AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oriane Amyste [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Oriane Amyste [Fini]   Dim 28 Nov - 0:30


|-¤- Personnage -¤-|

:: AMYSTE Oriane ::



Panty & Sotcking with Garterblet [Sotcking]


:: Nom et prénom :: ;Amyste, son nom de famille qu'elle tient de son père, un nom qui a suivi plusieurs générations. Son prénom,
Oriane, dérivé du latin aurum, l'or, variante d'Aura, cette orthographe est attestée depuis le Moyen Âge ; elle répondait peut-être au besoin de distinguer aurum d'un autre mot latin, aura, le souffle, la brise.
:: Âge :: 14 ans
:: Type :: Inconnu
:: Secret ::
Spoiler:
 
:: Statut :: élève
:: Pouvoir(s) :: Pour cause de son jeune âge, les pouvoirs d'Oriane ne sont pas si extraordinaire que ça, ils sont le plus souvent limités ou incontrôlable. Elle possède le don de contrôler au touché toutes substances à l'état liquide, elle peut aussi recevoir certaines pensées des personnes, mais celle-ci ne contrôle pas ce pouvoir qui est plutôt aléatoire. Son troisième don surhumain, lui est assez puissant mais il prend sur son énergie vitale, elle peut téléporter des objets, toutes sortes d'objets, mais plus l'objet est gros ou lourd, plus le matériel, avec lequel il est fait, est rare, plus cela inflige des blessures internes à notre jeune Oriane.

# Description Psychique :
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Oriane n'est pas timide, du moins, elle ne se considère pas comme tel. Elle se fait juste discrète. Elle n'aime pas vraiment la compagnie, elle préfère rester seule avec ses pensées. Pourquoi cela? Eh bien, la jeune fille sait très bien ce qui se passe quand elle rencontre quelqu'un, elle s'énerve. Elle se dispute toujours avec les autres et se rend souvent ridicule, cela lui donne une mauvaise image, on la voit souvent comme une fillette faisant un caprice. Elle les déteste. Tous ses gens heureux qui se moque d'elle, qui s'amuse, elle les haït plus que tous, ce qui renforce sa solitude. Elle a l'impression que tous le monde autour d'elle est heureux, qu'elle est la seule à avoir souffert même si ce n'est pas le cas. Bref, vous l'aurait bien compris, Oriane est assez égocentrique et égoïste. Elle a tous de même plus de compassion envers les êtres spéciaux, elle s'efforce de penser que eux aussi ont une existence particulière et qu'ils ont peut-être eux aussi soufferts. Néanmoins, avec les humains, elle est sans pitié. Elle les hait dès première vu et ne cherche même pas à leur trouver un bon côté. Le fait même qu'ils sont humains la répugne.
Elle arrive tous de même à contenir sa haine, cela peut paraître stupide, mais le sucre l'aide beaucoup à l'apaiser. Elle a un gros faible pour les sucettes et plus particulièrement les sucette dont l'arôme est la cerise. Avec ça, elle arrive largement à se retenir de ne pas écraser ces pauvres petites fourmis impuissantes d'humain. En effet, elle déteste se sentir impuissante. Elle n'est pas de ceux qui se prélasse sur leur canapé regardant la télé, non, elle aime bouger, se bagarrer.
Oriane aurait pu facilement se lier d'amitié avec certaines grosses brutes bien qu'elle paraisse fragile, mais elle ne laisse aucune place dans son cœur pour un amour quelconque. Elle sait très bien que ce sentiment peut servir d'arme et ne veut surtout pas donner le privilège à son adversaire de lui donner un révolver. C'est cela qui constitue une partie la raison de sa solitude.
La curiosité est un mauvais défaut, malheureusement, Oriane est très curieuse. Il est déjà arrivé qu'elle se fasse attrapé stupidement par sa curiosité tel une Alice curieuse de ce petit lapin blanc.
De plus, elle est très têtue, alors si vous voulez lui cacher des choses, faites bien attention, elle risquerait d'utiliser tous les moyens existants pour vous faire sortir les vers du nez.
Néanmoins, elle n'est pas très observatrice quand il ne s'agit pas de combat, alors pas d'inquiétude, on pourra facilement lui cacher certaines informations. Ce n'est pas pour autant qu'elle est naïve, elle se méfie même un peu trop, ce sentiment étant lié à sa haine.
Devenons d'ailleurs sur sa haine du monde entier. Oriane a un regard assez pessimiste du monde, pour elle c'est un monde cruelle, un enfer. Pour elle, chaque créature qui y habite est guidé que par son cerveau, ce ne sont que des machines. Et les humains ne sont pas du tout conscient de ceci. De plus, ils vivent une vie très paisible contrairement aux êtres magiques qui ont eu le malheur d'être comme ils sont. La jeune fille pense qu'il n'y a rien à faire pour que le monde soit beau, il a déjà été condamné bien avant son existence. Elle est consciente que même les êtres les plus puissant sont aussi ridicule et microscopique que les humains, et cela n'arrange rien à sa haine. Elle déteste tout ce qui est impuissant. Pourtant, elle ne se considère pas comme les autres êtres spéciaux, elle a l'impression qu'elle n'a pas sa place dans ce monde puisqu'elle est un clone. Elle se sent responsable du suicide de la vraie Oriane bien qu'elle ne devait pas être au courant. Elle se sent différente de chaque êtres vivants, considérant qu'elle est l'œuvre de la science et cela la terrifie.

# Description Physique :
Notre jeune inconnue, n'est pas spécialement attirante physiquement, malgré que son style soit peut utilisé. Oui, elle ne s'habille pas comme tout le monde, elle ne suit pas cette chose que certains appellent « Mode » non, elle s'habille « un peut comme une poupée » lui avait-on déjà dit. La plupart de temps, elle porte une grande robe noire, un ruban bleu comme la pluie qui lui serre la taille comme une ceinture, des longues chaussettes violettes et noires et hop, le tour est joué. Oui, Oriane ne cherche pas vraiment à plaire, elle cherche à être satisfaite voilà tout.

Quand l'on regarde la jeune fille, ce que l'on aperçoit en premier, c'est sa longue chevelure à la fois étrange, admirable et ébouriffées.
Leurs couleurs sont rares, violet foncé comme une améthyste, au soleil, on peut y apercevoir des reflets mais eux cette fois-ci, mauve.
Dans ces cheveux Oriane met chaque jours un petit nœud bleu pluie soigneusement attaché.
La jeune inconnue a un teint pâle sont visage est le plus souvent inexpressive, elle a des yeux bleus étrangement de la même couleur que ses cheveux.

# Histoire :

-Maman ? C'est qui ces messieurs ?Maman répond moi !
-Ca n'est rien ma chérie, ça n'est rien.

Ils venaient d'entrer dans la maison de la petite fille, ils étaient bizarres. Ils prirent la main de la petite fille qui regarda sa mère, celle-ci ne faisait rien, elle avait un regard un peu triste, mais elle les laissait emporter la petite fille qui avait dix ans.
Oriane entra dans une voiture toute noire, suivi de deux messieurs aux lunettes noires. La route fut longue, la petite fille s'ennuyait et elle ne savait même pas pourquoi elle était là, elle leur avait posé la question, mais aucun d'entre eux ne lui avait accordé un seul regard.
Plus tard, la jeune fille qui était parfaitement normal, qui était toute à fait humaine se trouva avec ces hommes en costumes noirs devant un grand bâtiment, neuf apparemment. Ils entrèrent à l'intérieur. Au début, la petite fille fut surprise de voir à qu'elle point cet endroit était grand, plein de grandes personnes en blouses blanches qui courraient et marchaient un peu partout , il y avait pleins de sons bizarres, mais où était-elle ?! Ils entrèrent dans une salle. Un autre homme avec une blouse blanche y était, il regardait Oriane fixement, avant de parler.
-Alors ma chère enfant, comment vas-tu ?
Elle ne le connaissait même pas et il lui demandait comment aller-t-elle ?! Avait-il la moindre idée de comment elle s'appelait ?
-Bonjour, fit-elle timidement.
___________________________

Une jeune fille ouvrit une porte, elle entra dans sa maison. À présent, deux ans étaient passés, deux ans que ces hommes avaient fait irruption chez elle, deux ans que ces scientifiques avaient changé sa vie. Oui, en vérité ils étaient scientifiques, au départ, sa mère ne voulait pas lui avouer, sa mère qu'elle détestait à présent, et oui, beaucoup de choses se sont passés en deux ans, pendant ces deux ans, elle s'est fait manipulé, elle a été traitée comme un objet où l'on fait des expériences, et le pire, c'est qu'elle ne l'avait su assez tard. La vérité, c'est que ces expériences vont bientôt se finirent, oui, c'est le médecin, qui l'avait dit, il avait dit que il avait réussi à atteindre son objectif, enfin, elle allait arrêter d'être branché à des électrodes, elle n'aura plus à supporter toutes ces piqûres, tout ces trucs bizarres que on lui branchait qui la faisait souffrir, enfin.
Oriane passa devant sa mère sans ne lui accorder aucun regard. C'était sa mère, celle qui lui avait menti, celle qui l'avait laissé se faire torturer, celle qui n'avait rien empêché.
-Ma chérie....marmonna sa mère.
-Arrête de m'appeler comme ça ! Commença Oriane
-Non, s'il-te-plais, écoute-moi cette-fois-ci...
-Non maman ! Je n'ai plus envi de t'écouter, de toute façon, tu vas encore me mentir !

Sa mère abandonna encore une fois et la jeune fille s’apprêta à monter dans sa chambre, quand le téléphone sonna.
-Allô, disait la voix du téléphone
-Oui ? Répondit
-Ah bonjour madame Amyste, c'est pour vous parler de mon projet, je l'ai fini ! Je vous invite vous et votre fille admirer ma création toujours au même endroit, je compte sur vous pour venir, aller, au revoir !
Le téléphone raccrocha. La mère et sa fille échangèrent un regard, puis montèrent dans leur voiture pour aller dans le centre de recherches.
Une fois arrivées, la mère et sa fille se tenaient devant ce grand bâtiment.
Une fois de plus, il impressionnait toujours autant Oriane, il paraissait toujours aussi neuf.
Les deux femmes entrèrent dans le bâtiment. La jeune fille de douze ans, se dirigea vers la salle qu'elle prenait habituellement, chaque jours, quand elle ouvrit la porte de la pièce, elle y trouva le même homme en blouse blanche.
-Ah, je vous attendais, avait-il dit, je vais vous montrer mon premier prototype.
L'homme en blouse blanche, tira un grand rideau blanc pour présenter ce qui s'y cachait derrière.
C'était une sorte de grand tube en verre avec à l'intérieur, une fille....qui ressemblait étrangement à notre Oriane, elle était même EXACTEMENT pareil.

-Que...Que...
bafouilla-t-elle.
-Non, ça n'est pas une simple copie, ce clone, contient des pouvoirs surnaturels très dangereux.
La jeune fille se sentit d'un coup fiévreuse, sa vu devint flou, puis tout devint noir.

___________________________

Elle ouvrit les yeux. Tout était blanc, une ombre se tenait devant elle, puis elle entendit un son.
-Ma chérie !disait sa mère.
-Maman...réussit-elle à articuler, Qu'est-ce-que...que c'est-il passé...pourquoi...je suis ici.
-Chuut, ne t'inquiète pas, ça va aller, tu t'es juste évanouie, le médecin a dit que tout allez bien.
Oriane se souvint, de cette fille, de cette copie, pourquoi lui avait-on fait ça ?! Ça mère était-elle déjà au courant pour ce clone dès le début ?
Elle était dégoûtée, dégoûtée de la vie, elle aurait préféré ne jamais se réveiller, sa vie était un cauchemar.
Une heure passa, sa mère partit de l’hôpital et la jeune fille de quatorze ans se retrouva enfin seul.
Elle observa chaque coin de la pièce dans laquelle elle se trouvait, puis se leva avec difficultés, puis fouilla dans un tiroir et y une boite de médicaments. Sans réfléchir, elle avala un comprimé, puis deux, puis trois...puis la moitié de la boite.
Elle sentit son corps devenir lourd, puis ne vit plus rien une nouvelle fois.

______________________________

Nom : Amyste
Prénom : Oriane
Sexe : Féminin
Date de mort : 05/07/2008
Âge de mort : 12 ans.

Voilà l'histoire d'Oriane, d'ailleurs je ne vois pas vraiment la raison d'avoir raconté ceci, après tout ça n'est pas vraiment le passé de notre inconnue, cette inconnue, fut après la mort de l'Oriane original, placé dans une académie, on lui avait attribué quelques souvenirs d'enfance de la véritable Oriane, mais le clone savait très bien qu'il n'était qu'une copie et cela le faisait souffrir mais il ne connaissait pas la véritable histoire de sa « sœur jumelle ».


|-¤- Le joueur derrière son écran -¤-|

:: Ou avez vous trouvé le forum ? :: ;Par partenariat.
:: Quelle note lui donnez vous ? :: ;8/10
:: Quel âge avez vous ? :: ;13 ans.
:: Prénom/ Pseudo :: ;Kane.
:: Avez vous tout lus ? :: Tik Tak ~ [by Elsa];
:: Autres ::Jolie design =]



Dernière édition par Oriane Amyste le Jeu 7 Juil - 14:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : élève
Messages : 563
Mystérieuses framboise-cerises : 498

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 16 ans en apparence, 22 ans, en vrai.
Pouvoir(s):
Oh! Un Inconnu ~
Oh! Un Inconnu ~


MessageSujet: Re: Oriane Amyste [Fini]   Lun 29 Nov - 0:46


Bonsoir & Re-bienvenue ~

Ta fiche est très bien, plus que ton test RP, et tu seras validée ~ Si tu es besoin d'informations, n'hésite pas à me MP, Violà ~
EDIT : Test RP reçu, Validée, Sweety \o/


- - - - - - -


https://www.youtube.com/watch?v=beiPP_MGz6I
Merci Akira.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-murderland.skyrock.com/
 

Oriane Amyste [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Le début
 :: 
♦♦ Qui es-tu pour commencer ?
 :: # Présentations :: # Cimetière des fiches abondonnées
-
Sauter vers: