormit.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Mar 5 Oct - 21:21


  • Adèle tressaillit légèrement en entendant ce bruit désagréable derrière elle; elle se retourna lentement à la recherche de l'origine de celui-ci. Scrutant de ses yeux améthystes les alentours, ceux-là vinrent se poser sur une personne assommée, qui avait l'arrière de la tête ensanglantée. La petite fille tomba du bureau, choquée par la simple vision de ce liquide rougeâtre qui hantait ses cauchemars, sa vie. Elle entendit derrière la porte des élèves qui riaient, sur le coup, elle se demandait si il ne valait mieux pas se défiler et ainsi laisser la responsabilité aux « grands ». Mais l'idée repartit aussi vite qu'elle fut apparue à cause des remords, et si il l'avait entendu? Était-ce pour cela qu'il était entré? Si oui c'était sa faute, seulement la sienne. Redevenant humaine, elle s'approcha doucement du corps inerte du jeune homme devant elle, avançant avec précaution, elle s'agenouilla devant lui. Adèle se racla lentement la gorge, essayant de faire réagir le garçon, comment faire? Devait-elle aller appeler l'infirmière? Ou peut-être rester avec lui au cas où il se réveille? Elle ne savait pas, et était bien trop affolée pour pouvoir avoir ne serait-ce qu'une once de raison. Essayant de se calmer, elle inspira profondément et posa une main sur son épaule, le secouant légèrement, histoire de pouvoir le réveiller. Pourtant rien ne se passait, elle essaya plus fort, toujours rien. Laissant tomber, elle se donna alors comme priorité de soigner la blessure qu'il avait à sa tête. La petite se releva pour aller chercher de quoi penser sa blessure à la tête, ainsi elle revient avec un bandage, des gants, du désinfectant. Elle déglutit difficilement, mit les gants et toucha en grimaçant la blessure de son futur interlocuteur. Elle commença ainsi à désinfecter la plait en prenant bien soin d'enlever tout le sang qu'elle pouvait pour éviter de le toucher²... Sinon ce serait elle qui finira dans les vapes, En fait, le pire dans tout ça, c'était juste la peur qu'elle avait d'avoir été entendue, donc, prise pour une folle. Elle banda soigneusement sa plaie, en espérant pouvoir s'en aller le plus vite possible sans qu'il y ait de danger pour le blessé. Alors qu'elle venait de finir son travail d'infirmière et de se relever pour partir, elle sentit une paire d'yeux se poser sur elle.~


    Spoiler:
     


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Jeu 7 Oct - 18:08


Quand le jeune garçon se réveilla, il avait un bandage à la blessure qu'il s'était faite à la tête. Il avait encore un peu mal, mais ça allait déjà beaucoup mieux que avant qu'il s'évanouisse... En plus il sentait bien qu’il ne saignait plus .Il releva la tête, que s'était-il passer déjà ? Il lui fallu un petit moment pour qu'il se rappelle enfin ce qu'il faisait ici. Apres une minute tout était enfin clair dans son esprit, il était venu se réfugier dans la salle d'art plastique pour fuir des élèves de sa classe qui se moquait de lui, là, il avait entendu une voix, ensuite il se rappelait juste qu'il était tombé en se prenant les pieds dans ce qui semblait être des cartons, et puis plus rien, il se disait qu'il avait sans doute perdu connaissance. Mais si c'était ça, comment se faisait-il qu'il ait maintenant un bandage la tête, il devait y avoir quelqun qui était venu pour l'aider, mais qui ? Il était en train de penser à ça quand il vit enfin quelqun, sûrement la personne qui l'avait soigné car cette dernière avait encore à la main du désinfectant...
Il la regarda, et cette dernière tourna la tête, il s'agissait d'une jeune fille qui était sans doute plus jeune que lui, elle devait avoir douze ou treize ans... Akeno ne sachant que faire d'autre, essaya de se relever, mais c'était une mauvaise idée, des qu'il fut debout, la tête commençait à lui tourner et il dut se rassoir si il ne voulait pas tomber une seconde fois dans les pommes... Mais qu'est-ce que il devait lui dire? Il n'en avait aucune idée, mais alors vraiment aucune idée...
C'était vrai qu'il n'était pas de très bonne humeur aujourd'hui, mais il était sûr que c'était cette jeune fille qui l'avait soigné pendant qu'il était inconscient, alors il fallait quand même la remercier, et après il verra bien ce qu'elle dira. C'est en la regardant qu'il lui adressa un grand sourire en disant :

" Euh... C'est toi n'est-ce pas qui m'a soigné... Merci.."

C'était un peu idiot ce qu'il avait dit, mais en même temps, Akeno n'était pas très doué pour parler au gens, peut être que si les élèves de l'académie lui adresserait la parole, ça irait mieux, mais pour l'instant c'était tout ce qu'il avait à dire... Mais bon, depuis un certain temps il avait envie de se faire des amis, et de plus être seul comme il l'était. Si il ne se mettait pas à parler aux autres de temps en temps, il était sûr de rester comme il était jusqu'à la fin de ses jours... Il se creusa la tête pour trouver quelque chose de moins idiot à dire que sa première réplique. Mais c'était assez difficile, voyant que la jeune fille le regardait, il se pressa un peu et puis il trouva enfin quelque chose de par trop imbécile:

" Moi je suis Akeno, Akeno Andô... Enchanté"

Il espérait maintenant que cette dernière lui réponde...

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Sam 9 Oct - 12:47


  • «  Euh... C'est toi n'est-ce pas qui m'a soigné... Merci.. »


  • Adèle se retourna vers son interlocuteur, penchant sa tête sur le côté, elle le dévisagea. Pourquoi lui adressait-il la parole? Ne se rappelait-il plus ce qu'il avait entendu? Si c'était le cas, elle était sauvée. Soupirant de soulagement en fermant ses yeux améthystes, elle les rouvrit en souriant avec gentillesse au blessé devant-elle. Il fallait qu'elle fasse penser à une véritable humaine. Comment avait fait la jeune fille qui était tombé en sport la dernière fois? Ah! Oui... Elle avait accourue vers sa supposée amie et l'avait harcelé de questions pour savoir si elle allait bien. Question idiote selon la petite fille aux cheveux roses. Comment pouvait-on aller bien après s'être cassée la figure, surtout qu'elle avait saigné et qu'elle pleurait. Hum. Ce n'était certes pas le cas du garçon... Mais il devait encore avoir mal. Comment faire? Être comme la fille stupide ou continuer à sourire bêtement? « Être ou ne pas être, Telle est la question, Uhuhu~ ». Fermant les yeux, la jeune élève re-ferma les yeux, cherchant que faire. Hum. Soupirant une nouvelle fois, elle s'accroupit devant le garçon et pencha une fois de plus sa tête sur le côté. Ainsi à sa hauteur, elle avait plus de chance d'être aussi idiote que l'autre fille. Il fallait trouver quelque chose à dire... Tout sauf « Tu vas bien? ». Se mordant la lèvre inférieur, elle se laissa tomber lourdement sur le sol. Ce n'était pas drôle du tout de faire l'humaine. Ils avaient l'air tellement idiots tous, c'était tellement affreux... Adèle ne voulait pas passer pour l'une d'entre eux. Aucune intérêt, de plus, l'inconnu devant-elle était encore légèrement sonné. Si elle le voulait, elle pouvait peut-être disparaître comme ça plus aucun problème pour savoir qu'elle attitude adopter. Surtout qu'à présent, il était hors de danger... Mais c'était immoral. Il lui avait bien dit quelque chose lui... Bien que cela eut-été légèrement idiot, il avait fait l'effort. Car... La jeunette le regarda dans les yeux.... Il n'était pas très sociable, même associable pouvait-on voir. Non. Si elle devait lui donner une note sur les relations entre humains, elle lui aurait mit un cinq sur dix, car son imagination pour orienter une conversation était proche du zéro. Mais bon après tout ce n'était qu'un « Enfant ». Il apprendrait avec le temps. Si il arrive à survivre dans ce monde qu'il a l'air de détester plus que tout. Moui, ça se voyait à ses petits tics dans ses yeux.


  • « Moi je suis Akeno, Akeno Andô... Enchanté" »


  • Hum. Tiens, bel effort. Mais qu'en avait-elle à faire de son prénom? Était-ce un test? Ou peut-être une manière de commencer une conversation... Oui, ça devait être ça!... Que devait-elle dire à ça? Se présenter peut-être...? Hum. D'après le lueur dans ses yeux, Adèle comprit bien évidement que c'était ce qu'il espérait. Elle inspira, essayant d'avoir l'air le plus détendu possible...


  • « E-Eto... Adèle... Je me nomme Adèle Jun. En-Enchantée aussi. »


  • Hum... Une note. Je pense que le zéro serait tout à fait le bienvenu. Pour se rattraper, le petite fille se releva et s'inclina devant son interlocuteur, qui était certainement plus âgé qu'elle. Preuve de politesse et de respect envers un aîné qui devait en savoir plus que nous sur la vie... Bien que là elle aurait aimé rencontrer une personne qui en sache plus sur la mort. Mais ça ne se faisait pas de demander ça~


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Dim 10 Oct - 19:33


Akeno avait encore un peu mal à la tête, il ne se rappelait même plus comment et pourquoi il était arrivé ici; au début, il pensait qu'il avait fuit les autres, et qu'il était alors venu se réfugier dans la salle d'art plastique... Mais il y avait autre chose, et le jeune garçon ne se rappelait pas de quoi il s'agissait . Il avait vu une jeune fille devant lui, il lui avait adresser la parole et il attendait maintenant que cette dernière lui réponde...
Au bout de quelque minutes, la jeune fille n'avait toujours pas réagi, et Akeno se demandait si ce n'était pas lui qui était en train de rêver. Et puis enfin elle se retourna vers le jeune homme, là, il du attendre encore une éternité avant qu'elle ne fasse quelque chose, au bout de ce qui parut être des heures à Akeno, elle se décida enfin à faire un geste, enfin un geste, juste fermer les yeux. Il soupira sans se soucier de ce qu'elle pouvait penser, c'était bien sa veine, il était partit pour être tranquille aujourd'hui, il n'avait aucune envie de rencontrer quelqun, mais bon, il se sentait quand même forcé de dire quelque chose sans savoir pourquoi, même si il n'était pas vraiment fière de sa phrase... Et puis elle s'accroupi, pour être parfaitement à sa hauteur, Akeno ne savait toujours pas ce qu'elle avait en tête, elle semblait bien bizarre, enfin, lui il était bien mal placé pour dire ça... Et puis ensuite, elle se laissa tomber par terre; elle se releva, et elle dit enfin quelque chose:


« E-Eto... Adèle... Je me nomme Adèle Jun. En-Enchantée aussi. »

Enfin ! Mais le problème, c'était que Akeno ne savait pas quoi répondre à ça.... Que c'est facile de dire que les autres ne savent pas quoi répondre et qu'il sont nul en relations, mais quand ça vous arrive à vous... c'est déjà beaucoup plus compliquer. Akeno bailla sans même savoir pourquoi, puis ensuite il s'étira comme si il venait de se réveiller... Ce qui était un peu le cas.... Presque inconsciemment, il mit la main à son cou pour toucher son petit médaillon, mais la, il n'y était pas. Akeno sursauta, il fallait vraiment qu'il le retrouve, c'était quand même le seul souvenir que lui avait ses parent. Il essaya de se mettre debout mais la tête lui tourna trop et il tomba, alors il se mit à le chercher à quatre pattes se fichant de ce que la jeune fille pouvait penser. Il arriva sous le bureau de professeur, c'est là qu'il le retrouva... En poussant un soupir de soulagement, il tourna la tête vers Adéle, il savait bien que cette dernière allait être un peu surprise de ce qu'il avait fait. Mais aucune importance, il avait retrouver son médaillon et il en était vraiment content, il ne s'imaginait pas vivre sans ça. Ca pouvait paraître complètement idiot, mais ce médaillon, Akeno y était vraiment très attaché, autant qu'il était attaché à ses parents qu'il adorait, il se rassit et se creusa la tête pour trouver quoi dire.

" Euh.... - il y eut un très long moment d'hésitation puis il soupira et continua sa phrase_ désolé..... mais je ne pouvais pas perdre ce médaillon..."

Mais qu'est-ce qu'il était en train de lui dire là, ça n'allait sûrement pas l'intéresser, Akeno mit sa tête dans ses bras et attendit une réponse de la jeune fille, elle allait sûrement se moquer de lui mais ça lui était bien égal.


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Dim 17 Oct - 19:16


  • Adèle pencha sa tête sur le côté, signe d'incompréhension totale, à quoi jouait-il cet humain? Après être lamentablement tombé ; il se mettait à jouer au chien, se trainant par terre comme une serpillère, soulevant la poussière accumulée sur le sol. Elle mit une main devant sa bouche, évitant de respirer l'air pollué par les acariens. Et haussa un sourcil en voyant Akeno continuer. Quel était son problème à lui? Avait-il perdu quelque chose? Sûrement vu la façon dont-il tâtait activement le sol. De plus, cet objet était certainement quelque chose qui lui tenait particulièrement à cœur. A en déduire comment il avait toucher son cou juste avant de se mettre à jouer le canidé, cela devait être un pendentif, ou quelque chose du genre. Que devait-elle faire, elle? L'aider à chercher peut-être... Non la flemme. Puis, lui s'était bien moqué d'elle pendant qu'elle essayait de parler correctement. La jeune fille gonfla ses joues , montrant bien qu'elle boudait, ne pouvait-elle pas le laisser seul? Non c'était méchant, elle, elle était une gentille fille, Adèle le regarda se faire un sang d'encre à propos de son précieux trésor. Elle haussa un sourcil en le voyant brandir fièrement ce qu'il cherchait comme un gamin une feuille sur laquelle était écrite une bonne note. Quoi qu'il en fut, elle était amusée par le comportement du garçon mais se demandait en quoi ce bijou qu'il venait de retrouver était si important pour lui. Appartenait-il à sa famille? Ou bien était-ce son seul héritage d'un défunt parent? Les réponses ne pouvaient se trouver qu'en posant leurs questions. L'élève regarda son interlocuteur; attendant une réponse de celui-ci. Il devait se douter qu'elle le prenait pour un fou allié. Son regard à l'égard de Akeno se fit pesant, insistant sur sa demande qui émanait d'elle sans qu'elle ne dise un mot; « Pourquoi? ». Il avait l'air si content qu'elle en fut presque déstabilisée. Alors il y tenait beaucoup à ce morceau de ferraille? Intéressant. Déraille son air de rebelle le garçon était tout ce qu'il y avait de plus sensible à ce qui lui était cher. Elle pouvait le voir dans toute sa splendeur maintenant.


  • " Euh.... Adèle haussa un sourcil; désolé..... mais je ne pouvais pas perdre ce médaillon..."


  • Adèle regarda l'élève qui venait de mettre sa tête dans ses bras, se sentant sûrement ridicule face à une petite fille beaucoup moins âgé que lui. Elle s'approcha ainsi de lui et s'agenouilla en face de lui. Le regardant dans les yeux, elle lui demanda alors.


  • « Eto, je suis peut-être indiscrète, mais... Ce pendentif que tu viens de retrouver... Pourquoi te tiens-t-il autant à cœur? » Elle se sentait mal à l'aise d'avoir parlé aussi clairement, et une sorte de boule vint nouer son estomac; Il fallait qu'elle se rattrape sur ce coup. Souriant de toute ses dents, elle prit un air enfantin. « C'est à ton papa et ta maman? C'est eux qui te l'ont donné? »


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   Mar 19 Oct - 11:46


Ce petit médaillon, Akeno y tenait vraiment, il l’adorait comme il avait adoré ses parents autrefois. Et pour rien au monde il ne s'en séparerait... Mais il devait bien avouer que ce qu'il avait fait devant Adéle était complètement ridicule, se traîner par terre comme ça, il n'avait peut être jamais rien fait de plus idiot avant. Il avait bien vu comment elle le regardait, elle se disait sûrement ce qu'il était en train de faire... Mais bon, il se disait que ça lui était bien égal, qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir faire ? Se moquer ? Il n'en avait plus rien à faire maintenant, il en avait prit l'habitude maintenant, et même depuis bien longtemps, alors ça ne lui faisait plus rien. Il avait même appris à comment ignorer, et faire semblant de ne rien voire, voilà pourquoi il préférait passer tout son temps seul, comme ça il n'y avait personne pour rigoler de lui, la forêt et les couloirs était ses endroits préférés, il y passait toute ses journées , car il séchait les cours très souvent, à quoi bon s'embêter d'y aller alors qu'il savait que personne ne voudrait rester avec lui, c'était mieux d'être seul, mains alors vraiment beaucoup mieux... Il releva la tête pour voire ce que Adéle était en train de faire, elle le regardait, et puis après un instant, elle dit:

« Eto, je suis peut-être indiscrète, mais... Ce pendentif que tu viens de retrouver... Pourquoi te tiens-t-il autant à cœur? C'est à ton papa et ta maman? C'est eux qui te l'ont donné? »

Akeno baissa le regard, parce qu'il avait un peu honte de cette question, il ne savait pas quoi répondre lui... Mais c'était vrai, c'était son père et sa mère qui le lui avait offert, il ne se rappelait même pas quand, depuis qu’il était tout petit il l'avait eu autour du cou, mais il l'avait toujours gardé précieusement, il ne s'en était jamais séparé, et il y était encore plus attaché depuis que ses parents n'étaient plus là, depuis qu'ils étaient morts. Adéle le regardait toujours. Il serra son médaillon contre lui, ferma les yeux et sourit, ça lui rappelait tellement de bons souvenirs, quand ses parents étaient encore là, quand rien ne s'était encore passé, combien de fois avait-il rêver de revivre un de ces moments encore une fois ? Sûrement des millions et des millions de fois. Il resta un long moment comme ça, sans rien dire, à raviver tout ses bons souvenirs. Et puis , il releva la tête et regarda Adéle toujours avec le sourire au lèvres. Ce médaillon représentait pour lui vraiment beaucoup de choses. Mais il secoua la tête, non, il ne voulait rien lui dire à propos de ça, beaucoup trop de personnes s'était déjà moquer de lui à cause de ça, et il en avait trop marre, mais d'un autre côté, Adéle n'avait pas l'air d'être méchante elle, contrairement à tout les autres. Il pouvait peut être essayer de lui dire à elle, elle ne se moquerait peut être pas en fin de compte...

" Oui, c'est mon père et ma mère qui me l'ont donné - il se remit la médaillon autour de son cou - Et puis ils sont morts, et alors c'est la seule chose qui me reste d'eux et j’y tient vraiment beaucoup…" 

Conscient de ce tout ce qu'il venait de dire, il baissa la tête une seconde fois, qu'allait-elle dire ? Est-ce qu'elle allait de moquer de lui ? Comme les autres ? Il espérait de tout cœur que non. Il avait honte d'en avoir trop dit, ça ne la regardait pas, alors pourquoi il s'était mis à parler de ça. Il se mit à rougir de honte en attendant une réponse de Adéle.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]   



Revenir en haut Aller en bas
 

Bouuh~ Vive les Souvenirs~ [PV; Akeno Andô ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives
-
Sauter vers: