AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Bibliothèque   Mer 3 Nov - 13:39


J'ai passé une horrible journée!!
Tout d'abord, ce matin, quand je me suis levée, c'était du pied gauche! J'ai ronchonné puis je suis aller à la salle de bains pour me coiffer. Quelle tête j'avais, ce matin-là: des cernes qui soulignaient mes yeux , mes cheveux en pagaille sur la tête! On aurait dit qu'une guerre avait éclaté sur ma moumoutte! Je me suis habillée. En enfilant ma culotte, elle s'est craquée.!Je l'ai jettée nerveusement par terre. Puis, pour le comble, j'ai mis mon pantalon à l'envers. J'en avait marre!!

J'ai mis le reste à peu près correctement. Je suis aller manger le petit déjeuner. Là non plus, ça n'a pas été une réussite!
En prenant mon verre de jus d'orange, j'ai glissé sur une tranche de bacon... et je me suis étalée par terre! Bien sûr, inutile de dire que tout le monde s'en ai donné à coeur joie!!
"Ha!! Regardez tous "Môdame Raimei Shimizu"!! Elle ne rate jamais une occasion de se faire remarquer!" Là, bien sûr, c'était ma pire ennemie!!

J'aurais volontiers sortit mon katana de son fourreau pour la menacer, mais je me suis dis qu'il fallait que je me tiennes tranquille. J'ai manger le reste de mon petit déjeuner nonchalemment.
Je me suis dis qu'un tour à la bibliothèque ne me ferais pas de mal. Au moins, là-bas, je serais tranquille. Je pourrais lire sans être dérangée ou humiliée! Quand je suis entré dans ce lieu aussi calme qu'une mer d'huile, il faisait chaud!!
Cela faisait du bien...cette chaleur douce.



Dernière édition par Raimei Shimizu le Jeu 18 Nov - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Mar 16 Nov - 19:40


Je sortais de mon cours d'Histoire - Géographie qui était ma dernière heure de cours. Je ne voulais pas rentrer directement dans ma chambre pour faire mes devoirs seule, isolée. Alors je me suis rendu à la bibliothèque de l’académie.

Cette bibliothèque était très grande et les livres étaient parfaitement rangés selon un certain ordre. On pouvait trouver beaucoup de sujets différents, d'époques différentes. A l'entrée on pouvait lire différentes citations : " Nul lieu n'offre de la vanité des espérances humaines une preuve plus frappante qu'une bibliothèque publique." et aussi : " Il avait changé sa bibliothèque comme on change sa veste ; après tout, les bibliothèques peuvent bien devenir trop étriquées ou trop larges pour l'âme." Puis il y avait sur la gauche un bureau d'accueil au cas où on n'aurait pas su trouver le livre que l'on cherchait, sur la droite se trouvait deux ou trois fauteuils, un grand tapis et une table basse au milieu.
Heureusement pour moi, je ne voyais personne dans la bibliothèque qui aurait pu me déconcentrer.

Je me dirigeais vers une table situé entre certains étalages de livres pour aller faire mes devoirs. Au moins ici je ne me sentirais pas seule. Je sortis mon classeur de français ainsi que mon livre. J'écrivais, je répondais aux questions demandées. Une fois mes devoirs terminés, je suis partie aller me chercher un livre dans cette immense bibliothèque. J'avançais entre les rayons quand j'aperçus une pile de livre. Etant un peu maniaque, je voulus ranger, je pris le premier de la pile et je le rangeai à sa place quand j'eus remarqué que j'avais laissé mon sac près de la table sur laquelle j'avais travaillé.

Personne n'aurait pu me le voler, je n'ai aperçus aucun élève tout à l'heure mais peut-être que quelqu'un ou même plusieurs élèves sont arrivés entre temps ??

Je me mis à courir mais dans mon élan je trébuchai et je tombai sur une autre élève qui venait surement d'arriver...



Dernière édition par Mitsuki Hoyama le Lun 29 Nov - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Jeu 18 Nov - 19:27


Quand je suis arrivée à la bibliothèque, il n'y avait personne, enfin, je crois.
Je me suis avancée sur la moquette douce de ce lieu très attrayant. Puis, j'ai vu filé quelque chose... comme une ombre. J'ai cru que c'était Raikô. Oui, alors, j'avais tout compris.
Alors, comme ça, il m'espionnait, le fourbe!

Je sortis mon katana de son fourreau, toujours à l'affut du moindre bruit. J'avançais, toujours à petits pas et sur la pointe des pieds. J'ai entendu des pas. Je me suis brusquement arrêtée, comme surprise dans quelque chose d'interdit. Les pas ont cessés.
Tu veux jouer à cache-cache, hein Raikô?

Il pouvais courrir, s'il le désirait, mais je finirais bien par l'avoir. Soudain, l'ombre passa tout près de moi, elle me frôla, comme pour me narguer. Cela eu le don de m'énerver, je me mis à courrir, moi aussi, me glissant entre les rayons, je ne savais pas ou j'allais, mais je courrais.
Droit devant. Sans prendre garde.

Puis, je m'arrêtai devant une porte qui portait l'inscription:
TOILETTE
Tant mieux, j'allais me rafraîchir un peu. Je poussai la porte et je trouvai un endroit magnifique. Les murs, fraîchement repeints étaient lisses et beaux, colorés en orange et en jaune. J'aimais particulièrement ces couleurs là car elles égayaient et redaient chaude la pièce sur laquelle elles étaient appliquées. Deux lavabos, modernes avec un système d'évacuation spécial, étaient nichés dans un coin. Puis, il y avait également deux portes contenant des cabinets. J'entrais dans une des cabines pour observer son intérieur.
Les murs peints en rouge et en vert cette fois illuminaient les toilettes. Cela faisait de cet endroit peu romantique un lieu de repos.

Je retournais aux lavabos et tournais le robinet d'eau chaude. Une eau limpide s'en déversa. Je la recueillis précieusement dans mes deux mains jointes et m'en aspergea sans limite le visage. Que cela faisait du bien!! Je recommenca six ou sept fois. Puis, mon esprit se reporta sur Raikô. Il fallait que je le retrouve, mon énergumen de frère!

Je sortis. Je me remis à courir. Vite, extrêmement vite. Puis, je me rendis compte que mon katana relentissais ma course. Je le rengeai alors dans mon sac à dos et je repris ma route.
Mais, au coin d'un rayon de livre, je percutai violemment quelqu'un et je me retrouvai nez-à-nez avec une élève particulière: elle avait dans oreilles et une queue de chat...

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Dim 28 Nov - 11:06


Je venais de tomber sur une autre élève de l'académie...

Oh pardon excuse moi, je ne t'ai pas fait mal j'espère ?

Elle me regardait comme tous les autres : elle me dévisageait. Il est vrai que nous ne voyons pas tous les jours un être surnaturel. Moi par contre je suis repartie pour aller chercher mon sac et puis je revins vers elle pour me présenter.

Je m'appelle Mitsuki Hôyama et je suis élève dans cette merveilleuse académie. J'ai remarqué que tu avais regardé mes oreilles : Et oui ! Je suis une fille chat. Et je lui montrai aussi ma queue. Puis je lui dis en rigolant : Ce n'est pas un déguisement !

Je me dirigeais vers les livres que je n'avais pas eu le temps de ranger. Cette fille était blonde, ces yeux étaient d'un vert éclatant. Elle était plus petite que moi (bon d'accord je portais des chaussures à talons mais bon !) et elle avait un corps bien proportionner. Elle avait le teint assez rose, des fossettes au creux des joues quand elle souriait Elle devait surement avoir deux ou trois ans d'écarts avec moi. Elle portais un sac à dos dans lequel dépassait un grand katana noir.

A mon avis, elle n'est pas une simple élève. Elle doit être un de ces êtres magiques de l'académie ou peut-être une samouraï car elle avait un katana et les possesseurs d'un katana on toujours des missions...

Plein de questions (on va dire des questions) se bousculaient dans ma tête. Elle me regardais ranger un à un les livres sans dire un seul mot. Je me retournais de temps en temps pour la regarder. Elle devait être dans ses pensées...

Et toi, comment tu t'appelles ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Dim 28 Nov - 18:25


Elle s'est présenté: elle s'appelle Mitsuki Hôyama. Elle avait un teint assez rose, les joues assez rebondies. Même si elle m'était étrangère, il émanait d'elle une profonde gentillesse et un simpatie singulière.

-Je m'appelle Raimei Shimizu. Je suis à la recherche de mon frère Raikô.

Puis, une envie de lui raconter toute mon histoire me prit. Néamoins, je réussi à dompter cet élan; elle était bizzarre, après tout: elle se prenait pour une fille-chat. Même si elle me disait que ce n'était pas un déguisement, je n'y croyais absolumment pas.

"Une fille-chat, et puis quoi encore? C'est comme si on m'apprenait que Raikô était un gentil petit agneau sans défense et que ce n'était qu'un accident quand il a tué le reste de notre famille! songeais-je."

Elle m'observa.
Je profitai de ce silence pour l'étudier à mon tour. Ses oreilles de chat partaient en pointes, et elles me semblaient si ratachées à son corps que je peinais à croire que ce n'était qu'un déguisement. Sa queue dépassait de sa jupe assez courte de couleur bleu.
Elle avait un uniforme. Le col de son haut était bleu et rouge, et le reste blanc.Ses cheveux avait des reflets violets, et je peinais à trouver la couleur exacte de sa chevelure.

- Je suis nouvelle, ici. Toi, tu as l'air d'être dans l'académie depuis plus longtemps que moi, je me trompe? Quoi qu'il en soit, si tu te demande qui je suis, je vais me présenter. Je t'ai déjà dit mon prénom et mon nom. Je suis arrivé hier soir, à l'académie. Comme Madame la directrice ne m'avait pas encore attribué de chambre, on m'a mis dans l'infirmerie. Seulement pour une nuit. La directrice a dit qu'il fallait que dès le lendemain, je me trouve une camarade de chambre. Je l'ai regardé de mes yeux brillants, suppliants. As-tu une camarade de chambre? Veux-tu bien que je partage la chambre avec toi?

Elle ne me répondit pas tout de suite, mais néamoins, je crus percevoir un sourire qui naissait et qui, peu à peu, emplissait tout son visage...

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Dim 12 Déc - 10:15


Effectivement, je suis à l'académie depuis que j'ai 12 ans donc cela fait 5 ans que je suis élève dans cette académie.

Je repris conscience que je venais de lui révéler mon secret : une fille-chat ! J'aurais dû me taire et cacher mes attributs d'animal... Ma petite voix en moi me fit une réprimande :

Mais qu'est-ce qui t'as prit de tout lui raconter ! Je te rappel que tu dois garder ton identité de fille normal, d'une élève normale ! Et si jamais elle le dis aux autres ! hein !! Ah bravo Mlle Hôyama !
J'essayais néanmoins de ne pas penser au pire dans cette histoire : "si jamais elle le dis aux autres". Mais je ne sais pour quelles raisons, en regardant Raimei un sentiment de profonde gentillesse envahissait tout mon corps. Cela me fit oublier mon erreur.

Elle m'avait aussi demandé si j'avais une camarade de chambre et si je voulais bien l'être avec elle. Je lui répondis avec un sourire aux lèvres :

Non je n'ai pas de camarade de chambre mais oui je veux bien que tu l'a devienne. Mais l'ennuis c'est que c'est généralement la directrice qui décide...cependant on peut toujours lui demander !

Après lui avoir répondu, je lui demandais autre chose :

Quel âge as-tu ? Soudain, une autre question me passa par la tête mais je n'osais lui poser par peur de l'offenser ou même de toucher un point sensible. Je pris mon courage à deux mains et lui demandai :

C'est un peu gênant de te demander cela mais...est-ce que tes parents sont encore en vie ? Parce que les miens non...

Je vis une larme coulée sur la joue de Raimei...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Mar 14 Déc - 18:26


Quand elle a posé cette question, les larmes me montèrent aux yeux plus vite que je l'avais prévu. La mort était la cause de ma tristesse, de ma présence ici. Cette mort qui emporte tout sur son passage. Sans pitié. Sans remords. Elle est dévastatrice: elle peut emporter la personne quand elle veut et pour nimporte quelle raison. Pourtant, on dit que quand on est mort, c'est la paix et le repos. Mais pourquoi lutetons-nous pour ne pas se faire faire emporter par celle-ci? Certains ne se posent pas de question et provoque leur mort car ils seront tranquilles là-bas.

-Mes parents sont morts. A cause mon frère Raikô. Oh, et puis zut! Je dois bien le dire à quelqu'un: je suis dans cette académie car je le cherche. Je veux le tuer. De ma main.

J'avais dis ça en serrant mon poing très fort mon katana. J'en étais sûre, il crèverait. C'est ma lame qui lui trancherait la gorge. Je serais sans pitié. Mitsuki me regarda avec un air de curiosité.

-Je veux bien te raconter mon histoire, mais après, ce sera à toi.

Elle hocha la tête.

**********

Au cours du récit, elle avait parfois un air de grande soeur- qu'elle ne pourra plus jamais devenir- qui veut protéger sa petite soeur. Quand j'eus fini, je n'étais plus qu'une fontaine. J'avais tellement pleuré.
Beaucoup de souvenirs, d'images me revenaient à l'esprit. Des images qui frappent. Qui blessent.
Tous ces corps, allongés sans vie, éventrés d'une façon qu'on ne peut qualifiée que de sauvage et d'horrible. Tout ce sang déversé juste par avidité de pouvoir et de puissance de mon frère.
Juste avant de mourir, mon oncle m'avais regardé droit dans les yeux
:

-RAIMEI!!!!!!!!!!

Un cri perçant. Déchirant. Rempli de son dernier souffle qui m'était destiné. Je n'oublierais jamais son regard qui implorait la pitié. Un regard presque mort, sans vie, où luisait encore une faible lueur.
Puis il s'était éteind.
Alors, sous l'amprise d'un élan brusque et inexplicable, je me jetais dans les bras de Mitsuki. Je me sentais tellement en sécurité près d'elle. Elle était comme un havre de paix sur un océan déchaîné.

Nous brisâmes notre étreinte:

-Maintenant, à toi de me raconter ton histoire, si tu le veux bien.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Elève
Messages : 486
Mystérieuses framboise-cerises : 103

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 18 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Dim 9 Jan - 19:33


Elle pleurait, elle pleurait la mort de ses parents. Je ne pouvais m'empêcher de la consoler alors je l'a pris dans mes bras et je pensais :Elle venait de tout me dire : la raison pour laquelle elle était dans cette académie, son histoire.....(ses parents sont morts à cause de son frère "Raiko". Mais comment un frère peut-il faire cela ? Je ne sais pas mais je ne suis pas là pour juger qui que ce soit). Je ne pouvais en faire de même car je dois garder mon identité. Mais après tout elle m'avais dit : "Je veux bien te raconter mon histoire, mais après, ce sera à toi." et je lui est dit oui alors je n'est plus le choix. J'ai toujours été fidèle à mes promesses. Je pris sa main pour l'emmener au fond de la bibliothèque. Une fois là-bas je lui racontai tout.

**********

Après lui avoir tout raconter elle me regardait avec beaucoup de tendresse et de pitié. Elle laissa même s'échapper une larme.

Voilà tu sais tout de moi mais maintenant promets moi de ne JAMAIS en parler à qui que ce soit. Normalement je n'avais pas le droit de te révéler mon identité mais mon instinct d'animal n'arrête pas de me dire que je pouvais te faire confiance. Mon instinct ne me trompe jamais.....Raimei Shimizu me fixait toujours avec un air triste et de complaisance.

On était au fond de la bibliothèque. Celle-ci est naturellement calme mais là, je ressentais comme une présence (à par celle de Mademoiselle Shimizu bien entendu). Je regardais Raimei avec un air "très agréable" pour lui dire : Je me sens bien là.....il n'y a pas un bruit, pas une surveillante pour te dire de bien te tenir ou de ne pas parler ! La bibliothèque est vraiment une pièce calme et reposante ! Tu es d'accord avec moi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bibliothèque   Jeu 27 Jan - 18:31


J'ai écouté son histoire calmement, hochant la tête à quelques reprises, comme pour l'encourager à continuer. C'était dur, pour elle, bien sûr. Son histoire était tellement touchante qu' une petite larme a dévalé sur ma joue gonflée de tendresse et de pitié pour Mitsuki.

"-Ne t'inquiète pas, je peux t'assurer que je ne parlerai de ton secret à personne...
Tu as traversé déjà une histoire bouleversante, ainsi, il ne vaut mieux pas te compliquer la vie avec ça.


Elle hocha la tête avec un pâle sourire comme si elle voulait me remercier de ma compréhension.

"-C'est vrai que la bibliothèque est calme. C'est un lieu de culture, ou bien pour ceux qui veulent réviser. Lire aussi ou alors tout simplement pour rester perdu dans ses pensées afin de ne jamais cesser de rêver. Il n'y a que très peu d'endroit ou l'on peut s'autoriser à ça: dans son lit: là où on se pose des questions sur la vie et où tous les rêves sont permis, et dans ce lieu calme, la bibliothèque: les livres sont les fruits des pensées des autres et le calme qui y règne est rassurant. Tout en disant celà, je tournai lentement sur moi même en observant la biliothèque déserte comme pour m'assurer que ce que je disais était vrai. Puis, je m'arrêtai sur le visage de Mitsuki. Il semblait soucieux et elle lançait des regards furtifs autour d'elle. Alors, je compris qu'elle avait détecté quelqu'un. Et ce quelqu'un ne devait pas être là et embarassait Mitsu'. Cependant, j'eu la présence d'esprit de ne pas questionner Mitsu' à haute voix.

"-Mitsuki, j'ai apporté mon casque de musique. Je n'ai pas le droit mais je m'en fiche. Come tu le sais, je ne suis pas une adepte du reglement...voudrais-tu que l'on l'écoute ensemble??

Je lui avait posé la question dans l'espoir qu'elle comprenne ce que je voulais dire par là.
Elle fit "oui" de la tête, feignant de ne rien laisser paraître en faisant un large sourire.
Nous nous assimes sur des sofas non loin de là. Je plaçai le casque sur nos têtes de façon à ce que une oreille de Mitsuki puisse avoir un écouteur. Là, je mis le volume au minimum.
Nous feignimes de remuer la tête en bougeant nos lèvres pour faire croire que nous chantions en silence. C'est à ce moment là que je me lançai:

"- Qui es la personne que tu cherchai des yeux tout à l'heure? Et où est-elle?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bibliothèque   



Revenir en haut Aller en bas
 

Bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives :: # Archives des RPs
-
Sauter vers: