AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouveau contact. [PV Akeno Andô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Ven 29 Oct - 1:18


Difficile, pour une âme dissipée, de se décider à étudier. C'était pourtant nécessaire, et c'était pour cela que Suzu, bonne élève mais paresseuse, s'était rendue à la bibliothèque après une rude journée de cours. Il faisait froid, ces derniers jours, et cela empirait encore l'humeur de la jeune sorcière. Elle se leva, grincheuse, et se vêtit d'un jean bleu, de simples baskets et d'un pull beige à col roulé. Sa matinée fut occupée par de la philosophie, et son après-midi, par des langues. Elle ressortit de la salle de classe à dix-sept heures, fatiguée, le cerveau empli de nouvelles notions. Elle ne pensait qu'à une chose : son bon lit moelleux, chaud, et les biscuits qu'elle avait cachés dans le tiroir de sa table de chevet.
Elle dut se faire violence pour atterrir dans l'antre aux livres. Elle dut longuement combattre sa paresse, dans le couloir, hésitant entre l'utile et l'agréable. Finalement, elle opta pur un chocolat chaud qu'elle dégusta assise à l'une des tables de la bibliothèque déserte. Le bibliothécaire était un vieil homme qui dormait debout, sans prêter attention à Suzu. Cette derière était silencieuse, du reste.
Sa plus grande lacune était l'histoire. C'était la matière dans laquelle elle devait affronter le plus de difficultés : rassembler ses connaissances, les trier, et les coucher sur papier... C'était laborieux, et d'un ennui monstre !
Mais pendant une heure et demie, elle affronta la mondialisation, la fracture numérique, et les MacDo'.
Lessivée, elle referma son classeur et s'étira longuement, bâillant à qui mieux mieux. Fini. Amen.
Elle se leva. La bibliothèque était toujours muette, et la jeune femme ne voyait personne. Tant mieux ! Elle n'était pas d'humeur sociale, ces derniers jours.
Elle entama une promenade entre les rayons, à son aise, dévorant les couvertures du regard. Rien ne l'intéressait vraiment, en fait. Et l'ennui mortel s'empara d'elle.
Dans un élan maniaque, elle commença à ranger les livres dans l'ordre, les calant bien les uns contre les autres. Dans le rayon K, le désordre était bien plus présent et intense ; une grande pile de livres s'amoncelait au sol, attendant d'être rangée. Suzu s'en saisit, et à l'aide de sa gravité, elle se mit à léviter pour mieux atteindre les étagères.
Elle avait liquidé un tiers de la pile, lorsqu'elle se sentit faillir un peu, suite à un manque de sucre. L'erreur fut fatale : immédiatement, son emprise sur la gravité s'évapora, et elle retomba au sol dans un vacarme feutré, couverte des volumes de différentes éditions.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Ven 29 Oct - 12:37


Depuis déjà presque une semaine maintenant, le temps s'était incroyablement dégradé, on pouvait maintenant dire que c'était vraiment l'automne, et dire que même pas huit jours avant il y avait encore un grand soleil... Mais bon, Akeno lui, trouvait que c'était beaucoup mieux ainsi, quand il faisait ce temps à, il n'y avait pas beaucoup d'élèves qui sortait de leurs chambres, et comme ça il ne risquait pas de croiser quelqun...
Bon alors, qu'est-ce qu'il allait faire aujourd'hui ? Est-ce qu'il irait en cours ? Il n'en avait aucune idée, pour lui, il n'y avait rien de plus énervant que les cours, de toute façon, pour ce qu'il y faisait quand il y était, rester la tête dans les bras pendant toute la journée à attendre qu'il soit enfin libre de faire ce qu‘il veux, ça ne valait vraiment pas la peine de se déplacer pour ça…
Il avait donc décidé ce matin, qu'il n'irait pas en cours, au moins comme ça il pourrait faire la grasse matinée, une de ses activités favorites... Il se rendormit et se réveilla une heure plus tard. Et maintenant ? Qu'allait-il faire pendant toute la journée ? Déjà, il n'allait pas sortir ça c'était sûr, il faisait beaucoup trop froid pour cela et frileux comme il était… Les couloirs alors, oui, c'était une bonne idée les couloirs, à cette heure, il n'y avait sûrement personne...
Il s'habilla et se dirigea vers les couloirs donc. Il y resta longtemps, il y avait quelques personnes qui passait de temps en temps, et vu comment elles regardaient Akeno, elles se demandaient sûrement ce qu'il faisait ici alors qu'il devait être en cours, mais on ne lui demanda rien, c'était ça de gagné au mois, il avait eu de la chance parce que à chaque fois qu'il allait dans les couloirs en pleine heure de cour, personne ne lui disait rien, bon, à part les élèves qu'il connaissait qui lui lançait quelques insultes, mais ça il en avait prit l'habitude, à part ça, jamais personne lui avait demander pourquoi il n'était pas en cours, et c'était très bien parce que si ça arriverait un jour, le jeune garçon ne saurait pas quoi répondre.
Apres avoir longtemps attendu (qu'est ce qu'il attendait ? Eh bien excellente question) il décida de changer d'endroits, les autres élèves allaient bientôt sortir de cours à présent et il ne tenait pas à rester là, il marcha au hasard, il trouverait sûrement quelques choses à faire, ou bien sinon, il retournerait dans sa chambre, comme il faisait souvent.
Il arriva en fin de compte à la bibliothèque, quel horrible endroit que la bibliothèque, l'endroit fait pour réviser, c'était vraiment inutile, est-ce qu'il avait déjà réviser ne serait-ce qu'une seule fois depuis qu'il était arrivé ici, non, il ne l‘avait jamais fait, mais ça lui était vraiment égal. Pourtant, il s'en rappelait, avant, quand il vivait encore chez lui, il était bon élève, il révisait souvent, et c'était pour ça qu'il rapportait autant de bonnes notes à ses parents, ces derniers étaient tellement fières de lui et de sa sœur. Ca aurait pu continuer comme ça, lui il aurait bien voulu que ces parents soient encore à ses côtés, mais il savait bien que c'était impossible....
Contrairement à ce qu'il pensait, il n'y avait presque personne à la bibliothèque, bonne nouvelle. Sans aucun but précis, il avançait sans même regarder les livre qu'il voyait, il arriva devant une jeune fille qui était occupée à remettre les livres en ordre, Akeno ne s'y attarda pas , il continua sa marche sans même s'arrêter pour la saluer, à quoi bon de toute façon ? Les personnes qu'il avait déjà essayer saluer ne lui répondait pas ou le regardait en gloussant, alors ne rien dire c'était beaucoup mieux d'après lui. Il s'assit contre un mur, il commençait à avoir faim maintenant, il sortit de sa poche une pomme, il croqua dedans, il ne savait pas si on avait ou pas le droit de manger, mais peu importe...
Et puis soudain il y eut un gros bruit, Akeno sursauta et failli s'étouffer avec le bout de pomme qu'il avait dans la bouche. Mais qu'est ce qui avait fait de boucan pareille, il se releva tout en soupirant, puis il se remit à marcher, il refit exactement le même chemin qu'il avait fait mais en sens inverse cette fois ci. Puis il revit le rayon ou la jeune fille était occuper à ranger les livres dans l'ordre, elle n'y était plus. Enfin... Si elle y était encore mais sous une pile de livres maintenant .... C'était sûrement ça le bruit qu'il avait entendu tout à l'heure. Bon alors.... Qu'est ce qu'il allait faire lui maintenant ? Partir comme ça n'aurait pas été vraiment sympa pour la fille, mais d'un autre côté, il n'avait aucune envie d'aller lui parler lui... Au bout d'un petit instant, il se décida enfin à approcher, puis il dit:

"Eh ho ! Ca va !"

Ne sachant que faire, il attendit une réponse de la jeune fille toujours sous sa pile de livre, il se mit à genoux et s'affaira à enlever toute le pile, puis il attendit une réponse.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Ven 29 Oct - 22:46


Suzu, occupée à ranger les livres dans les rayons qui étaient les leurs, n'avait plus fait attention à son environnement et aux changements ui s'y opéraient. Ainsi, elle ignora le jeune homme qui passa près d'elle, pendant quelques secondes, comme si elle ne le voyait pas. Et c'était bien le cas de le dire ; elle était bien trop concentrée sur son job occasionnel pour être perturbée par un élément extérieur.
Toutefois, aller jusqu'à négliger sa faim, cela semblait être une mauvaise idée. Le taux de sucre, dans son sang, avait chuté depuis quelques minutes et elle n'eut bientôt plus assez d'énergie pour continuer à user de sa magie. Ainsi, sans qu'elle ne l'ait voulu ou désiré, son emprise sur la gravité se défit soudain. Elle, qui flottait auparavant dans l'air avec tant d'assurance, comme s'il s'agissait de son élément naturel,bref, comme un poisson dans l'eau ; elle retomba au sol. La moquette était trop dure pour amortir sa chute, et c'était aussi douloureux qu'un parquet ou du carrelage.
Étourdie, elle resta ainsi, allongée sur le ventre, joue contre terre. Les livres étaient siii lourds qu'elle n'avait même pas envie d'essayer de se dégager. Non, en fait, elle avait bien envie de rester là, de s'évanouir, et d'attendre qu'une âme charitable la porte à l'infirmerie.

... Arrête, tes petits films me font pitié, susurra Eve, apparemment blasée. Elle repartit aussi vite et sèchement qu'elle était venue dans l'esprit de Suzu, laissant cette dernière dans le silence le plus complet.

Eve n'avait pas tort. Il lui arrivait aussi de faire des remarques sensées, comme elle venait de le faire à l'instant. Même si Suzu en avait envie, elle savait qu'elle ne s'évanouirait pas ; elle entretenait trop son corps pour être sensible à ce genre de petites crises pour jeune demoiselle virginale et délicate. Elle savait aussi que personne ne la porterait à l'infirmerie ; la bibliothèque était déserte.
Mais il fallait bien se décider à bouger, malgré la paresse.
Alors qu'elle tentait vainement de rassembler ses forces, une voix retentit. Masculine, qui lui demandait si ça allait. Elle retint un ricanement ironique.

Écoute, j'suis juste ensevelie sous une tonne de bouquins barbants, sans forces, et j'crois que j'ai un bleu à la fesse droite. Mis à part ce léger détail, ça baigne, merci.

Son ton n'était pas méchant ou agressif, simplement résigné, et un peu amusé, il fallait l'avouer. Elle entrouvrit son œil droit, sentant qu'on s'affairait au-dessus d'elle. Son buste se sentait déjà plus léger et dégagé. Ce type... Il commençait à la déterrer ? Bah, elle n'allait pas refuser. Au contraire, elle demeura immobile, attendant d'être complètement décuverte pour se rasseoir, avec difficulté, secouant ses cheveux blonds qui avaient récolté quelques grains de poussière.

Super... Merci, j'sais pas si j'm'en serai sortie toute seule... Elle adressa un sourire sincère, bien qu'embarrassé, au jeune garçon et elle le détailla brièvement, sans s'attarder davantage par crainte de se montrer impolie. Il semblait plus jeune qu'elle, et semblait aussi plus petit, de quelques centimètres. Plutôt svelte, il possèdait des yeux gris, et des cheveux châtains. Son physique, moins occidental que celui de Suzu, se conformait davantage à l'image nipponne. La jeune sorcière tenta de sonder son aura, comme elle avait l'habitude de le faire, mais elle rencontra un obstacle imprévu qui l'empêcha d'arriver à ses fins ; même s'il semblait parfaitement humain, ce jeune homme... Non, c'était sûrement son imagination.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Dim 31 Oct - 11:30


Écoute, j'suis juste ensevelie sous une tonne de bouquins barbants, sans forces, et j'crois que j'ai un bleu à la fesse droite. Mis à part ce léger détail, ça baigne, merci.

Akeno s'était approché de la jeune fille enterrée sous sa pile de livre, en entendant le son de sa voix, il pensait qu'elle n'était pas vraiment méchante, rien à voir avec les voix des autres, les voies moqueuses et méchantes des autres élèves de sa classe ou de l'académie tout simplement... Ces voies, il les connaissait par cœur maintenant, si bien que même si la jeune fille lui avait parler elle aussi sur un ton pareille, il l'aurait quand même aider. Le jeune homme enleva donc tous les livres qu'elle avait reçu sûrement suite à sa chute.
Quand il eut fini d'enlever tout les bouquins, la fille se rassit puis elle dit:

Super... Merci, j'sais pas si j'm'en serai sortie toute seule...

Le jeune garçon lui sourit, maintenant il fallait peut être qu'il trouve quelque chose de pas trop idiot à dire, mais quoi ? Comme de son côté la fille ne disait rien, lui non plus ne parlait pas, et le silence s'était maintenant installé, pour faire comme si de rien était, Akeno prit le premier livre qui lui était passé sous la main et la feuilleta, rien de très intéressant pour lui, c'était écrit en tout petit en plus et il arrivait à peine à déchiffrer ce qui était marquer tellement que les écritures étaient minuscules... Il regarda la couverture du bouquin, il n'y avait même pas de titre, enfin si, quelque chose écrit en plus petit encore que dans les pages, mais il n'avait aucune envie d'essayer de le déchiffrer. Mais comment est-ce que l'on pouvait aimer des bouquins comme ceux là ? Il n'en avait vraiment aucune idée... Akeno reposa le livre sur l'étagère la plus proche. La bibliothèque était vraiment déserte, en même temps, il comprenait pourquoi, si l'endroit n'était remplit que avec des livres comme sur lequel il était tombé, c'était normal que personne ne veuille y aller, même lui il se demandait maintenant pourquoi il n'avait pas choisi d'aller dans sa chambre, mais bon, au moins là, il avait quelqun à qui parler... Enfin si elle, elle voulait continuer de parler avec lui... Puis au bon d'un long moment de silence, il se rendit compte qu'il ne s'était toujours pas présenté, même si la jeune fille n'en aurait strictement à faire de son nom c'était quand même impoli de ne pas se présenter. Alors il dit:

" Euh... Moi je m'appelle Akeno Andô, et toi, comment tu t'appelle ? "

Question un peu idiote mais le jeune homme espérait qu'elle lui réponde tout de même...


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Sam 13 Nov - 22:19


YOU WANNA HAVE FUN, GIRL.

Suzu avait fini de se redresser, et elle avait brièvement observé le jeune homme qui lui faisait face. Il lui avait souri, puis avait commencé à feuilleter un livre. La jeune fille, elle, demeurait assise. Elle avait trop mal pour se mettre immédiatement sur pieds, elle préférait donc attendre que les courbatures soient moins douloureuses pour cela. Elle continuait de lancer quelques regards intrigués à son camarade, qui se déplaçait afin de glisser le livre qu'il avait ouvert, dans la rangée la plus proche. Il revint près d'elle après quelques secondes, et de longues minutes de silence. Un silence que la sorcière appréciait, en réalité, parce qu'il n'était pas pesant. Étrange. Son regard bleu, allait de droite à gauche, se concentrait parfois sur son interlocuteur, puis repartait. Enfin, il reprit la parole. Attentive, la jeune fille continuait de lui sourire, un demi-sourire à peine perceptible, mais sympathique. Elle n'avait aucune raison d'en vouloir à ce jeune garçon, après tout ; il l'avait tirée d'un bel embarras.

Il s'appelait Akeno Andô. Il avait l'air plutôt hésitant, mais Suzu le comprenait. Elle pencha doucement sa tête blonde et répondit :

Suzu Eiri... Eiri Suzu, comme tu veux... Mais Suzu sera plus simple, conclut-elle.

La jeune fille entreprit de s'étirer avec vivacité, et elle entama son mouvement. Ses bras se levèrent, et avec force, ils allèrent buter contre le bois de l'étagère qui se trouvait dans son dos. Elle eut juste le temps de lever les yeux : ce qu'elle vit la fit frissonner, et en une fraction de secondes, elle fut près d'Akeno. Passant ses bras autour du jeune homme, dans une étreinte douce et légère, elle cambra son échine, plutôt que de la creuser. La cascade de livres chuta dans son dos, mais seuls quelques bouquins touchèrent sa chair, le reste retombant plus loin.

Elle demeura encore quelques secondes dans cette position, formant un bouclier humain pour préserver le jeune garçon. Elle s'écarta ensuite vivement, les joues rougies, bredouilla des excuses incompréhensibles.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Dim 14 Nov - 16:37


La bibliothèque était vraiment déserte aujourd'hui, c'était étrange, parce que les rares fois ou Akeno y était aller, il y avait beaucoup plus de monde que ça, mais bon, c'était tout juste la fin des cours, et il y aurait sûrement d'autres élèves qui viendront pour étudier... Mais en attendant, il n'y avait pas un chat, à part eux deux et le bibliothécaire qui allait de rayons en rayons pour faire quelque chose dont le jeune garçon n'en avait aucune idée... Pour rompre un peu le silence, Akeno s'était présenter, et attendait maintenant que la jeune fille en fasse de même... Un long moment passa avant qu'elle ne parle enfin.

Suzu Eiri... Eiri Suzu, comme tu veux... Mais Suzu sera plus simple, conclut-elle.

Akeno ne sachant que faire d'autre lui sourit. Il vit que Suzu voulu s'étirer, mais ses bras vinrent butter contre une des nombreuses étagères en bois... Il y eut un gros bruit et le jeune garçon eut peur qu'elle se soit fait mal une seconde fois... Puis, même pas une seconde après, Suzu avait changer de place, maintenant elle était tout juste à côté de Akeno... Elle passa ses bras autour de lui. Mais pourquoi ? Il n'en avait aucune lui... Puis il vit une seconde "cascade" de livre qui aurait dégringoler sur lui si Suzu ne ce serait pas tout prit à sa place...Presque tout les bouquins retombèrent à quelques mètres de là, sauf quelques uns atterrirent juste à côté du jeune garçon... Puis elle s'écarta de lui, et elle bredouilla quelques mots mais Akeno ne comprenait pas vraiment ce que ça voulait dire vu comment elle avait chuchoter... Elle n'était pas vraiment sûre cette bibliothèque d'après Akeno, c'était déjà la deuxième pile de livre qui tombaient quand même, il regarda toute les étagères en espérant que celle-ci soit la dernière et qu'il n'y aurait pas d'autre incidents... Enfin il réalisa pleinement ce qui s'était passer, la pile de livre n'était pas tombée sur lui car c'était Suzu qui ce l'était prit à sa place. C'était donc entièrement de sa faute à lui si elle serait blessée... Mais pourquoi est-ce qu'elle avait fait ça ? Pourquoi l'avoir protéger ? Il ne comprenait pas vraiment...

" Hein ? Mais.... Oh! euh.... Ca va tu n'est pas blessée au moins ?"

Que faire ? Comment réagir, il ne savait vraiment pas, vraiment il n‘avait aucune mais alors aucune idée... Mais maintenant, il y avait une question, une question à laquelle il voulait absolument que Suzu réponde, cette question, c'était pourquoi est-ce qu'elle l'avait protéger, elle aurait très bien pu le laisser et il se serait tout prit en plaine figure... Il regarda un peu autour de lui... Ouf, il n'y avait personne, ça l'aurais bien embarrassé si des élèves qu'il connaissait aurait tout vu, au moins c'était déjà ça... Il n'osait toujours pas parler, il avait honte tout simplement, honte de quoi ? Eh bien il avait honte que ce soit Suzu qui ce soit tout prit en l'ayant protéger... Enfin après un long moment d'hésitation, il se décida enfin à poser sa fameuse question:

" Merci... Mais... Ce n'était pas la peine, maintenant c'est toi qui à mal... Alors pourquoi est-ce que tu as fait ça ? En tout cas je t'en remercie encore une fois mais ce n'était vraiment pas la peine..."

Il se tût et attendit une réponse de son interlocutrice…

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Dim 21 Nov - 20:23


S​ uzu avait un peu mal, certes. Elle était vidée de toute énergie, et elle allait certainement récolter quelques bleus dans le dos. Mais elle s'en fichait pas mal. Elle avait connu bien pire ; des fractures, des plaies étendues, des malaises... Son oncle n'avait jamais été tendre avec elle lorsqu'il s'agissait d'entraîner sa belle nièce. Il lui avait fait connaître de plus profondes douleurs. Il l'avait élevée comme on aurait élevé un garçon, à la dure !​ Ce qui expliquait son attitude assez peu féminine. Elle avait, après tout, tué ses parents de sang-froid, dix ou quinze ans plus tôt. Enfin, Eve les avait tués. Mais Suzu ne regrettait plus d'avoir laissé faire sa partie sombre. Elle avait appris à l'accepter, à s'accepter, à vivre avec cette étrange tare.
La jeune fille s'était écarté d'Akeno dès qu'elle en avait eu l'occasion, de crainte de l'embarrasser, et parce qu'elle n'était pas habitué à un tel contact. Elle avait marmonné quelque chose, des bouts de mots incompréhensibles, des excuses, sans doute. Elle ne s'attendait pas à un quelconque remerciement, ce n'était pas son genre. Ce qui la réconfortait, c'était la pensée​ d'avoir pu repousser l'assaut meurtrier des livres ; Akeno n'était pas blessé et c'était ce qui lui importait. Mais le jeune homme réagit, et lui posa LA (oui, THE xD) question, lui demandant si elle n'était pas blessée. Suzu haussa les épaules, réprimant la grimace qui menaça alors d'étirer les traits de son visage.

Non, ça peut aller. J'ai dû me prendre deux ou trois coins, mais rien de grave.

De toute façon, si bleus il y avait, ils disparaitraient quelques jours plus tard, ce n'était vraiment pas grand-chose.
Elle observa une sorte de nervosité chez son interlocuteur. Il regardait à droite, puis à gauche, comme si ses yeux recherchaient quelque chose ; mais quoi ? Suzu arqua un sourcil étonné, toujours muette. Un long silence s'écoula, avant que l'étrange jeune homme ne reprenne la parole. Il lui demandait pourquoi elle avait fait cela. Ah, en voilà, une sacrée question ! La sorcière se braqua, demeurant immobile. Oui, oui, pourquoi ? Elle-même ne le savait pas ! Au bout de quelques secondes, elle​ gonfla les joues.

Ah, si, ça valait bien la peine !

Elle ne comptait le laisser dire le contraire. Elle continua, sans prêter attention aux potentielles protestations de son interlocuteur.

Je n'allais quand même pas te laisser payer pour quelque chose que j'ai provoqué. Ce ne sont que des égratignures, rassure-toi.

La sorcière entreprit de se relever, veillant, cette fois, à ne pas heurter l'étagère assassine.

Mais si tu veux m'aider... On pourrait commencer par ranger tout ça...

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Ven 26 Nov - 18:45


Le bibliothécaire continuait toujours son va et viens entre tout les rayons de la bibliothèque. Il était sûrement en train de ranger des livres vu qu’il en avait dans les mains. Le jeune garçon regarda ensuite par la large fenêtre, le temps ne s’était toujours pas amélioré, en même temps, c’était normal, plus on approchait de l’hiver, plus les températures se dégradaient, logique. Mais bon il n’aimait pas vraiment ça lui le mauvais temps, il le détestait même, le soleil c’était largement mieux… Ainsi, quand il y en avait, il pouvait aller dans la forêt ou bien dans plusieurs autres endroits, dehors, parce que lui, il détestait cette académie plus que tout. Il ne savait pas pourquoi, mais il la détestait vraiment. Il n’avait jamais eut envie d’y aller lui, il n’avait jamais voulu devenir vampire. Mais il ne pouvait s’en prendre à personne, sauf peut être à celui qui l’avait mordu… C’était entièrement de sa faute, c’était lui qui avait pénétrer dans cette forêt, dans cette maudite forêt, cette forêt ou il était devenu à son tour vampire. Il avait vraiment regretter ce qu’il avait fait, mais en même temps, c’était peut être un tout petit peu mieux ainsi. Oui, c’était beaucoup mieux même, parce que ici, bon d’accord il y avait encore pleins de gens qui se moquait de lui, il n’avait même aucun amis. Mais au moins, il n’y avait plus sa sœur. Il se rappelait que avant, ils étaient tout deux très proches, ils passaient même la plus grande partie du temps ensemble. C’était pour ça que Akeno, n’avait jamais comprit pourquoi quand ils étaient à l’orphelinat, cette dernière l’avait abandonné ainsi, il en avait vraiment souffert et pour rien au monde il ne voudrait revivre quelque chose de pareil… Il secoua la tête, il ne tenait pas vraiment à sa remémorer ses affreux souvenirs. Il regarda Suzu, il attendait toujours une réponse de cette dernière. Encore un petit instant, et elle répondit enfin.

Non, ça peut aller. J'ai dû me prendre deux ou trois coins, mais rien de grave.

Bonne nouvelle, au moins, elle n’avait rien, le jeune homme était soulagé. Il lui adressa un grand sourire, puis il attendit qu’elle dise autre chose car lui, il n’avait vraiment rien à dire, mais alors vraiment aucune idée. Apres un autre moment, il se décida enfin à la remercier pour ce qu’elle avait fait, parce que sinon, ça aurait quand même fait un peu malpoli…

Ah, si, ça valait bien la peine !

Là il ne comprenait pas vraiment pourquoi est-ce qu’elle avait dit ça, regrettait-elle ce qu’elle avait fait ? Peut être que maintenant elle regrettait, et peut être aussi qu’elle allait rigoler de lui… De toute façon, il n’en avait rien à faire lui si elle se moquerait… Il en avait l’habitude ça ne lui faisait plus rien maintenant, les moqueries, il ne les entendait presque plu maintenant tellement qu’il était habitué, presque tout les élèves lui parlaient en l’insultant de toute façon alors si elle aussi s’y mettait, eh bien aucun problème il s’en irait comme ça en l’ignorant. Mais bon, pour l’instant, elle ne l’avait toujours pas fait alors…

Je n'allais quand même pas te laisser payer pour quelque chose que j'ai provoqué. Ce ne sont que des égratignures, rassure-toi.

Eh ben voilà, elle ne lui avait pas dit quelque chose de désagréable au moins elle. Ca le rendait d’autant plus heureux. Puis il vit que son interlocutrice se leva, est-ce qu’elle allait s’en aller ? Elle pouvait le faire. Lui, il était déjà bien assez content qu’elle lui ait parlé gentiment, ça lui avait redonner de la bonne humeur pour la journée au moins. Puis elle lui adressa une seconde fois la parole.

Mais si tu veux m'aider... On pourrait commencer par ranger tout ça...

Ranger les livres ? Une occupation pas vraiment passionnante… Si il aurait été seul, il ne l’aurait pas fait, parce qu’il trouvait ça vraiment barbant. Mais bon, Akeno n’avait pas envie de retourner dans sa chambre tout de suite, et puis, elle avait été gentille avec lui Suzu, bien trop gentille même à son goût, ça n’aurait vraiment pas été grave si elle l’aurait laisser avec la cascade de livre, mais il lui était tout de même vraiment reconnaissant. Et c’était peut être une manière de la remercier ? Oui, c’était une bonne idée en fin de compte. La bibliothèque commençait maintenant à se remplir, il y avait plusieurs élèves qui arrivaient maintenant. L’un s’arrêta quelques secondes, Akeno le connaissait celui là, il était dans sa classe. L’élève pouffa de rire tout en le regardant puis s’en alla. Mais ça, il n’y fit vraiment pas attention, bien au contraire, il était de trop bonne humeur pour l’instant…

« Oui si tu veux, au moins ça fera une occupation… »

Il lui sourit une seconde fois, puis il regarda autour de lui pour voir ce qu’il y aurait à ranger, plein de livre étaient encore à terre, il y aurait du boulot, mais bon, à deux ça irait un peu plus vite…

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Ven 3 Déc - 22:27


Le bibliothécaire se fichait bien de savoir ce qui se passait ; il allait et venait entre les rayons, trop concentré pour se laisser distraire par les paroles échangées entre Suzu et Akeno. Peut-être qu'il ne les entendait pas. Ou bien qu'il ne les voyait même pas. Tant mieux ! Cela leur évitait de devoir se justifier quant à la pile de livres qui jonchaient le sol, dans le désordre le plus total. Suzu, si elle y avait été confrontée seule, l'aurait rangée à contrecœur, surtout lorsqu'on voyait le temps qu'il faisait : gris, mauvais, froid ! Cela ne donnait pas envie de travailler, ou de se consacrer à une activité quelconque. Toutefois, elle était accompagnée et cela la motivait, lui mettant également un peu de baume au cœur. Akeno était un garçon très aimable, malgré sa timidité, et il n'agaçait pas Suzu, contrairement à bon nombre de ses camarades. Il souriait, c'était déjà un bon signe. Il était visiblement plus jeune que la sorcière ; elle songea à lui comme à un petit frère qu'elle n'avait jamais eu. Elle avait envie de s'occuper de lui !

Sacrée comique, lança Eve.
Encore ? répondit Suzu, qui avait espéré que sa moitié intérieure s'en soit allée. Mais elle était toujours là ; elle surveillait et se faisait discrète. La raison de cet étrange comportement vint ensuite.
Il y a quelque chose qui cloche.

Intérieurement, Suzu émit un bruit de gorge positif. En effet, « quelque chose » quant à la nature de son jeune interlocuteur lui échappait. Restait à découvrir quoi.
Elle vit, dans les yeux de son camarade, qu'il ne comprenait pas très bien où elle voulait en venir. Elle concédait aisément qu'il fut difficile de comprendre la réaction qu'elle avait eue à cet instant, et elle crut apercevoir une sorte de lassitude dans ce regard qu'elle scrutait. Mais elle disparut dès qu'elle s'expliqua. Étrangement, Akeno parut plus heureux. Suzu ne savait pas pourquoi. Mais si elle arrivait à le faire sourire en discutant un peu avec lui… Tant mieux ! Ça rendait les choses d'autant plus agréables.
Elle se leva, lui proposant de l'aider à ranger les livres. Le jeune garçon prit le temps de réfléchir, quelques secondes, juste assez pour que la sorcière se rende compte que la bibliothèque n'était plus leur, et que plusieurs élèves entamaient déjà un ballet de va-et-vient dans l'antre du savoir. L'un d'eux s'arrêta en apercevant les deux camarades, et il pouffa de rire avant de reprendre sa route. Était-ce pour elle ou pour Akeno ? Suzu n'avait pas l'habitude qu'on se moque d'elle, et elle ne voulait pas non plus se mêler des affaires des autres. Elle n'avait pas le droit d'aller voir ce type, de lui ravaler la façade, sans que cela ne sape complètement l'honneur de son jeune camarade. S'il désirait apprendre le respect à l'autre, il devrait le faire seul ; la sorcière n'avait pas non plus le droit de demander les raisons d'un tel comportement à son égard. Si Akeno désirait en parler, il le ferait. Ou d'autres indices s'ajouteraient à celui-là. Du reste, le jeune garçon qui l'avait secourue, semblait ne pas prêter la moindre attention à cet incident.
Il accepta, et se leva à son tour. Suzu répondit à son sourire, et glissant une main dans ses cheveux pour les remettre en place, elle se pencha ensuite, attrapant un amas d'une demi-douzaine de livres qu'elle cala contre elle, à l'aide de son bras.

J'imagine que je n'ai pas besoin de te montrer de quelle façon il faut procéder, déclara-t-elle simplement, alors que son ongle tapotait l'étiquette sur laquelle était inscrit le début du nom de l'auteur. Elle rangea le bouquin et passa à un autre. Elle aimait bien l'atmosphère qui se créait entre elle et Akeno ; même le silence était apaisant, à son goût. Elle en était à son troisième « pack », lorsqu'elle se décida enfin à reprendre la parole. Dis-moi, tu es en quelle classe ?

Il avait l'air si jeune, en comparaison, que la sorcière ne savait plus quel âge lui donner. Il n'y avait pas grand-monde dans sa propre classe, car peu d'élèves avaient plus de dix-sept ans, en général… Et tous ceux qu'elle avait croisé jusqu'à présent, étaient plus jeunes qu'elle.
Elle s'étira doucement, afin de détendre ses muscles. Ils étaient endoloris. La sorcière se mit à bâiller, avant que son ventre ne se mette à grogner, certainement affamé, trop fort pour être ignoré. La jeune fille grimaça, jetant un œil à son camarade. L'heure du repas approchait, et avec elle, les ignobles plats de la cantine… Suzu avait besoin de reprendre des forces, certes, mais l'idée de la purée de ce soir, faisait déjà taire sa faim. Elle n'avait pas non plus envie de s'en aller de la bibliothèque, poussée par la curiosité d'en savoir plus sur son jeune camarade. Elle se pencha, ramassant les derniers livres qui jonchaient le sol, avant de lancer :

Si ça te dit, on pourrait aller manger ensemble. Elle lui sourit brièvement, avant que son visage ne rougisse un peu. Enfin, je ne veux pas m'imposer, hein ! Si tu ne veux pas, tant pis. Je me disais juste que ce serait dommage de se quitter sur ça. Elle désigna la rangée de livres qu'ils avaient remis à leur place, avant d'avoir un nouveau sourire embarrassé.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Dim 5 Déc - 16:55


Akeno n’était pas aller beaucoup de fois à la bibliothèque, normalement, il préférais être à la forêt ou bien dans les couloirs, mais aujourd’hui, il n’avait envie d’aller dans aucun de ces deux endroits là, c’était pour ça qu’il s’était retrouvé ici… Il avait aider Suzu à se dégager de la pile de livre qui était sûrement tomber sur elle, et il se disait que après cela, il s’en irait d’ici et retournerait dans sa chambre… Mais maintenant, il n’avait plus envie de s’en aller… Bien au contraire ça lui faisait très plaisir de rester avec quelqun et ainsi avoir de la compagnie… Suzu lui avaitde demander si il voulait bien l’aider à ranger les livres , une occupation pas vraiment amusante mais il fallait quand même les ranger, parce que ça ne se faisait pas trop pour le bibliothécaire de le laisser ranger tout seul, et puis en plus, ça irait plus vite comme ils étaient deux… Alors c’était pour ça qu’il avait accepter…

« J'imagine que je n'ai pas besoin de te montrer de quelle façon il faut procéder. »

Akeno acquis de la tête toujours avec le sourire, puis il prit une pile de livre et se mit à tous les ranger… C’était étrange comme tout ces bouquins se ressemblaient, il y avait juste la lettre qui indiquait le début du nom de l’auteur qui changeait et le titre pour pouvoir les différencier, sinon, ils avaient presque tous la même couverture, une vielle couverture toute noire avec quelque fois le titre du roman et sinon rien… Ils avaient l’air vraiment horriblement barbant tout ces livres, comment est-ce que l’on pouvait aimer lire ça ? Il n’en avait vraiment aucune idée… Il se rappelait soudain de une fois alors qu’il était en classe d’un petit roman semblable à ceux qu‘il y avaient ici qu'ils devaient lire… Ca avait été vraiment TRES ennuyant, plus horrible que tout ce qu’il avait déjà lu jusqu’à maintenant… Il s’était même endormit plus d’une fois en cour à cause de ça… Quand tout les livres furent enfin rangés chacun à leur place, Suzu prit la parole:

« Dis-moi, tu es en quelle classe ? »

Suzu avait l’air d’être plus vieille que Akeno de quelques années, ça il l’avait déjà remarquer, elle, elle devait être dans une classe plus grande que la sienne, c’était sûr. Lui, il avait quinze ans…

« Je suis en seconde »

Un petit moment passa avant que Suzu ne lui pose une autre question…

« Si ça te dit, on pourrait aller manger ensemble. Enfin, je ne veux pas m'imposer, hein ! Si tu ne veux pas, tant pis. Je me disais juste que ce serait dommage de se quitter sur ça »

Akeno lui sourit une seconde fois, lui il était d’accord… Mais il ne savait pas comment le dire… Akeno hésitait toujours dans ses mots… Et pour lui le plus dure n’était pas de réfléchir à la réponse, c’était de réussir à bien formuler sa réponse… Un long moment passa sans qu’il ne dise rien… Puis au bout d’un moment, il se décida enfin à répondre à la question de Suzu:

« Oui pourquoi pas… Moi je trouve que c’est une bonne idée… »

Il afficha un grand sourire, il était vraiment très heureux d’avoir rencontrer Suzu. Le jeune garçon se leva à son tour, tous les livres étaient rangés, c’était allé vite en fin de compte… Il regarda ensuite Suzu en attendant une réponse de cette dernière…



Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   Sam 8 Jan - 20:57


( Arrow )

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nouveau contact. [PV Akeno Andô]   



Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau contact. [PV Akeno Andô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives
-
Sauter vers: