AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit de travail [PV Ayama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Nuit de travail [PV Ayama]   Lun 27 Déc - 11:43


Mon dieu que la vie était ennuyante dans ce fichu internat. Chaque jour était la même chose : cours, étude, travail et dodo. Enfin, pour dormir c'était un bien grand mot. Il était rare qu'elle puisse dormir la nuit. Lorsqu'elle dormait, elle était en cour, si bien que ses professeurs n'étaient pas très contents d'elle. Vraiment, ils pourraient être au moins compréhensibles pour le travail qu'elle faisait la nuit. Après tout, c'était grâce à elle, et aussi à d'autres personnes, qu'ils pouvaient dormir sur leurs deux oreilles.
La nuit tomba à nouveau sur le toit du monde. C'était l'heure, l'heure où tout le monde quitte le monde réel pour celui des rêves. L'heure de commencer le travail de chargé de discipline. Allongée sur son lit, Shiynmey bailla doucement tout en s'étirant. Voila beaucoup de courage ! Elle regarda par la fenêtre en soupirant, il faisait froid dehors et elle n'avait aucune envi de se retrouver sous le givre de l'hiver. Et puis zut, quelqu'un d'autre se charger d'aller surveiller dehors pour une fois, c'était toujours qui devait se risquer à s'enrhumer.
Après quelques minutes, la jeune hunter se décida enfin à quitter son lit et à s'habiller : salopette en jean trop grande et un tee-shirt noir à longues manches. Rien de bien exceptionnel, mais amplement suffisant pour travailler. Après tout, elle n'allait pas à un défilé de mode ni même à un rancard, alors pourquoi faire un effort sur la présentation. Une fois prête, elle attrapa son sabre qu'elle attacha à sa taille puis quitta la chambre, essayant de faire le moindre bruit possible. C'était moins qu'elle puisse, faire : respecter le sommeil des autres, comme faisait ses collègues de chambres lorsqu'elle décidait de sécher les cours pour dormir.

Les couloirs étaient froids, aussi froid que l'extérieur. Elle qui pensait qu'elle aurait plus chaud en restant à l'intérieur, elle s'était mis le doigt dans l'oeil. Vivement les beaux jours, au moins elle n'aurait pas peur d'attraper froid. Malgré tout, elle garda l'oeil ouvert. Il y avait toujours quelqu'un pour traîner hors de sa chambre en pleine nuit, surtout les créatures dite de la nuit. En gros, elle n'allait pas encore dormir cette nuit.
Tournant à droite puis à gauche, elle commençait à bien connaître ce dédale de couloirs et ne s'attendait qu'à une chose à chaque fois, tomber sur l'un de ces monstres. Tout de même, quelle idée stupide, bâtir une école pour les monstres et les humains. Comme si un jour tout le monde pourrait vivre en paix, sans s'entretuer.
La demoiselle tourna à nouveau dans un nouveau couloir. Là encore, personne. Apparemment, tout le monde avait décidé de rester sage dans leur chambre. Woua, cela serait une première. Des bruits de pas dans le couloirs voisin. Et bin voila, il ne fallait pas rêver, elle allait avoir du travail, il était temps, elle commençait à s'ennuyer. Avançant alors doucement et s'en bruit, Shiynmey se dirigea vers l'intersection des deux couloirs, prête à dégainer son arme.


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Lun 27 Déc - 16:14


A peine arrivée, elle enfreignait déjà le couvre feu. Impossible de résister, il fallait qu'elle sorte dehors. Depuis quelque jours, toute sa vie avait été chamboulée. Elle ne se souvenait plus de grand chose à vrai dire, trop occupé à redécouvrir le monde. Dans sa tête tout se bousculait, les questions qu'ont lui avait posé sur sa famille, la bourse qu'ont lui avait donné, son arrivée ici.
Tout cela semblait flou, irréel, du coup elle s'accrochait à quelque chose de bien réel, histoire de ne pas sombrer, engloutit par ce nouveau monde : les étoiles.Tous ces points lumineux, brillant dans le ciel noir. La jeune fille semblait vouer une admiration à ses petites planètes. Bizarrement, ça l'apaisait, lui permettant de réfléchir à son rôle dans le monde, son avenir.

En avançant à pas feutré dans le couloir, pour ne pas se faire repérer, elle finit par laisser son esprit vagabonder. Cette pension avait été la seule qui l'avait accepté apparemment. Pourquoi ? Était elle différente des autres ? Si oui, les autres élèves eux aussi devait être différents. Elle n'avait croisé personne. Très peu de personne devait être debout si tard. Pourtant elle avait besoins de se confier à quelqu'un, autres que des étoiles.
Mais elle avait l'impression de fuir les autres élèves en ayant fait le choix d'arriver au milieu de la nuit. Il est vrai qu'elle était très timide, on ne lui avait jamais appris à vivre en société. C'était pas son genre de se dérober face à quelqu'un, quel qu'il soit. Qui ou quoi l'intimidait autant ?

La jeune fille secoua la tête comme pour faire sortir toutes ces questions de sa tête. Technique peu efficace à son avis, car toutes ces interrogations restaient en place et lui fournissaient un mal de crâne en prime. Dans ses moments là elle essayait de faire le vide dans sa tête. Elle s'assit par terre mais ... horreur, la sol était glacé ! C'était un vrai congélateur ici, il n'avait pas de chauffage ou quoi ? Elle s'assit donc sur le rebord en pierre d'une fenêtre et se concentra sur le ciel, les étoiles, la pierre, les bruits autours d'elle. Une étoile filante traversa le ciel et s'éteignit dans l'obscurité. Bien que peu superstitieuse, elle fit tout de même un vœux en fermant les yeux.

" Je souhaite connaître les réponses à mes questions " dit-elle tout bas en joignant les mains.

Elle entrouvrit un œil et posa rageusement ses mains contre le rebords en pierre. Elle avait été stupide. Comme si les réponses à ses questions allaient lui tomber tout cuit dans le bec. Tant bien que mal elle retenta de libérer son esprit, mais encore une fois, quelque chose la perturba, un bruit. Quelqu'un venait par ici. Si elle partait, l'ombre la suivrait. Autant approcher. Pour plus de sécurité, elle attacha ses lames mobiles à ses pieds et sur ses gants spéciaux, laissant entendre un petit "clac" sonore. L'ombre semblait sur ses gardes. Un trait lumineux brisa l'obscurité.
Une lame ? Elle avança vers l'ombre en espérant de tout cœur que cela était le fruit de son imagination.



Dernière édition par Ayama Akyama le Lun 10 Jan - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Lun 27 Déc - 17:32


Toujours d'un pas feutré, Shiynmey s'avança. Elle n'entendit plus de bruit pendant un certains temps. Avait-elle été repérée, cela ne serait pas étonnant, il faut dire qu'elle ne m'était pas beaucoup de conviction dans ce qu'elle entreprenait ces derniers temps. Mais de là à se faire entendre par quelqu'un d'autre qu'elle même ?! Voyons, elle n'était pas sérieuse ! Mais mettons cela sur la faute de la fatigue. Et bien oui, il faut bien trouver une excuse pour les mauvais jours. N'allez pas me dire que vous ne faites pas de même. Le silence se brisa d'un bruit sec après quelques instants de silence. "Clac !" Voila le bruit. Qu'était-ce donc ? La demoiselle aux cheveux roses ne sut ce que cela pouvait être, mais étrangement cela ne lui disait rien qui aille. C'était comme si la personne, ou plutôt la créature se trouvant dans le couloir d'à côté s'apprêter à lui dire bonsoir. Si c'était ce qu'elle voulait, elle allait être servi. L'hunter avança un peu plus vite et cette fois-ci dégaina sa lame, gardant en main son fourreau : cela ne fait jamais du bien de se recevoir ce genre de chose sur le crâne.
Plus que deux mètres ... Trois pas ... Deux ... Un ... BAM ! Shiynmey écrasa son fourreau sur la tête d'une inconnue.
Attendez, revenons un tout petit peu en arrière et décrivons ce qu'il vient de se produire. La jeune et douce, ou presque, Shiynmey s'avance vers l'inconnu tenant son sabre dans la main droite et son fourreau dans la main gauche. Elle avance, elle avance puis elle se retrouve devant une jeune fille des plus banale. Bon d'accord, pas si banale que cela en faite. Elle semblait plus grande que son âge, en gros aussi grande, si ce n'est plus que Shiynmey. Elle avait aussi un charme certain avec sa chevelure corbeau et ses yeux d'ors. Mais, elle était banale, une simple humaine. Si elle aurait été un monstre, elle aurait facilement évité son coup. ET encore, elle avait eu de la chance que la jeune hunter dévie sa lame de sa tête pour la remplacer par le bois de son fourreau, bien que cela devait faire quand même mal.


" Une humaine ?! Mais c'est pas vrai !"

Voila que la rage commençait à monter en elle. Pourtant, elle n'avait rien contre cette personne. Enfin, cela restait à prouver maintenant. Après tout, c'était à cause d'elle qu'elle s'énervait. Il faut dire qu'il faudrait être complètement stupide pour se promener la nuit dans cet établissement. Après tout, que pourrait bien lui arrivée à cette fille ? Rien juste le fait de se faire manger par un vampire, se faire ensorceler par une sorcière, tomber nez à nez avec je ne sais quel monstre. Bon d'accord, cet fille n'était pas censée être au courant de tout cela. Mais bon sang, ce n'était pas pour rien qu'il y avait un règlement intérieur à respecter !

"Cher demoiselle, puis-je savoir pourquoi vous n'êtes pas dans votre chambre à cette heure-ci ?"

Que cette fille ait une bonne excuse car Shiynmey n'avait pas envi de s'attarder avec elle. Elle avait autre d'autres chats à fouetter que de s'occuper d'une gamine ignare.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Lun 27 Déc - 18:22


Aïe ! Elle était folle cette fille ! Si elle avait tapé un peu plus fort, on aurait retrouvé de la fricassé de crâne. Toute fois, Ayama ne cilla pas histoire de faire " na, même pas mal ". La jeune femme aux cheveux roses qui se trouvait en face d'elle, bien que petite, possédait une force impressionnante, et pire encore elle était rapide. Elle commençait à regretter de ne pas avoir pris sa faux avec elle.
Apparemment se balader seule dans les couloirs la nuit semblait dangereux ici. Heureusement elle avait toujours ses lames sur elle, accroché dans une petite sacoche, bien pratique pour se défendre en cas d'urgence ou pour jouer au fléchette . Finit de rêvasser, il faudra être plus rapide à l'avenir si Ayama veut garder son crâne.

" une humaine ?! Mais c'est pas vrai ! "


Et bien oui elle était humaine, bon avec du sang magique de hunter dans les veines, mais humaine avant tout. Elle s'attendait à quoi ? Un fantôme peut être, dans une école aussi banale ? Les êtres magiques était tous traqué par des hunters, alors il était peu probable d'en trouver près d' ici ? Soit la jeune femme à la tignasse rose dormait debout, soit elle elle avait de la fièvre et délirait, ou bien elle était folle. Ayama s'abstenait de tout commentaire, préférant la jouer défensive et confirmer une de ses hypothèses, la première semblait la plus probable et réveiller un somnambule n'apportait jamais rien de bon il parait.

"Cher demoiselle, puis-je savoir pourquoi vous n'êtes pas dans votre chambre à cette heure-ci ?"

Elle semblait agacé, et pressé d'en finir. Si elle été si pressée pourquoi l'avoir agressé avec un bâton, ou se qui semblait l'être. Et puis d'ailleurs, pourquoi elle n'était pas dans sa chambre elle non plus, il ne devait pas avoir plus de quelques mois d'intervalle d'âge entre elle donc logiquement elle aussi devrait être dans sa chambre à cette heure alors. Un petit sourire se dessina alors sur son visage et tel un ange, elle répondit :

" Et toi ? Que fait tu hors de ta chambre ? "

Paf, elle ne devait pas avoir l'habitude qu'on conteste sont autorité celle-là, elle semblait légèrement étonné, et très agacé aussi. Le langage fleurie et tout le tralala c'était pas pour Ayama, elle préférait qu'on lui parle franchement. Elle fit briller ses lames à la lumière de la lune essayant d'être imposante, bien que sans sa faux ce ne soit pas très impressionnant. Elle soupira brièvement en regrettent une fois de plus de ne pas avoir pris sa faux et lança une de ses lames juste au dessus du crâne de son adversaire, style "Fous moi la paix, je vais voir je-ne-sais-quoi je-ne-sais-où mais je sais que ça ne te regarde pas". Comme quoi une seule attaque peu en dire long.



Dernière édition par Ayama Akyama le Lun 10 Jan - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Lun 27 Déc - 19:07


Voila une chose qui n'arrangeait rien, cette fille avait en plus du répondant. Vraiment ce soir elle n'avait pas de chance. Il ne manquerait plus qu'elle tombe sur une des grandes familles de monstre et là elle serait dans le pétrin et elle ne serait pas la seule. Et s'il arrivait quoi que ce soit à cette fille ? Là, en plus d'être dans la mouise jusqu'au cou, elle aurait le directeur sur le dos et elle perdrait certainement son titre de chargée de discipline. Remarque, elle serait peut-être en meilleur forme la journée. Non, il fallait qu'elle garde son travail, elle ne voulait pas voir son frère rire d'elle parce qu'elle n'avait pas pu protéger une humaine d'une créature, quelle qu'elle soit. Donc, il fallait faire avec le sale caractère de cette fille et la faire vite retourner dans sa chambre.
Mais avant tout chose, il fallait répondre à sa question. Ce qu'elle faisait elle même en dehors de sa chambre à cette heure-ci. Ainsi elle n'était pas au courant qu'il y avait des élèves qui s'occuper de faire respecter le règlement la nuit dans cette école. Et bien elle allait être mise au parfum, bien que Shiynmey aurait bien voulu qu'elle soit déjà mise au courant.


"J'ai droit d'être ici comparé à vous. Je suis une des chargée de discipline. Je fais en sorte de faire respecter le règlement dans l'enceinte de cet établissement. Hors, voyez-vous, vous ne le respectez pas. Si il y a un règlement, c'est pour le respecter, à moins que vous ne voulez mourir."

Stop, il fallait qu'elle se calme sinon elle allait trop en dire. D'ailleurs, il ne serait pas étonnant que cette fille commence à se poser des questions avec ce qu'elle venait de dire. Enfin, pour le moment elle n'avait l'air d'avoir qu'une chose en tête, essayer de l'impressionner en jouant avec la lumière du clair de lune sur ses lames. Des lames ... mais c'est vrai, que faisait-elle avec des objets si dangereux ? Savait-elle que cela coupait ? En tout cas, s'il elle se croyait impressionnante, elle se mettait le doigt dans l'oeil. Elle avait déjà vu bien plus impressionnant, rien que Neph l'était ... Quoi que, cela restait tout de même à prouver ...

"Veuillez baisser vos couteaux, vous risquez de vous faire. Et tant que vous y êtes, retournez dans votre chambre."

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Lun 27 Déc - 21:09


[HS : "Vous faire mal" non ? ]

Là cette fille avait l'air prête à péter un câble. On voyait bien qu'elle essayait de tout faire pour ne pas abattre violemment son katana sur la tête de la jeune fille. Celle-ci s'amusait bien d'ailleurs. C'était un véritable plaisir de voir bouillonner son adversaire, qui se retenait pour ne pas perdre son poste.

"J'ai droit d'être ici comparé à vous. Je suis une des chargée de discipline. Je fais en sorte de faire respecter le règlement dans l'enceinte de cet établissement. Hors, voyez-vous, vous ne le respectez pas. Si il y a un règlement, c'est pour le respecter, à moins que vous ne voulez mourir."

Tiens intéressant, si elle ne respectait pas le règlement elle allait la tuer ? Elle voudrait bien voir ça. Sous son apparence frêle, il y avait bien 10 années d'entrainement douloureuses et rudes qu'elle n'était pas prête d'oublier. Des deux, à son avis, elle était surement la mieux entrainée. Elle analysa son adversaire rapidement. Encore une fois, et une fois de trop pour elle, elle regretta sa chère faux emmitouflée dans des draps sur son lit... Elle devra faire sans et se contenter d'un vulgaire combat au corps à corps si ça dégénérait. Tant pis ça lui fera un peu d'exercice.

"-Veuillez baisser vos couteaux, vous risquez de vous faire mal. Et tant que vous y êtes, retournez dans votre chambre.
- De vulgaire couteau ? Non, non, non ... Tu voit le tranchant de ces lames ? Jamais elle ne casseront, pour la simple raison que ce sont des lames de hunter. A chaque coupure, la plus infime qu'elle soit, la lame récupère un peu de vitalité de mon ennemis, au pas grand chose, même pas de quoi le faire tomber dans les pommes ou se fatiguer. Mais si je te coupe un peu trop, on trouvera ton corps inerte demain matin sur le sol, avec juste quelques égratignures. Un humain ou autre être magique ne peu les maitrisés, il se retrouverait extrêmement fatigué et finirait par y perdre la vie au bout de quelques jours. Alors, écarte toi de mon chemin, je ne dirait rien au directeur sinon tu découvriras ce qu'il en coute de se frotter à un hunter."

Euh, tout ça était sortis de sa bouche très rapidement, et elle avait déjà oublié ce qu'elle avait dit en premiers
Note : Ne plus faire de phrase trop longue, on s'embrouille assez rapidement.



Dernière édition par Ayama Akyama le Lun 10 Jan - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Lun 27 Déc - 22:06


Sur le coup, Shiynmey ne comprit pas tout de suite ce que venait de dire la demoiselle. Trop de mot peut-être d'un seul coup. Non, ce n'était pas ça. Du fait qu'elle décrivait ses lames comme des armes redoutables ? Non, ce n'était pas cela non plus. C'était plutôt dû fait qu'elle disait être une hunter. Non, cela était impossible qu'une fille si jeune soit un hunter ... Quoi qu'après réflexion, cela faisait depuis un moment qu'elle en était une et son petit frère se trouvait bien être le plus jeune hunter. Donc, cette fille pouvait dire vrai.
Puis d'un coup, s'en comprendre grand chose elle même, elle commença à rire. Elle pétait les plombs ? On pouvait dire ça, c'est juste qu'elle manquait de sommeil et qu'elle avait vraiment été nulle sur ce coup là pour ne pas avoir reconnu un hunter d'un simple humain. Vraiment, elle était vraiment bonne à rien ce soir et elle le reconnaissait. Enfin, si elle pouvait tout de même mettre tout cela sur le conte de la fatigue, elle le ferait et c'est d'ailleurs, ce qu'elle faisait. Tout était la cause de la fatigue. Oui, et même de ses professeurs qui ne la laissaient pas dormir durant les cours. Ils ne sont vraiment pas gentils pour cela.


"Veuillez m'excusez, dit-elle en se calmant. Je ne pensais pas tomber sur un hunter en pleine nuit. Maintenant je comprends mieux pourquoi vous avez un tel caractère."

Un tel caractère. Elle ne disait pas cela de façon péjorative. Au contraire, une fille hunter se devait d'avoir du caractère si elle voulait se faire respecter. Elle était bien placée pour savoir cela. Après tout, elle avait eu beaucoup de mal à s'intégrer en Angleterre ainsi qu'en FRance, surtout dans ce dernier pays. Là-bas, c'était certainement le pays le plus raciste en plus d'avoir des hommes très machos. A croire que cela était impossible pour eux qu'une fille sache se battre et surtout soit meilleure qu'eux. Non mais vraiment, comme si les femmes n'étaient bonnes qu'à se coucher sur un lit, faire la cuisine et le ménage. Et puis, on est plus dans le moyen âge, on est au vingt et unième siècle.

"Désolé, reprenons depuis le début. Je me nomme Shiynmey Sonozoa. Puis-je connaître votre nom ?"

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Mar 28 Déc - 11:49


Ouaah, elle qui voulait lui faire peur, apparemment c'était raté. La jeune fille en face d'elle était en train de rire... Oui, oui de rire. On venait de lui dire que de simple écorchure des lames qu'elle avait en face d'elle lui pompait sa vitalité, et elle, elle se marrait ! Elle devais être un peu dérangé. Ou très fatigué.
La jeune femme s'arrêta de rire, et se frotta les yeux, comme quelqu'un d'exténué. C'est à ce moment là qu' Ayama remarqua les cernes bien marqués sous ses yeux magnifiquesvairons.

"Veuillez m'excusez. Je ne pensais pas tomber sur un hunter en pleine nuit. Maintenant je comprends mieux pourquoi vous avez un tel caractère."


" Un tel caractère. " ? C'était un compliment ou une insulte ? Le ton de la jeune fille sous-entendait que c'était dans le bon sens. Elle n'avait pas l'air très hostile. Mais c'est le début de la phrase qui attira son attention. Pas tomber sur un hunter " ? Elle s'attendait à quoi ? Tomber sur un loup-garous ? Un frisson lui parcourut le dos. La dernière fois qu'elle avait croisé un garou, elle avait failli finir en pâté pour chien. Ou pire. En loup-garous. Elle avait l'impression que cette fille lui cachait quelque chose. Elle n'était pas dans une académie normale. Il y avait quelque chose de dangereux dans le coin sinon celle qu'elle avait en face d'elle ne ferait pas de tours de garde, elle serait dans son lit en train de rattraper ses heures de sommeils perdues. Maintenant elle allait l'accrocher comme une tiques, jusqu'à ce qu'elle obtienne une réponse.

"Désolé, reprenons depuis le début. Je me nomme Shiynmey Sonozoa. Puis-je connaître votre nom ?"

Tiens, elle ne voulait plus se battre ? La jeune fille poussa un soupire de soulagement. Ça aurait pu être un piège, mais le ton de Shiynmey avait quelque chose de chaleureux, d'amical. Elle ne comptait plus se battre elle aussi. Son fourreaux et sa lame bien accroché à sa ceinture, elle tendait la main à Ayama. Celle-ci retira les lames de ses mains.... puis celle de ses pieds. Elle devait arrêter de croire que tout le monde lui était hostile, ce n'était pas parce que jusqu'à lors ses premiers contact avait essayé de la manipuler que tout le monde était ainsi. Il lui fallait quelqu'un à qui parler. Cette fille était beaucoup trop fatigué pour se battre de toute façons. Elle pris la main de la jeune fille et avec un sourire radieux répondit :

"Enchanté, mon nom est Ayama Akyama."

La jeune fille lui répondit par un autre sourire. L'orage était passé, et toute les deux avait l'air bien contente. Ayama était prête à retourner dans sa chambre, seulement si elle obtenait les réponses à ses questions. Principalement celles concernant l'académie.

" Cependant, avant d'aller me coucher, je veux savoir ce que tu surveille comme ça. Si il y a des créatures dangereuse dans le coin, je dois en être informé. "
lança-t-elle en regardant Shiynmey dans les yeux.

La jeune fille semblait surprise par cette question. Elle avait plutôt intérêt à répondre car sinon elle ne finirait jamais son tours de garde tranquillement.



Dernière édition par Ayama Akyama le Lun 10 Jan - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Mar 28 Déc - 13:16


En entendant le nom de la jeune fille, Shiynmey essaya de chercher dans sa mémoire si elle n'avait pas déjà entendu ce nom. Peut-être qu'elle était comme elle, issue d'une grande famille d'hunter pour être devenu un à son âge. D'ailleurs, qu'elle âge avait-elle ? A première vue, elle devait être du même que Neph, mais elle pouvait se tromper. Mais là n'était la chose la plus importante. Ce qu'il fallait, c'est que cette fille, Ayama, retourne au plus vite dans sa chambre. Non pas que l'aide d'un autre hunter serait de refus, mais elle n'avait rien à faire ici. Elle n'était pas habilitée à se promener en toute impunité dans les couloirs en pleine nuit. Après tout, s'il y aurait un nouveau chargé de discipline, on l'aurait mise au courant, enfin elle espérait. Après tout, ce ne serait pas la première fois qu'on ne lui dise pas tout, comme au début de l'année, seul son frère avait eu droit au luxe d'avoir un plan de l'établissement. C'était comme s'il y avait du favoritisme ou bien alors on croyait que Shiynmey était tellement douée qu'elle n'avait pas besoin d'une quelconque aide ... Savait-il au moins qu'elle n'était pas un robot mais bien une humaine, comme la plus part des hunter.

Voila une bonne chose, la jeune fille semblait enfin vouloir aller se coucher. Ouf, elle n'aurait pas à s'occuper d'elle comme une baby-sitter, elle avait horreur de ça. Mais avant toute chose elle voulait avoir des réponses à ses questions. Aïe ! Shiynmey n'était pas sensée lui dire quoi que ce soit, même si elle était une hunter. Mais si on ne l'avait pas mise au courant c'était qu'il y avait une raison. Il était donc préférable de se taire et de dire que ce qu'elle pouvait dire, rien de plus. En espérant simplement que cela suffise à Ayama.


"Je suis navrée, mais si on ne vous a rien dit, je ne dois rien vous dire. La seule chose que je peux vous communiquer et de bien faire attention à vous. Surtout si vous comptez continuer vos virées nocturnes. Non pas que je doute de vos capacité à vous défendre, mais je pense qu'il serait préférable pour vous de rester dans votre chambre la nuit."

Elle la savait, cela ne suffirait pas à convaincre la jeune fille à retourner se coucher. Mais elle ne pouvait en dire plus. Bien sûr, cela n'était pas pour rien que le directeur avait fait venir un nouvel hunter dans l'établissement, mais si ce dernier ne lui avait rien dit, ce n'était pas son rôle que de tout lui dire. Après tout, on lui avait dit de ne jamais rien dire aux élèves humains de ce qu'il pouvait se passer dans ces murs. Elle n'était donc pas en tort en gardant la silence.

" Si vous voulez plus renseignement sur cette école, demandez directement au directeur. Il sera mieux répondre à vos questions que moi car je n'ai pas ce pouvoir. Je le pouvais, je vous apprendrais ce que vous voulez savoir."

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Mar 28 Déc - 14:21


"Je suis navrée, mais si on ne vous a rien dit, je ne dois rien vous dire. La seule chose que je peux vous communiquer et de bien faire attention à vous. Surtout si vous comptez continuer vos virées nocturnes. Non pas que je doute de vos capacité à vous défendre, mais je pense qu'il serait préférable pour vous de rester dans votre chambre la nuit."

Elle poussa un autre soupir. Elle soupirait beaucoup trop ces temps-ci. Elle espérait que ça deviendrait pas une habitude. Enfin nous revoilà à la case départ. On la croyait trop petite, on peut rien lui dire d'important et blablabla. Bon sang, elle avait 16 ans pas 6. Pourquoi on la prenait pour une gamine. En se regardant quelque instant dans le reflet de la vitre, elle ne vit rien d'enfantin. Elle était grande de taille en plus. Peut-être la forme de son visage, ses yeux...Ou son âme. Oui certaine personne pouvais ressentir l'âme des gens. Mais c'était ça qui faisait son charme. Elle avait encore une âme enfant dans un corps d'adolescente.

" Si vous voulez plus renseignement sur cette école, demandez directement au directeur. Il sera mieux répondre à vos questions que moi car je n'ai pas ce pouvoir. [Si ?] je le pouvais, je vous apprendrais ce que vous voulez savoir."


Mais bien sur qu'elle le pouvais, c'était pas comme si une alarme allait se mettre à sonner dès qu'elle ouvrirait la bouche ! Et puis si "une gamine" comme elle était autant en danger, la moindre des choses serait de l'informer du risque. Elle ne comptait pas mourir durant son sommeil. Elle avait le sommeil particulièrement profond. Durant cette période elle était particulièrement vulnérable. Bon on vas essayer de culpabiliser la chargée de discipline pour lui faire craché le morceau.

"Figure toi, que je suis arrivé il y a quelques heures au beau milieu de la nuit. Je n'ai tout bonnement pas les clés de ma chambre. Heureusement pour moi la porte de ma chambre était ouverte. Donc n'importe qui -ou quoi- peu entrer dans celle-ci. Je ne tiens pas à mourir au beau milieu de la nuit durant mon sommeil. Donc, j'aimerai au moins savoir le danger qui me guette pour mieux me défendre. Tu ne voudrais pas avoir ma mort sur la conscience tout de même ?"


La jeune fille la sondait pour voir si elle disait la vérité. Malheureusement pour elle, Ayama disait la vérité. Mais pas complètement. Si elle savait que normalement, personne ne l'attendait avant 10 heures du matin, elle finirait surement dans le bureau du directeur.

" Tu sais du haut de mes 16 ans, j'ai presque tout affronté. Alors, vampire ? Garou ?"

Shiyumey semblait surprise. Peut-être de l'âge de la jeune fille ? Ou du fait qu'elle est été formé si jeune au combat contre des êtres-magiques ?
En tout cas Ayama espérait de tout cœur qu'elle lui dise car elle ne tenait pas vraiment à mourir si jeune.



Dernière édition par Ayama Akyama le Lun 10 Jan - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Mer 29 Déc - 14:44


[Arff, désolé d'oublier des mots, je tape plus vite que je ne pense ^^"]

Quoi ?! Cette fille était arrivée au beau milieu de la nuit. Mais elle était suicidaire, ce n'était pas possible autrement. Jamais on ferait venir un humain en pleine nuit ici. Et si on le ferait, un des chargés de discipline aurait été en charge d'accueillir la jeune fille et de l'escorter jusqu'à sa chambre. On acceptait les arrivées nocturnes pour les monstres, mais eux ne risquaient pas de se faire dessus et de se faire manger. Donc le fait qu'Ayama lui racontait qu'elle avait beaucoup de chance était quelque chose de complètement stupide aux yeux de Shiynmey.

" Comment cela se fait que vous êtes arrivées en pleine nuit ? Nous n'acceptons pas qu'un humain arrive en pleine nuit, même si ce dernier se trouve être un hunter."

Une mort sur la conscience. Elle était bien marrante, comme si cela serait de sa faute si elle ne respectait pas le règlement. La demoiselle aux cheveux roses lui avait prévenu qu'il était dangereux de s'aventurer dans les couloirs la nuit et qu'elle risquait de mourir. Elle n'avait pas besoin d'en savoir plus, déjà qu'elle en avait déjà trop dit. Normalement, le fait qu'elle lui ait parlé d'une mort certaine devrait la décourager à se balader la nuit.
Shiynmey commençait à en avoir mare. Elle voulait en finir avec cette fille, quitte à la laisser en plan. Tant pis si elle se faisait attaquer. Après tout, elle lui avait montré qu'elle avait de quoi se défendre. Et puis, elle pouvait très bien oublier qu'elle l'avait rencontré, ainsi, elle ne serait pas en tort. Après tout, il y a tellement de couloirs dans cet établissement qu'il était impossible de les passer tous au peigne fin.
L'hunter était sur le point de partir lorsque la jeune fille lui indiqua qu'elle avait déjà connu pas mal de chose dans sa vie pour son jeune âge. Sincèrement, Shiynmey s'en fichait comme de l'an 1000.


"Vraiment, vous croyez que je ferais autant de cinéma seulement pour des vampires ou des loups ? Il ne s'agit pas que de cela. Il s'agit de tout. Alors s'il vous plait, retourner dans votre chambre, à moins que vous ne préférez que je vous y traîne par les peau des fesses."

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   Jeu 30 Déc - 16:14


Ben voilà, elle avait craché le morceau. Même si sa technique de culpabilisation n'avait marché, elle avait eu sa réponse. Pas de quoi en faire tout un plat. Fantôme, garou, vampire et démon, tout cela elle avait vu et vaincu. Elle avait pensé à quelque chose de vraiment terrifiant, genre un hybride entre un loup-garou et un démon, ou une chose informe et visqueuse voulant vous étrangler durant votre sommeil.
Elle était surtout inquiète par rapport à la question de la jeune fille. Pas questions de lui répondre. Elle était bien trop fière pour avouer qu'elle n'avait pas où dormir et qu'elle était à la rue. L'État l'avait jugée assez grande pour se débrouiller seule, elle avait juste eu une bourse étant donné que sa famille était morte et que l'on avait pas fait l'effort de lui trouver une famille d'accueil. Ici on l'avait accepté et elle ne compté pas se faire renvoyer avant d'être arrivée.

" Tout ? Par là je suppose plusieurs race d'être magique ? Genre des démons ou des fantômes. C'est pas vraiment dangereux. Pas la peine de faire de tour de garde si tu veux mon avis. Les êtres magiques ne sont pas méchant."

Elle le savait bien. Tout ceux qu'elle avait était obligé de combattre se battait seulement pour rester en vie, tout comme elle. Eux aussi avait été arraché à leurs familles. Ils avaient un cœur et des sentiments et la plupart répudiait à se battre.
Il était juste un peu spéciaux. Par exemple les anges ils avaient une apparence humaine... Avec une paire d'aile dans le dos. Pareil pour les démons. Franchement à par leurs caractère un peu spécial pour certains, ils n'étaient pas si différent ?
En plus les hunters aussi était des êtres magique. C'était aussi une questions qui lui triturait la tête. Pourquoi eux bénéficiait d'un traitement de faveur auprès des humains ? Parce qu'ils tuaient leurs frères de sang magique ?
C'était injuste, on tuait un être magique qui faisait du mal à un humain, mais un humain qui faisait du mal à un être magique était félicité. Pourquoi ne tuerions nous pas les humains ? Leurs vie ne valait pas plus que celle d'un démon, au contraire comme les anges et les démons sont quasi immortel, c'est eux qui devrait être supérieur. Tout se bousculait dans sa tête une fois de plus. Ce nouveau monde n'était pas si beau en fin de compte. Beaucoup de chose était imparfaite et injuste. Elle comptait bien y remédier.
Elle n'était pas Dieu mais quand on a vu l'enfer on peu tout changer.
Si elle croisait un être magique, elle ferait un brin de causette avec lui au lieu de l'agresser avec une faux.

" Si tu veux mon avis, c'est les humains que l'on devrait chasser " dit-elle en regardant la chargée de discipline droit dans les yeux.

Elle ne savait pas pourquoi elle lui disait ça, mais elle espérait que Shiynmey méditerait ses mots et ne la soupçonnerait pas d'être un être magique après avoir tenu de tel propos. C'est vrai, elle allait surement trouver ça bizarre, mais au moins ça lui permettrait d'oublier sa questions et de se focaliser sur cette pensée philosophique.
Ayama en tout cas était heureuse. Sa petite vie avait pris un autre chemin que celui baigné de brume anciennement emprunté. Maintenant elle défendrait les droits des êtres magiques... à quoi de faux si il le fallait. Et si ce soir là elle réussissait à ce faire une allié, ce serait déjà pas mal.
Et quand elle reverra Takeru, pour elle, tout sera parfait.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nuit de travail [PV Ayama]   



Revenir en haut Aller en bas
 

Nuit de travail [PV Ayama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives
-
Sauter vers: