AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Dim 31 Oct - 14:38


Le cimetière est par définition la fin de tout pour un être vivant, il représente le destin commun a tous, le trépas, l’épilogue de toutes existences, riches comme pauvres, jeunes comme vieux, puissants comme faibles tous atterrissent dans un des trous creusés dans ce sinistre endroit. C’est surement pour cette raison que la plupart des mortels évitent d’y trainer, peut être craignent-ils que la faucheuse les entrainent plus tôt que prévu dans le tombeau.

Quoiqu’il en soit Wolfram appréciait ce calme, loin de la ville et de sa population grouillante et nuisible, le fond de l’air était frais, mais la fumée de sa cigarette lui réchauffait les poumons, il s’était installé sur le dessus d’un immense caveau familial et tout en sifflant une bouteille de saké tout juste chipée sur la tombe d’un défunt, admirait la vaste étendue. De son poste d’observation on aurait dit que les pierres tombales étaient d’elles mêmes sorties du sol.

Un spectacle qui rappela à l’exorciste que son temps parmi les vivants était compté, il avait au moins ce privilège, il savait qu’il allait mourir jeune, pas besoin de se soucier de son futur, pas besoin de créer de patrimoine, juste vivre au jour le jour, une vie qui lui plaisait bien. Cette pensée le fit sourire, puis sous l’effet de la soif porta de nouveau sa bouteille d’alcool à la bouche.

Une Gorgée pour les vivants.

En pensant à tous ses collègues et à son premier amour qu’il espérait encor en vie.

Une Gorgée pour les morts.

En pensant à tous ses condisciples tombés au champ d’honneur et a tous ces êtres magiques sacrifiés au profit de la quête sans fin des exorcistes.

Une Gorgée pour les revenants.

Parce que grâce a son œil maudit, Wolfram pouvait les voir ceux que l’on nommait spectre ou fantôme, ils arpentaient le cimetière marchant sans buts a travers les tombes.

Une bourrasque de vent froid vint caressa le corps du chasseur d’être magique, arrachant au passage un murmure aux quelques arbres qui comme des gardiens semblaient veiller sur les lieux. La nuit tombait et les étoiles commençaient à faire leurs apparitions dans le ciel d’ébène .Wolfram ferma son blouson en cuir noir en prévision de la probable chute de la température.

Pas âme qui vive ne manifestait sa présence dans le dédale de tombes, meme pas un chat……



Dernière édition par Mavy Wolfram le Mer 3 Nov - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Mer 3 Nov - 10:50


Mes grand-parents venaient d'emménager dans une nouvelle maison situé près d'un cimetière (au moins ils n'auront pas de problèmes avec leurs voisins). J'allais les voir de temps en temps après les cours à l'académie. Ils étaient vieux et on s'ennuyait a mourir dans cette maison. A vrai dire je leur rendait visite simplement pour le cimetière qui était à côté de leur maison.

A l'entré se trouvait un immense portail pour séparer la vie de la mort et une statue représentant une femme implorant la faucheuse de ne pas lui emporter son âme. Il y avait une centaine de pierres tombales et toutes étaient ornées de fleurs, des arbres sans feuilles comme s'ils étaient morts eux aussi. J'aimais me rendre dans ce cimetière parce qu'ici repose mes parents et aussi parce que j'aime tout ce qui est calme et reposant.

J'avançais entre les tombes puis je remarquai sur un caveau familial une ombre. Est-ce un fantôme venu de l'au de là ? Je me rapprochais de cette mystérieuse ombre. Soudain un vent brutal me toucha mon corps et celui-ci alla faire de même avec cet individu. Alors je décidai de me rapprocher encore plus et je vis un homme (je dirai même un très belle homme) assit sur un caveau familial. Il avait un oeil caché par un bandeau ce qui lui donnait un air de rebelle, il était habillé avec des vêtements simples (pas besoin d'être extravagant pour être beau). Il avait un corps bien musclé (j'aime bien). Je vais me présenter à cet homme avec l'espoir de me faire un ami...

-Bonsoir ! Je m'appelle Mitsuki Hôyama, je suis une fille chat (je lui montre mes oreilles et ma queue). Et je lui demandai qui il était avec un sourire dans le coin de mes lèvres...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Dim 7 Nov - 6:14


Wolfram tourna le visage en direction de la voix qui l’avait interpellé, une voix féminine et sensuelle qui laissait présagé a l’exorciste que le reste de la soirée allait être un peu plus enthousiasment. Bizarrement son invité se présenta elle-même comme étant un Garou en exhibant ses attributs animaux. Une paire d’oreilles et une queue de chats, on aurait pu imaginer qu’il s’agissait d’une fille se livrant a du cosplay, mais Wolfram avait la certitude que la fille debout en face de lui était vraiment une fille chat.

*c’est bien la première fois que je n’ai pas besoin de cet œil maudit pour mettre a jour un être magique*Pensa-t-il

L’expression de surprise qu’affichait son visage n’était pas due à la forme semi-féline de Mitsuki, mais plutôt au fait qu’elle le lui avait montré d’elle-même, sans qu’il ait eu à la contraindre de le faire.

Elle ne semblait manifester aucune d’intention meurtrière, Mitsuki faisait plus penser à un mignon petit chaton un peu trop curieux. Wolfram reprit une énième gorgée de l’alcool avant de répondre à la jeune fille.

« Moi je m’appelle Wolfram, Mavy Wolfram, tu en veux une gorgée »

Il avait dit cela en présentant le goulot de la bouteille a la féline anthropomorphe, un sourire un coin. Détrompez vous ce n’était pas dans les habitudes de l’exorciste de proposer de l’alcool a une jeune fille fraichement rencontrée, mais bon dans le cimetière avec les fantômes comme seuls témoins, c’était une liberté qu’il pouvait bien se permettre. Et puis ce n’était pas une fille ordinaire, mais bien un de ces êtres magiques qu’il avait l’habitude de traquer.

En tout cas des tonnes de questions passaient par la tête du jeune homme quand il scrutait la jeune fille chat. La première était pourquoi elle lui avait avoué sa véritable identité si vite, après tout les êtres magiques ne sont ils pas censé se dissimuler, aurait elle senti que Wolfram n’était pas un humain ordinaire, ou bien avait elle d’autres dessein.

« Allez viens par la, d’ici on a une meilleurs vue du cimetière et puis on pourra discuter tranquillement. »

Wolfram désigna d’un hochement de la tête une place a coté de lui. Bien que son exil dans ces lieux n’était motivé que par l’optique de profiter d’un peu de calme, il se dit que ce joli chaton égaré pourrait lui apprendre beaucoup de choses et peut être même le divertir un peu

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Dim 7 Nov - 10:40


Je pris une petite gorgée de la bouteille d'alcool de ce jeune homme puis j'allai m’asseoir au près de lui. Il est vrai que d'ici on avait une meilleurs vue sur ce sombre et silencieux cimetière.

Il s’appelait Mavy Wolfram. En toute évidence, je ne l'avait jamais croisé dans les couloirs de l'académie.
Je ne pouvait m'empêcher de regarder son bandeau qui lui cachait un oeil. Mais qui pouvait-il bien être ?Plein de questions se bousculaient dans ma tête :

Est-ce un nouveau professeur de l'académie?Un homme venu se recueillir auprès des morts ?Un être magique?

Tout ce que j’espérais, c'était de pouvoir me faire un ami avec qui je pourrais passer de bon moments et aussi pour oublier mon chagrin...Mais moi qui suis très bavarde, je décidai de lui dire d'où je venais :

Je fais partie d'une académie appeler Académie Klain. Mes grand-parents viennent d'emménager dans le coin et je suis passée leur faire un petit "coucou" et vu que je passais par là je me suis dit un petit tour dans le cimetière me changera les idées !

Après avoir un peu discuté avec lui, un souffle de vent frai alla encore me heurter. Je n'avais qu'un petit maillot de corps sans manches, à large encolure et une jupe.

Je vais encore être malade a force de ne pas porter au moins un manteau...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Ven 12 Nov - 12:48


Elle avait une bonne descente cette petite, elle avait accepté la bouteille d'alcool et en avait bu une pleine gorgée sans même broncher, c'est bien le type de femme qu'appréciait Wolfram, pas farouche, dégourdie et surtout bien apprêté. Sur le coup ce ne l'avait pas marquée, il était plus intrigué par l'apparence féline de sa compagne, mais la tenue vestimentaire de Mitsuki était très légère pour la saison.

Mitsuki accepta sans crainte de s'installer à côté de l'exorciste. Wolfram récupéra sa bouteille et bu une nouvelle gorgée tout en coutant les paroles de la jeune fille. Comme il s'en doutait elle était un pensionnaire de l'académie Klain, car depuis qu'il s'était installé dans le coin il avait pu constater de lui-même que les trois-quarts des êtres magiques de la région semblaient migrer vers cet endroit, cet institut qu'il voulait infiltrer, peut être que la tâche allait être plus facile qu'il ne pensait finalement.

Wolfram se rapprocha un peu plus de Mitsuki et tout en la regardant lui dit.

« Tient comme c'est étrange moi aussi je suis venu pour me changer les idées, c'est calme , il n'y a que les morts et les fantômes qui séjournent dans cet endroit, j'ai quelques amis qui sont enterrés ici je m'apprêtais à leur rendre visite et toi tu as des proches qui reposent dans ces tombes.»

Le ciel avait totalement enfilé son manteau nocturne, une obscurité totale régnait sur le champ de tombes, des ténèbres qui ne gênaient en rien le couple nyctalope, il en était de même pour les autres êtres vivants habitués à marcher dans la pénombre. A trois mètre d'eux un hibou en attente d'un pauvre rongeur à dévorer, hululait une funeste litanie, accompagné des croassements des crapauds qui infestaient un lac avoisinant le cimetière.

Ce requiem pour les vivants fut interrompu par une nouvelle bourrasque de vent, plus violentes que les précédentes. Wolfram eut l'impression de recevoir une claque violente et glaciale, le vent s'engouffra sous veste comme une main de femme, mais eu lieu de réchauffer le corps du jeune homme par de douces et sensuelles caresses, elle le transit jusqu'aux os, un frisson parcouru toute son échine. Wolfram était un exorciste ayant subi un entrainement spartiate, beaucoup plus intense que le réclamait la formation normale des membres de son groupe, il avait une grande tolérance aux basses températures, mais cette rafale! Il l'avait vraiment senti, comme ci la faucheuse elle-même lui avait soufflé dans le coup. Instinctivement il tourna la tête vers sa partenaire qui était moins chaudement habillée que lui, il ôta sa veste et d'autorité recouvrit les épaules de la jeune fille avec.

En Tendant une nouvelle fois la bouteille à Mitsuki il lui dit :

« Bois en encore une gorgée ca te réchauffera.»




Dernière édition par Mavy Wolfram le Sam 20 Nov - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Jeu 18 Nov - 19:47


Je repris une gorgée de sa bouteille d'alcool tout en le remerciant de m'avoir déposer sa veste sur mes épaules nues.

Oui, mes parents. Ils sont morts alors que je n'avais seulement que cinq ans et je viens de temps en temps leur rendre visite.

Une larme s'écoula le long de ma joue rosée. Je pensais à eux chaque jour, chaque nuit. Ils me manquaient. Je regardais les tombes, les arbres surtout le saule pleureur. J'aime bien ses arbres avec leurs branches qui essayent d'atteindre le sol. Je ne vis aucun oiseaux volés dans le ciel mais j'apercevais le croissant de Lune. Ma tête se pencha sur l'épaule de Wolfram. Je me sentais apaisée de tout, de tout ce qui m'entourais. Mon sourire au coin de mes lèvres fines faisaient naître un sentiment de satisfaction, d'admiration. Je pris le bras de cet homme pour lequel j'éprouvais un immense bonheur quand je le regardais et je me blottis contre lui. Pour moi il ne s'agissait que d'un geste banale pour montrer que l'on a de l'affection pour l'autre.

Et toi..tu es ..qui ?

Je me sentais gêner de lui poser cette question...Mais je voulais savoir qui il était pour pouvoir faire ample connaissance. Comme je l'est dis auparavant, j'espère être son amie ou même voir plus. Je suis du genre à draguer les beaux garçons comme Mavy par exemple

Il est vraiment la beauté parfaite et en plus il est musclé !*o*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Dim 21 Nov - 20:24


Elle semblait jeune, mais savait déjà ce que s'était de perdre des gens qu'on aime, un point commun que partageait l'exorciste avec la Garou il n'était guerre plus âgé qu'elle quand il perdit pour la première fois un être cher. Wolfram reprit la bouteille des mains de la jeune fille espiègle et en rebut une autre gorgée, il marqua un temps d'arrêt quand il réalisa qu'il venait d'échanger un baiser indirect avec la jeune fille, puis continua son geste en se demandant qu'est-ce qu'il lui arrivait de penser à des trucs de midinette, un baiser indirect et puis quoi encore, Wolfram n'avait jamais été du genre romantique et subtil, depuis qu'on lui avait greffé son œil, il était plutôt du style sanguin et instinctif.

Ses réflexions furent interrompues quand il sentit la petite tête de sa compagne se loger contres son épaule, c'était un geste tout à fait inattendu et assez agréable. Il parait que les garous héritent des attributs de leurs formes animales, Wolfram ne s'était jamais amusé à vérifier cette rumeur, son travail consistait à les capturer plus ou moins vivants, mais c'était peut à cause de cela que Mitsuki était si curieuse et si câline, cette pensée fit craindre autre chose au jeune homme et si elle avait hérité du caractère joueur et sadique des félins. Le jeune exorciste réagit presque instinctivement à ce stimuli, il passa sa main sous le maillot de la jeune fille pour la poser au niveau de la hanche, ses doigts étaient directement en contact avec la peau chaude et douce de Mitsuki, une sensation agréable qui réveillait en lui certains désirs.

Mais la question posée par la jeune fille le ramena un peu à la raison, il croyait déjà avoir répondu à cette question en se présentant, peut être qu'elle attendait de lui qu'il se dévoile entièrement comme elle l'avait fait en montrant sa condition de femme chat, mais Wolfram avait reçu l'ordre de garder son appartenance à l'ordre des exorcistes et ses facultés secrètes.

Wolfram regarda la jeune fille, son aura était douce et ne semblait pas perturbé par de mauvaises intentions au contraire elle semblait apaisée.

« Je suis un juste un pauvre type sans travail qui passe tout son libre a zoner et à picoler, il n'y a pas vraiment de choses à raconter sur moi.»

D'une rasade il finit la bouteille qu'il balança par-dessus son épaule contre une pierre tombale.

« Mais dis-moi petite tu n'as pas peur de parler à un inconnu au milieu de nulle part, tu sais je ne suis pas vraiment du genre galant. »

En disant cela il avait fait tout doucement monter la main qu'il avait déposée sur la hanche de la jeune fille jusqu'à ses cotes, pas très loin de sa poitrine.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Dim 9 Jan - 15:14


Je me sentais bien, là, sur son épaule avec un vent faible et frais dans un lieu si calme, si reposant quand je sentis sa main se poser sur ma hanche. Cette chaleur était agréable, même apaisante.

Non je n'ai pas peur de parler à des inconnus. Au contraire c'est plus excitant quand on ne se connait pas ! lui dis-je en rigolant.

Après lui avoir dit cela, je sentis sa main sur mes côtes non loin de ma poitrine. Tout d'abord cela me surpris qu'il me touche ainsi le corps mais cela ne me déplaisait guère, comme si j'en réclamais plus... Je tournai ma tête pour le regarder : il regardait droit devant lui avec cette expression au visage que je n'arrivais pas à décrire. Tout en le regardant, je passai mon bras autour de lui et je l’enlaçai. J'aimais être à ses côtés. Certes je ne le connaissais pas encore très bien mais mon instinct d'animal me disait que cet homme pourrait bien être mon ami et même plus.

Je repensais au moment où il avait déposé sa veste sur mes épaules nues, sa façon si douce de me proposer de l'alcool. Il a reçu une très bonne éducation et cela me plaisait car la plupart des hommes que j'avais rencontré auparavant, étaient tous des moins que rien.

Il est si doux, si gentil, si gentleman...je l'admire vraiment...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Dim 6 Fév - 0:18


La réaction de la jeune fille surprit un peu Wolfram, il sentit les doux bras chaud de Mitsuki s'entourer autour de lui comme deux serpents agiles, il laissa la sensation de bien être que provoquait cette étreinte sensuelle envahir son esprit. Il se sentait bien, c'était comme une brise d'été qui réchaufferait son coeur. L'exorciste laissa un sourire de satisfaction d'installer sur son visage.

Leurs corps semblaient être aimantés, le jeune homme se rapprocha un peu plus de la jeune fille en fleur. Cette attraction corporelle était la suite normale à la douce étreinte de Mitsuki, du moins selon les critères de Wolfram. Au fil des secondes qui s'écoulaient des pensées lubriques commençaient à s'installer dans son esprit, c'était un des effets secondaires de sa greffe maudite, sa libido était surmultipliée et le moindre stimulus provoquait chez lui des débordements d'hormones.

« Tu es sûre que tu n'as pas peur ? »

C'était la question qu'il lui adressa avant de l'empoigner par la hanche et de la poser sur ses cuisses à califourchon, ainsi ils étaient face à face, yeux dans les yeux.

« Et ainsi tu n'as toujours pas peur ? »

Wolfram fit glisser ses mains calleuses sous le maillot de la femme-chat, il était au contact avec la peau douce de la garou. Un rictus, plus sardonique déforma son visage tandis qu'il redessinait les courbes de Mitsuki avec ses doigts agiles. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas posé les mains sur ce que l'on pouvait appeler quelqu'un de sain, cela changeait de ses fréquentations habituelles. Cette fille la avait quelque chose de particulier, ses cheveux de jais ondulant sous le vent lugubre du cimetière, sa fine silhouette féline, sa douce voix, l'image d'une fille qu'il avait beaucoup aimé par le passé, ressurgit devant lui comme l'eau bouillante sortant d'un geyser, l'effet fut le même, la sensation de tiédeur qu'il éprouvait depuis que Mitsuki l'avait enlacé se mua en sensation d'étouffement.

Wolfram se pencha et posa ses lèvres sur celles de Mitsuki, il fut le premier surprit par ce geste, mais ce qui le surprit le plus fut le fait de réitérer ce geste et cette fois de façon plus langoureuse et plus insistante, de façon plus sentimentale.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Dim 10 Juil - 9:49


Sur les cuisses de ce merveilleux inconnu, Mitsuki ne pouvait être plus excitée, plus nerveuse que d'habitude. Elle le regardait droit dans les yeux, ou plutôt droit dans son oeil vert comme de l'émeraude qui n'était pas caché par un cache-oeil. Mademoiselle Hôyama était très heureuse d'être assise comme cela, à califourchon sur lui.

Elle le fixait toujours quand celle-ci lui répondit :

Non, toujours pas.

La jeune fille sentit alors les mains de Mavy sous son maillot, dessinées ses courbes avec agilité. Ensuite, celui-ci vient à poser ses lèvres sur les siennes. La douce saveur de ses lèvres lui rendit la chair de poule et il renouvela son geste et cette fois, plus languissamment et plus insistante, plus amoureusement.

Mitsuki fut d'abord surprise par son geste si inopiné mais la passion qu'elle éprouvait pour lui, son côté amoureux le laissa faire et en redemandait. A son tour, elle déposa ses lèvres sur celles du gentleman.

Elle ne pouvait se décoller de Mavy, elle était comme sceller à celui-ci. Une sensation intense transperça tout son corps. Après s'être ainsi embrasser, la fille chat entoura de ses bras le bel homme et le câlina. Elle resta longtemps comme cela jusqu'à ce qu'elle murmure trois petits mots qui la surpris elle-même. Très surprise car elle ne connaissait même pas cette personne mais comme toujours, son côté félin pris le dessus.

Je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   Mer 3 Aoû - 21:02


Honnêtement, Wolfram s'attendait à ce que la jeune fille qu'il empoignait avec tant de virilité se met à crier avec assez d'intensité pour réveiller toutes les âmes damnées qui croupissaient dans ce cimetière lugubre. Cela aurait été une réaction normale et conventionnelle, mais à la place la garou répondit au baiser audacieux de l'exorciste avec autant de fougue et de passion. Si Mitsuki n'était pas étonnée, Wolfy lui l'était, c'était bien la première fois qu'on lui faisait ce coup la, mais ce n'était que la seconde fois qu'une femme lui disait ces mots tant redoutés : « je t'aime ».

Abasourdi, Wolfram resta silencieux quelques secondes. La dernière phrase de Mitsuki résonnait encore dans sa tête comme la déflagration d'un coup de feu qui se percutait indéfiniment contre les parois d'une caverne. L'exorciste n'arrivait pas à en croire ses oreilles et pourtant c'était bien réel comme le doux contact de la peau chaude de sa partenaire et le battement de coeur qui faisait vibrer sa main qui s'était attardée sur son giron tout en profitant de la douce texture sensuelle du sein qui se présentait comme un territoire inexploré, une montagne de désir que peut-être personne n'avait jusqu'à présent escaladé.

Cette fille semblait pure et c'est peut-être cela qui gênait le baroudeur, plutôt habitué à des fréquentations peu recommandables, Mitsuki se rendait-elle bien compte de ce qu'elle disait à un homme tel que Wolfram.

« Petite ! Comment peux-tu dire cela à un homme que tu viens de rencontrer. »

Mais cela arrangeait bien l'exorciste et puis il ne voulait pas l'avouer, mais son cœur de glace n'était pas insensible au charme de la femme-chat. C'était imperceptible, mais un léger sourire déformait sporadiquement les lèvres gercées de l'exorciste. C'est vrai il faisait froid et si l'alcool pendant un temps avait réchauffé ses épaules nues, en le voyant trembler sous la caresse frigide du vent on pouvait deviner que le breuvage fermenté ne faisait plus effet.

« Bah peu importe ! »

Wolfram délogea ses mains si confortablement installés sur la peau de pèche de sa «compagne », puis agrippa le corps mince de la jeune femme afin de quitter son perchoir en un magnifique saut, en atterrissant sur le sol, la posture faisait penser à un jeune marié qui portait son épouse dans ses bras, comique non ? Il était temps de changer de crémerie. D'aller dans un endroit plus coquet et douillet et surtout plus vivant, la nuit ce n'est pas ce qui manque.

« J'ai ma moto garée plus loin, je t'invite à diner, il y a un bistrot plus loin où la bouffe ne file pas la courante, tu viens ? »

L'exorciste déposa Mitsuki et indiqua d'un hochement de tête le fourré derrière lequel était garée sa bécane. Tout en attendant sa réponse il coinça une nouvelle tige de tabac bon marché entre ses lèvres et l'alluma.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)   



Revenir en haut Aller en bas
 

Comme loup et tigresse (ma Mitsu d'amour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives :: # Archives des RPs
-
Sauter vers: