AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Sam 15 Jan - 21:13


Haruki s’emmerdait fermement dans son cours de mathématique, le cours qu’il définissait comme le plus plate de la terre entière. Il n’écoutait que vaguement et sentait l’ennuyer le prendre à chaque fois qu’il le faisait. Il allait jeter un coup d’œil à sa montre qu’alors la cloche retentit dans ses oreilles. Rapidement, il rangea ses affaires dans son sac, sortit ses écouteurs et les enfonça dans ses oreilles. Il s’enfonça dans le couloir, enfin libre de pouvoir prendre l’air depuis bien longtemps. Il se sentait bien parmi la foule de gens qui traversait en vitesse le couloir et se mit à sourire à lui-même. Sa journée c’était tellement bien déroulée qu’il n’avait absolument rien à y redire, sauf peut-être son cours de maths. Des éclats de rires, des engueulades et des bousculades dans les nombreux couloirs se faisaient très nombreux et il n’était pas très étonnant que le loup y soit rapidement mêlé. Il se glissait parmi un groupe de fille, coupant leur conversation avant de continuer tout droit son chemin. Haruki ne s’était même pas permis de s’excuser, sachant très bien qu’aucune d’entre elles ne voudraient vraiment se confronter à une personne comme lui. Il augmenta le volume de ses écouteurs, laissant ainsi entendre sa musique rock à tout le monde autour de lui. Alors que le loup avait la tête dans les nuages, rêvant tranquillement à la soirée qu’il allait pouvoir faire, une épaule le poussa à l’avant, accrochant ainsi quelqu’un et l’entrainant dans une chute vers le bas. Ses écouteurs ronds glissèrent de sa tête pour se fracasser et se briser par terre.

*Oh merde ! Pour une fois que tout allait bien*

Il se repoussa loin de la personne, un peu honteux d’avoir pu trébucher d’une telle manière. Il ramassa ses écouteurs en mille morceaux et grogna dans son coin en mordant ses lèvres. Quelle école de merde quand même ! Les gens ne pouvaient-ils donc pas faire attention quelque fois ? Il regarda dans le blanc des yeux la personne qu'il avait accidentellement fait tombée.

- S’cuse-moi ! Dit-il en soulevant sa tête avec ses longs cheveux bruns, ce n’était vraiment pas voulu de ma part de te faire tomber ! Vraiment désolé…

Il se releva et tendit la main à l’inconnu, espérant qu’elle ne le prendrait pas mal du tout.



Dernière édition par Haruki Motto le Mar 12 Juil - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Dim 16 Jan - 11:41


Non, elle n'était certainement pas perdue, comment se perdre dans les couloirs? Cela ne faisais pas très longtemps qu'elle était dans la pension et elle ne connaissait pas encore tout à fait l'école. Mais au point de se perdre dans les couloirs, non, de toutes façons, elle n'était pas perdue, elle était juste un peu désorientée. Les couloirs étaient sombres et étroits, beaucoup d'élèves se poussaient ou s'amusaient à en faire tomber d'autres. Mais Oriane évitait les coups de pieds et essayait de se faufiler sans se faire remarquer et sans déranger personne.
Il fallait tout de même qu'elle se dépêche sinon elle allait se faire passer un savon par le professeur de mathématiques. Les maths, des calcules, des formes, toutes choses inutiles mais que, les élèves étaient obligés d'apprendre. La jeune inconnue n'aimait pas cette matière qu'elle jugeait comme « inutile » mais elle était obligée d'y aller si elle ne voulait pas se retrouver dans une situation embêtante. Elle était donc là, dans les couloirs, à chercher la salle de mathématiques tout en profitant de sa dernière sucette.
Mais quelque chose s'accrocha à elle ou peut-être le contraire, et ses pieds s’emmêlèrent. Elle lâcha sa sucrerie qui tomba puis se brisa, pendant qu'Oriane atterrit à plat sur le sol.

S’cuse-moi ! ce n’était vraiment pas voulu de ma part de te faire tomber ! Vraiment désolé…

C'était un jeune garçon avec des yeux jaunes en amandes, il ramassait en même temps ses écouteurs en milles morceaux en faisant une sorte de grimace. Au moins, elle n'était pas la seule à avoir cassé quelque chose. Mais c'était quand même énervant, c'était sa dernière sucette qu'il avait cassé et en plus elle s'était rendu ridicule en s’écrasant sur le sol, les autres élèves l'avaient regardé tout en pouffant de rire mais en l'évitant. Elle avait refusé la main de ce garçon, elle ne voulait pas être aidé, cela empirerait la chose. La jeune inconnue s'était relevé, elle ramassa sa sucette en piteux état, elle pouvait la mettre direct à la poubelle ! Elle en voulait à ce garçon qui ne faisait pas attention quand il marchait, elle s'était donnée tant de mal à éviter les autres, regarder où elle marchait pour ne pas trébucher,elle avait juste un seul petit moment d'inattention et il a fallu que juste en ce moment là ce garçon passe par là .

-Tu aurais pu faire attention quand même ! Explosa-t-elle.

Oriane ne s'était pas retenue par « politesse » et puis si elle l'aurait fait, elle aurait menti sur toute la ligne alors à quoi bon ? Il valait mieux faire comprendre au garçon aux yeux jaunes que se qu'il avait fait était vraiment embêtant.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Lun 17 Jan - 23:38


Elle était en colère, et ça paraissait. La jeune fille s’était relevée, sans prendre la main amicale qu’avait donnée Haruki et elle s’était levée, les sourcils froncés et le visage affichant une moue. Le loup fut immensément surpris par sa couleur de cheveux, mauve, qui m’était en valeur sa peau blanchâtre. Il était certain qu’elle paraissait plus jeune que lui, enfin, d’après ce qu’il pouvait deviner par ses traits. Par terre, il vit des morceaux d’un bonbon cassé éparpillés un peu autour d’eux. Le couloir s’était petit à petit vidé, les laissant pratiquement seul à seul. D’un seul coup, la fillette le fixa avec des yeux noirs qui semblaient tout à fait le maudire.

-Tu aurais pu faire attention quand même !

Attention ? Comment ça attention ? Il avait mal compris ce qu’elle venait de dire et il commençait lui aussi à se mettre en colère. Il s’était excusé, e-x-c-u-s-é ! Il avait prit la peine de tendre sa main pour pouvoir se faire « pardonner » et il se faisait complètement rejeter et chier dessus ? Oh ça non, ça il ne le prenait pas du tout ! Ce n’était qu’une sale gamine qui ne savait pas comment se comporter. Surtout, si c’est parce que sa petite sucette adorée avait été brisé, elle n’avait qu’à s’en racheter une et puis ça pouvait très bien faire l’affaire. Haruki se mordit les lèvres, sentant ses joues devenirs rouges de colères et de mépris. Il jeta un regard noir à l’inconnu, serrant aussi ses poings blancs.

- Pardon ?! Dit-il en explosant lui aussi à son tour, est-ce que tu me cherches peut-être, fillette – Il s’était permis de l’appeler de cette manière à cause de la différence de grandeur entre les deux personnages - ?! Je te fais remarquer que mes écouteurs se sont cassés durant notre bousculade et ça ne me fait pas autant plaisir à moi !

Il chassa des mèches rebelles de son visage, regardant de eux la jeune fille. Au fond de lui, il regrettait un peu ce qu’il avait dit, mais en même temps, il avait pris la peine de s’excuser non ? Qu’est-ce qu’il pouvait faire de plus ? Le loup se mordit les lèvres, sentant son rythme cardiaque tranquillement redevenir à l’anormal. Il glissa sa main dans sa poche arrière, trouvant une gomme ronde rouge emballée soigneusement. Il l’avala, la craquant sous ses dents.

- Je comprends que tu ne sois pas contente, dit-il en reprenant son calme et en lui adressant un petit sourire vicieux, mais je me suis quand même excusé ! Je ne crois pas qu’il y a pas grand-chose que je peux faire pour ta sucette brisée…

Il y avait un peu de gentillesse dans son propos, sûrement parce qu’au fond de lui il était trop amical avec les gens…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Dim 30 Jan - 21:06


[Désolée pour ce rp pas très long...]

Le garçon n'avait pas l'air, lui non plus, très content, son sourire avait disparut et ses yeux s'était arrondis quand il avait entendu Oriane exprimer son mécontentement. Enfin, si on aurait pu l'appeler comme cela. Car en effet, elle y avait peut-être était fort. Elle remarqua les écouteurs cassés que le garçon avait mentionné, à présent, c'était sûr, ils iraient droit à la poubelle. Mais ce n'était pas une raison pour s'excuser, non, la jeune fille présentait ses excuse rarement, car quand elle le faisait, c'était comme si elle s'avouait vaincu.

- Je comprends que tu ne sois pas contente, mais je me suis quand même excusé ! Je ne crois pas qu’il y a pas grand-chose que je peux faire pour ta sucette brisée…


Excusé? Par définition, l'excuse n'est pas obligée d'être accepter, au contraire, alors pourquoi essayait-il de se donner raison par se qu'il s'est excusé? Un sourire s'était dessiné sur la bouche du garçon qui avait l'air de se calmer, la jeune inconnue devrait peut-être elle aussi se calmer? Après tout, il était mieux de régler un problème calmement. Oriane se pensa la lèvre inférieur tout en essayant de respirer calmement.

-S'excuser ne veut pas dire tout effacer. dit-elle en essayant de retenir la colère qui bouillonnait en elle même.

La jeune fille fouilla dans sa poche espérant y trouver une petite sucrerie mais à son grand regret il ne lui restait plus rien. De plus, elle n'avait pas vraiment beaucoup d'argent sur elle et elle ne savait où trouver un magasin de bonbons. Elle regarda envieusement le garçon croquer un bonbon rond et rouge qu'il venait de sortir de sa poche. Elle détourna le regard quelques instants après, cela ne servait à rien de se donner envie en l'observant, de toute façons il la narguait. Elle commençait de plus en plus à le haïr, en premier, il l'avait bousculé, puis, il l'avait traité de gamine, voulait que tout soit effacé car il s'était excusé - enfin si on pouvait appeler ça une excuse - et enfin, il la narguait, qu'il le veuille ou non, il lui donnait envie et il se garderait tout ses bonbons pour lui. Quel égoïste, pensa Oriane. Elle lui jeta un autre regard noir.

-Tu n'es pas obligé de le manger devant moi! Maintenant, et ici! Et d'abord, comment tu t'appelles?!

Elle avait dit ces paroles car elle était furieuse, mais elle se sentait moins gêné qu'il y a quelques instants.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Sam 5 Fév - 2:06


- S’excuser ne veut pas dire tout effacer.

Elle avait dit le tout d’un ton sec et net, mentant une énorme colère à l’intérieur de Haruki. Cette fillette avait toutefois raisons, le fait qu’il se soit excusé ne pouvait pas échapper le fait qu’il avait brisé ses écouteurs et la sucette de l’inconnue. Il croqua longuement dans le bonbon rond, laissant l’odeur et la saveur de ce dernier envahir tout son palais. Au fond de lui il se disait secrètement : Bien fait pour elle ! Mais il savait très bien qu’en continuant à la narguer qu’il ne ferait qu’empirer la chose. Alors qu’il allait ouvrir la bouche pour lui adresser de quoi, la fille lui jeta un regard noir et se mit à lui parler sur un ton désagréable.

-Tu n’es pas obligé de le manger devant moi! Maintenant, et ici! Et d’abord, comment tu t’appelles?!

Oh il était certain qu’elle le tentait à répondre à sa question maintenant ! Définitivement, cette fille était accro aux bonbons et il avait l’impression qu’il n’y avait que ça pour la calmer. Il soupira, écoutant ses paroles tout en fouillant dans le plus profond de sa poche. Il resta comme ça une longue minute, regardant loin devant lui, tout en mastiquant le bonbon dans sa bouche. Lorsqu’il sentit une forme ronde toucher délicatement ses doigts, il sortit le petit paquet et le balança sur la fille.

- Je crois pas que mon nom va t’importer mais bon ! Moi c’est Haruki Motto ! Dit-il en se grattant la tête tout en gardant un petit sourire neutre, et puis si tu ne veux pas ce bonbon, redonne-le moi !

Lentement, il se dirigea vers la poubelle juste à côté d’eux et balança ses écouteurs dans le sac. Ils étaient réellement foutu ! Haruki était tout de même frustré, sachant qu’il avait mit toutes ses économies dans ses écouteurs. Enfin bon, ce qui était arrivé est arrivé et on ne pouvait rien faire d’autres qu’être mécontents. Le brun se retourna vaguement vers la petite fille, lui adressant un semi sourire.

- Comme tu m’as demandé mon, je crois que j’ai aussi le droit de savoir le tien, non ?

C’était un égoïste de sa part, mais il voulait tout de même savoir son nom.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Mer 2 Mar - 21:14


Oriane s'attendait à ce que le jeune homme se mette en colère lui aussi, s'exclame que ses bonbons sont à lui et que si elle ne voulait pas baver devant lui qu'elle s'en aille. Mais non, il poussa ,juste un petit soupire d'agacement et fouilla dans sa poche puis lui lança un petit emballage rond.

- Je crois pas que mon nom va t’importer mais bon ! Moi c’est Haruki Motto ! Dit-il en se grattant la tête tout en gardant un petit sourire neutre, et puis si tu ne veux pas ce bonbon, redonne-le moi !

Pendant un instant elle se sentit gêné, elle aurait presque préféré que ce Haruki comme il l'avait dit, ne lui donne pas un bonbon, ainsi il aurait été en tort de la narguer de cette façon et elle aurait le dernier mot. Mais ce ne fut pas le cas. Elle hésita, puis déballa le paquets et porta à sa bouche le petit bonbon rose. Elle le laissa fondre sous sa langue laissant ainsi le gout sucré et à la fois acide du bonbon. se répandre dans sa bouche.
La jeune fille hésita, fallait-il le remercier pour ce bonbon et faire la paix?

-Merci...marmonna-t-elle sans vouloir vraiment s'avouer vaincu.

Haruki s'approcha d'elle pour atteindre la poubelle et jeter sa pair d'écouteurs qui était maintenant irréparable. Ce jeune homme avait une odeur assez forte, une odeur de chien il avait peut-être était en compagnie d'un chien, ou alors c'était son odeur à lui...Mais Oriane était loin de se douter d'où provenait cette odeur car elle avait vécu dans un endroit coupé du monde extérieur et elle ne savait pas qu'elles étaient les autres créatures spéciales, comme elle.

- Comme tu m’as demandé mon, je crois que j’ai aussi le droit de savoir le tien, non ?

Son nom? Cela lui faisait bizarre car, quand Oriane donnait son identité, elle le donnait qu'aux personnes de confiance, quand elle donnait son prénom cela voulait officialiser une amitié, or, elle ne considérait pas Haruki comme un ami.

-Mon nom...?

Elle se décida, car après tout, c'était elle qui lui avait demandé en premier? Elle n'avait pas du tout pensé à ça quand elle le lui avait posé la question alors pourquoi lui le penserait?

-Euh..oui, c'est Oriane, Oriane Amyste.

Maintenant, Oriane était beaucoup plus reposée plus calme, sa colère s'était presque évaporée, certe, sa précieuse sucette s'était cassé, mais elle avait gagné un bonbon, un bonbon sucré à la fraise, se qui changeait de ses sucettes habituelles. En vérité, dans toute cette histoire, elle avait plus gagné que perdu, alors que lui, avait cassé ses écouteurs, et il ne les avait pas retrouvé.
Pour une fois, elle voulu faire quelque chose d'aimable, mais pas pour faire plaisir à ce jeune Haruki pour payer sa dette, se répéta-t-elle. De plus, elle ne se servait pratiquement pas de son casque qu'on lui avait offert il y avait fort longtemps, alors pourquoi ne pas lui donner? Il était dans sa chambre, elle savait exactement où, et comme elle n'allait pas y remonter – refaire tout se trajet alors qu'elle avait beaucoup peiné pour arriver jusque ici... Ainsi elle avait la solution du problème, mais il fallait qu'elle s'isole dans les toilettes les plus proches ou endroit comme celui-là.

-Viens, suis-moi, je pense avoir une solution pour ton casque.

Elle lui fit signe de le suivre et se dirigea vers les toilettes les plus proches.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Sam 19 Mar - 19:45


La jeune fille attrapa le petit paquet de bonbon et lentement, elle mastiqua calmement ce dernier. Il espérait que la tempête se calmerait tranquillement et qu’il pourrait partir l’esprit moins dérangé qu’avant. Le loup lui expliqua son nom et tentait en vain d’être calme en lui. Subitement il fut surpris de voir que l’inconnue semblait plus paisible, plus tranquille. Il passa sa main dans ses cheveux en regardant un peu l’horizon de l’académie à travers la fenêtre du couloir. Le soleil tapait sur leurs visages et Haruki se mit à sourire discrètement à la petite fille.

-Merci…

Elle avait marmonné sa phrase et cela rassurait un peu. Il jeta ses écouteurs avant de gentiment lui demander son nom. Elle semblait un peu hésitée à le lui donner et Haruki aurait sûrement été un peu fâché si elle ne l’avait pas fait. Mais il sentait qu’elle n’allait pas refuser de le faire.

- Mon nom…? Euh.. oui, c’est Oriane, Oriane Amyste.

Il fut quelque peu surpris par sa réponse. Oriane… Oriane Amyste. Il ne l’avait jamais vu et jamais entendu parler de son nom quelque part. Oriane, il semblait par contre plutôt familier avec son prénom. Ce n’était pas un prénom très commun, mais c’était très joli, il se l’avouait. Soudainement, la fillette se précipita vers l’avant et fit signe de la main à Haruki de la suivre. Le loup hésita quelques secondes.

-Viens, suis-moi, je pense avoir une solution pour ton casque.

Son casque ? Ses écouteurs voulait-elle dire ? Le brun devenait de plus en plus intrigué et après une multitudes d’hésitations, il prit les devants en la suivant. Ses longs cheveux bougeaient au gré du vent, ce qui intriguait plutôt le loup. Rapidement, il comprit qu’il se dirigeait vers les toilettes.

- Où tu m’amènes ? Osa t-il demander alors qu’il glissait à côté du mur pour éviter de cogner quelqu’un, et Oriane… C’est un très joli prénom !

Il ne savait pas trop quoi dire et il sentait qu’une atmosphère glaciale régnait toujours entre les deux personnes.

- Je t’ai jamais croisé dans les couloirs, c’est normal ? Mais il me semble par contre que ton nom me dit quelque chose… Expliqua t-il en rejoignant ses côtés.

[Excuse-moi pour le RP court...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Ven 25 Mar - 22:29


Oriane se faufila entre deux personnes. Certains élèves se poussaient, d'autres ne prêtaient même pas attention à la jeune fille et étaient en pleins de son chemin. Elle vérifia si le garçon-qui-sentait-le-chien la suivait toujours puis continua sa route. Elle n'avait pas répondu à sa question car c'était simple, ce garçon saura où il allait quand il y sera!

- Oriane… C’est un très joli prénom !

Pendant une demi-seconde, le cerveau de la jeune fille se dérégla pour se remettre en place. Oriane, elle avait toujours vécu avec ce prénom, on l'avait toujours nommé ainsi sans qu'elle le sache pourquoi, comme un chat qui vient quand il attend un mot habituel, son prénom. Elle n'avait jamais eu de parents pour lui expliquer le pourquoi du comment c'était Oriane et pas Lucie, Alice ou Louise... Des souvenir refirent surfaces. Non, il ne fallait pas qu'elle repense à son enfance, elle n'avait pas envie de se lamenter, et puis, à quoi bon? Le sujet était clos, après plusieurs jours à ne pas comprendre, elle avait accepté cette idée de ne pas avoir de parents.

- Je t’ai jamais croisé dans les couloirs, c’est normal ? Mais il me semble par contre que ton nom me dit quelque chose…

Elle était dans cette académie depuis peu de temps, il était normal que ce Haruki ne l'ai pas croisé, du moins, il n'a surement pas fait attention à elle s'y ça avait été le cas. S'il avait déjà croisé le nom de Oriane? C'était sans doutes possible, il l'avait peut-être croisé dans un registres pour le paiement de la cantine....On pouvait croiser le nom des élèves un peu partout, alors que ce garçon ce souvienne du nom Oriane, ce n'était pas très étonnant.

-Je ne sais pas, tu m'as peut-être croisé dans un registre...de je ne sais trop quoi...

Elle accéléra, et arriva enfin devant les toilettes. Pour se diriger vers les toilettes des filles. Une fois à l'intérieur, elle se rinça les mains. Elle s'assura que Haruki était resté en dehors, évidemment, il n'allait pas entrer dans les toilettes des filles. Elle s'enferma dans l'une des cabines et se concentra. L'endroit exacte où elle avait posé le casque, elle s'en souvenait bien, il était sur une pile de vêtement, elle l'avait mis ici car elle ne savait pas quoi en faire, étant donné qu'ils ne lui servaient pas.
Oriane ressortit donc de la cabine, les mains pleines. Elle se sentait s un peu engourdis mais une sensation de bonheur envahit son corps. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pu s'exercer à téléporter des objets de plus en plus lourd, et quand elle le faisait, elle sentait un bonheur l'envahir, malgré la faiblesse de son corps qui arrivait après. Un casque, ce n'était pas spécialement épuisent, pour quelqu'un qui s'entrainait régulièrement, mais quand était-ce la dernière fois que la jeune fille avait téléporté un objet? Elle se sentait donc un peu affaiblie, juste un peu, pas assez pour retenir la leçon qu'elle aurait dû prendre les escaliers et monter dans sa chambre.
Elle ressortit des toilettes, le casque à la main, Haruki l'attendait tranquillement. C'était le moment le moment de trouver une excuse. Eh oui, c'était toujours comme ceci, Oriane agissait, et après elle réfléchissait, il fallait qu'elle dise quelque chose à ce garçon.

-Je venais de m'apercevoir que j'avais oublié mon casque aux toilettes...ce casque, je voulais m'en débarrasser, mais, comme tu en as besoin... c'était ma mère qui me l'avait offert, mentit-elle.

Ce mensonge était à peu près convenable, il fallait juste espérer, que Haruki n'y voit que du feu. C'était mieux comme ça, même si elle savait que beaucoup de personnes étaient comme elles dans ce pensionnat, elle ne préférait pas révéler sa véritable histoire, et ses pouvoirs. D'ailleurs, il était possible que ce arçon ait lui aussi quelque chose de spécial, car il avait une odeur très particulière.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Mar 26 Avr - 19:07


Dès l’instant où il avait complimenter son nom, il crut voir dans les yeux de cette Oriane une petite crainte, une sorte d’angoisse même. Avait-il dit quelque chose de mauvais ? À l’intérieur de lui, il sentait une sorte de nausée s’installer, son cœur commençait à se morfondre. À chaque fois qu’il complémentait quelqu’un, la personne semblait dérangée ou dégoutée de ce qu’il venait de dire. Pourtant, ce n’était que la simple vérité, non ? Ils continuaient leur chemin dans les couloirs et Haruki commençait à voir qu’ils se dirigeaient tranquillement dans une section qu’il ne parcourait pratiquement jamais. Il lui demanda pourquoi il ne l’a croisait jamais dans les couloirs, la voix calme et il se grattait même la nuque. Pourtant, le loup n’avait pas penser une seconde qu’elle pouvait être nouvelle ou quoi que ce soit dans le genre.

- Je ne sais pas, tu m’as peut-être croisé dans un registre…de je ne sais trop quoi…

Un registre ? Haruki avait aucune idée c’était quoi un registre à vrai dire. Il avait tellement vécu dans les montagnes qu’on ne lui avait jamais parlé d’une telle chose. Pour garder son estime de soi, il préférait largement ne pas poser la question et de toute simplement hausser les épaules. Si jamais on apprenait qu’il ne savait pas c’était quoi un registre, peut-être que tout l’académie allait se moquer de lui, ce qui, ne lui tentait pas du tout ! Il avait déjà eu de la misère à ce mêler parmi tous ses gens normaux, il n’avait pas envie d’être le bouc émissaire non plus hein ! Les deux personnages s’arrêtèrent devant des toilettes, des toilettes pour fille. Comme toute bonne personne, Haruki s’adossa contre le mur en attendant qu’Oriane sorte des toilettes. Il fouilla dans ses poches pour tenter de trouver de quoi, mais il venait justement de finir toutes ses sucreries. Le brun regarda au haut le panneau qui indiquait une femme et soupira. Pourquoi devait-il donc attendre là ? Si c’était pour passer aux toilettes, lui aussi aurait bien voulu y aller ! Un groupe de filles sortirent des toilettes et rigolèrent en voyant Haruki adosser contre le mur. Mais bon sens ! Qu’est-ce qu’elle faisait cette Oriane dans les toilettes ?! Comme si elle l’avait voulu, la jeune fille sortit exactement au moment même, un casque accrocher à sa main.

-Je venais de m’apercevoir que j’avais oublié mon casque aux toilettes…ce casque, je voulais m’en débarrasser, mais, comme tu en as besoin… c’était ma mère qui me l’avait offert.

Oublié ? Oublié un casque dans les toilettes, c’était faisable ?! Personnellement, Haruki aurait couru tout l’académie pour retrouver ses écouteurs s’il les avait perdu ! Le jeune homme haussa ses épaules à lui-même avant de prendre les écouteurs. Ils étaient en bons états, en extrême bonne état ! Ça lui faisait plaisir parce que les siens lui avait couter une fortune ! Il se plaça sur sa tête pour remarquer qu’ils tenaient bien. Parfaits, ils étaient parfaits pour lui !

- Ouah ! Ne put-il s’empêcher de dire, merci Oriane, ‘sont vraiment malades ! J’vais en prendre soin !

À son habitude de gentil garou, il lui caressa le dessus de sa tête avec la paume de sa main. Pendant un lapse de secondes, il était un peu trop content et lui se mit à montrer toutes ses dents à Oriane, même ses canines à l’avant un peu plus repousser. Soudainement, il s’arrêta en remarquant qu’il avait peut-être pu paraître très impoli. Il ria nerveusement avant de se gratte la tête.

- Mais t’es sure que ça ne te dérange pas de me le donner hein ? Lui demanda t-il en la regardant dans ses yeux, c’est quand même ta mère qui t’en a fait cadeau ! Moi perso’, si c’était ma mère qui m’offrait un cadeau, peu importe lequel, je le garderais le plus précieusement possible !

Il s’était mis à sourire en se rappelant bien de sa mère, la louve pur et blanche de sa famille brisée par son héritage. Il avait même encore garder ce vieux morceau de journée que sa mère avait arrachée pour qu’il puisse faire des dessins lorsqu’il était petit. C’était même à vrai dire son seul souvenir… Alors il ne comprenait pas trop pourquoi Oriane agissait d’une telle façon !


[Encore désolée du retard considérable hein .__. ! *Câlin en échange*]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Jeu 28 Avr - 18:45


La migraine avait pris place dans la tête de la jeune fille. Son pouvoir commençait à l'affaiblir plus qu'à ne l'avantager, elle avait beaucoup trop négligé ses entrainements ces derniers temps. Elle se promit de s'exercer plus souvent, il fallait qu'elle le fasse régulièrement pour qu'elle progresse, comme le sport, pour avoir de bon muscles, il faut les stimuler constamment. Oriane trouvait ça quand même stupide qu'elle ait une migraine juste pour une paire de casque! Oui, ce n'était pas spécialement très léger, mais quand même! Elle avait fait bien pire auparavant, quand elle s'entrainait, une fois, elle avait même réussi à téléporter un bureau en bois sans s'évanouir, alors ce n'était pas un petit casque qui aurait dû lui donner une migraine.

- Ouah ! Merci Oriane, ‘sont vraiment malades ! J’vais en prendre soin !


Le garçon aux yeux jaunes caressa la tête d'Oriane qui recula immédiatement, elle avait horreur que on la touche, surtout de la part d'un inconnu, enfin, si on pouvait toujours qualifier ce Haruki d'inconnu. Heureusement, elle n'eut pas l'impression qu'il s'en soit rendu compte et celui-ci eût un sourire jusqu'aux oreilles comme on dit.La jeune fille hoqueta de surprise, ça y est, elle savait maintenant! Cette odeur de chien, ces yeux en amandes et ces dents pointues, elle savait Haruki devrait-être un loup-garou ou quelque chose comme ça.Son cœur accéléra puis reprit un rythme normal, après tout, ce loup ne l'avait pas attaqué et il avait même l'air sympathique alors pourquoi aurait-il voulu se jeter par surprise sur Oriane? De toutes façons, elle ne craignait plus rien, maintenant qu'elle le savait, elle ne risquerait pas de se faire battre par un loup-garou. Elle remit en cause cette dernière pensée en se souvenant du coup de fatigue de la téléportation d'un casque puis abandonna. Après tout elle avait toujours se couteau caché à un endroit qu'elle savait exactement dans sa chambre.

- Mais t’es sure que ça ne te dérange pas de me le donner hein ? c’est quand même ta mère qui t’en a fait cadeau ! Moi perso’, si c’était ma mère qui m’offrait un cadeau, peu importe lequel, je le garderais le plus précieusement possible !


Le loup-garou fixait Oriane et elle ne put s'empêcher de baisser les yeux en repensant à son passé et au fait qu'elle n'avait pas de mère. Il fallait qu'elle trouve un mensonge, vite! Elle sentai la chaleur monter jusqu'aux oreilles, rougissait-elle? Non, il ne fallait pas qu'elle trahisse ses pensées et sentiments, elle ne voulait surtout pas qu'il devine le mensonge. Il ne fallait pas que Haruki sache qu'elle était l'oeuvre de la science et qu'elle n'avait pas de mère, personne ne devait.

-Ben .. euh ... je ... balbutia-t-elle.

C'était trop tard, maintenant, elle ne pouvait plus vraiment inventé de gros mensonge sans rougir et bégayer, et le loup-garou avait deviné, elle en était sûre, il savait que quelque chose n'aillait pas.

-C'est .. un peu compliqué ... Mais ce n'est rien, je te le donne et puis voilà, il ne me sert plus et ne m'a jamais vraiment servi, se rattrapa-t-elle d'un ton le plus neutre possible.

Des souvenir refirent décidément, ce jeune homme sans même le savoir tourmentait beaucoup Oriane. Elle se souvint du vieille homme qui s'était "occupé" d'elle, à une période elle s'était mise à l'aimer et à regretter qu'il ne vienne pas souvent la voir dans sa chambre sans issus, puis quand elle avait appris que c'était lui qui la tenait enfermé dans cette sorte de prison et qu'il avait eu l'idée de crée Oriane elle l'avait détesté et était restée complètement seule. Maintenant, c'était les autres personnes de la pension qu'elle détestait, pourquoi? Parce-qu'ils étaient stupide, ils rigolaient tous, souriaient pour un rien, ils s'amusaient, ce qu'elle n'avait jamais pu faire. C'était injuste de les maudire sans qu'ils n'aient rien fait, mais c'était comme ça, eux aussi ont le droit de souffrir comme Oriane a plusieurs fois souffert. Seulement, à présent, elle ne haïssait pas vraiment le jeune loup qui, certes, lui avait cassé son bonbon, mais qui avait quand même était gentil.


Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Sam 7 Mai - 1:57


Dès l’instant où il lui caressa la tête, son doux cuir chevelue, elle recula brusquement, comme si elle avait eu peur de lui ou qu’elle craignait quelque chose. À l’intérieur de lui, Haruki brulait de découragement. Il faisait tout pour paraître gentil au près de la jeune fillette. Il se m’était à grogner de honte et de lassitude au fond de lui, mais décida de ne pas faire passer ses vraies émotions. Il avait toujours été un bon comédien dans les montagnes, il ne voyait pas pourquoi il ne serait pas capable de le faire maintenant ! En forçant les muscles de son visage, il redressa ses lèvres et montrait ses grandes dents à Oriane. Soudainement, le jeune loupiot crut voir dans le visage de la jeune fille une drôle de lueur, comme si elle venait de comprendre quelque chose. Un peu lent d’esprit, Haruki se rendit compte que la jeune inconnue avait peut-être remarqué qu’il avait des aspects physiques proches de son animal fétiche. Bah ! À près tout, qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire hein ? Il n’allait pas se transformer d’une minute à l’autre quand même !

Il lui demanda si elle était certaine de lui donner ce présent, les souvenirs de son enfance avec sa mère firent apparition dans sa tête. La douceur et la sagesse de sa mère l’avaient toujours impressionné. À chaque fois qu’elle lui ramenait une surprise, il semblait si heureux, même si la chose semblait la plus simple au monde. La plus idiote des choses devenait la plus magistrale aux yeux du petit enfant innocent. Pendant un court instant, il fut perdu dans ses propres pensées et quand il vit que le temps passait un peu, il fixa longuement Oriane. À son grand étonnement, elle rougissait et semblait mal à l’aise. Avait-il dit quelque chose de mal ?

- Bah .. euh … je …

Elle s’était mise à balbutier ? Pourquoi donc ? Alors c’était donc ça ! Il avait dit quelque chose qu’il ne devait sûrement pas dire. Il avait la certitude que sa mère était morte, peut-être par maladie ou par accident. Il claqua des doigts en se rendant compte de sa stupidité ! Qu’est-ce qu’il pouvait être bête parfois ! Sa mère était morte et il lui rappelait des souvenirs douloureux ! Haruki était même certain qu’elle rougissait par honte de dire qu’elle était enfant unique… Unique, donc pas de père non plus ?! Oh la la ! Ce n’était pas possible ! Elle était comme lui, seule au monde… Soudainement, il sentait de la compatissions pour la jeune fille au près de lui.

-C’est.. un peu compliqué … Mais ce n’est rien, je te le donne et puis voilà, il ne me sert plus et ne m’a jamais vraiment servi.

Elle mentait, elle mentait sur son véritable passé ! À coup sur, c’était sa mère qui lui avait donné ce casque ! Elle refusait de dire qu’elle était enfant unique et elle mentait pour se sentir comme tout le monde ! Mais oui, tout ce tenait bien sûr ! Il était plutôt fier de lui d’avoir deviner aussi rapidement le passée d’Oriane. Maintenant il comprenait mieux son sentiment, sa gêne de lui dire la vérité. Il posa sa main contre un mur, non loin et posa la seconde sur son torse, près de son cœur.

- Oriane ! Dit-il avec beaucoup de voix, je te comprends. Je sais que tu veux pas tout me dire, je vois que ça te gêne un peu d’en parler comme ça, moi aussi ça m’aurait sûrement gêné ! Surtout devant un inconnu comme moi…

Il serra son poing et ferma ses yeux, l’air beaucoup trop dramatique pour être vraiment sérieux. Il était bien enfoncé dans son discours, il ressortait en lui de nouveaux sentiments de bienveillance qu’il n’avait jamais eu !

- Je sais que c’est dur de perdre ses proches, ses parents même – Il hocha sa tête pour lui-même - ! J’ai vécu la même situation et je comprend vraiment ce que tu ressens… C’est pourquoi je ne peux pas accepter se casque ! S’il est de ta mère, garde-le ! C’est un souvenir que tu devrais conserver !

Il était fier de lui ! Il avait enfin réussit à comprendre quelqu’un !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Sam 7 Mai - 14:23


Quand le jeune homme avait posé sa main sur le torse d'Oriane, elle avait fait beaucoup d'efforts pour ne pas se retirer immédiatement, puis, quand il avait commencé à dire qu'il la comprenait, elle n'avait plus senti cette main. Elle avait d'abord éprouvé un grand réconfort, comme si pour une fois quelqu'un comprenait ses sentiments, comme si, pour une fois, on lui offrait une épaule pour s'y reposer un peu, même quelques instants … Mais elle se ressaisit, comment pouvait-il la comprendre alors qu'il ne la connaissait pas du tout? Il ne savait pas ce qu'elle était ni ce qu'elle avait enduré. Néanmoins elle aperçu la lueur dans les yeux d'Haruki, comme s'il avait sortit ses phrases du plus profond de son cœur. Elle se demanda ce qui lui était arrivé à lui.

-Je sais que c’est dur de perdre ses proches, ses parents même! J’ai vécu la même situation et je comprend vraiment ce que tu ressens… C’est pourquoi je ne peux pas accepter se casque ! S’il est de ta mère, garde-le ! C’est un souvenir que tu devrais conserver !

Non, eut-elle envie de crier! Il ne comprenait pas, ce n'était pas du tout ce qu'il pensait. Elle n'aurait jamais dû dire que ça mère lui avait offert ce casque, elle n'aurait pas dût mentir, elle aurait dût... Dire la vérité? Jamais, non jamais elle ne le dirait, personne de devait savoir.
Elle hésita, devait-elle inventer un autre mensonge? Non, cela empirerait la chose, il fallait qu'elle paraisse sincère.

-Non, prends le! Je n'en veux pas de toutes façons!

Elle se demanda comment elle était arrivée jusqu'à là. D'habitude, c'était elle qui ne voulait garder pour elle toute seule un précieux objet. Mais cette fois, la situation c'était inversée! Ce jeune homme ne voulait pas de son casque par gentillesse, parce-qu'il croyait que c'était un cadeau de sa mère, et Oriane insistait, elle voulait lui donner, elle ne savait pas pourquoi, elle aurait très bien pu accepter le fait qu'il n'en voulait pas, mais il fallait qu'elle lui donne. Haruki pensait qu'elle avait perdu ses parents, mais elle n'avait pas de parents, elle n'en avait jamais eu. Et ce vieillard qui l'avait crée n'était certainement pas son père, non, lui c'était un monstre, un démon, jamais un père n'enfermerait son enfant, jamais un père le deviendrait d'un clone! Elle sentit les larmes lui monter aux yeux.Elle n'allait certainement pas pleurer, il en était hors de question. La jeune fille eu envie de crier dans tous les sens, de se défouler sur quelque chose, il fallait qu'elle évacue la pression de son cœur.

-Prends-le! Je te l'offre!! avait-elle dit d'une voix étranglée.

Elle pria pour que le jeune loup ne devine pas l'effort qu'elle avait dût faire pour parler sans exploser. Elle ne devait pas pleurer, pas en public et pas devant Haruki. Elle lui tendit le casque pour qu'il le prenne et baissa la tête. Elle n'était pas du genre à baisser la tête comme quelqu'un qui se laisse soumettre, elle aimait plus éviter les autres, mais en aucun cas paraître faible. Seulement, comme toujours cette fois là était différente, son visage était probablement rouge et ses yeux humides, bientôt, elle sentait qu'elle ne pourrait plus résister contre les larmes. Bon sang, pensa-t-elle, pourquoi maintenant?! Depuis des années elle s'était habituée à cette idée qu'elle n'était que l'œuvre de la science, qu'elle n'aurait jamais quelqu'un pour lui donner de l'affection, jamais de parents, alors pourquoi fallait-il qu'elle pleure maintenant? Elle avait eu toute ça vie pour se lamenter sur son sort, alors pourquoi ses sentiments explosaient maintenant?

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Mer 1 Juin - 1:27


Elle s’était soudainement poussée de lui, brusquement même. Pourquoi ? Il venait de la comprendre, non ? Il venait de lui dire qu’il la comprenait, pourquoi avait-elle si soudainement décidé de se reculer ? Quand il lui expliqua son hypothèse qu’il jugeait bon, il cru voir une lueur de désespoir dans les yeux de la jeune Oriane. Quoi ? Il avait dit quelque chose de mal ? Il se frappa soudainement brutalement le front ! Merde, il était tellement stupide ! Il venait de lui dire quelque chose de blessant peut-être ? Peut-être même que ça lui faisait rappeler d’atroces souvenirs ? Il commençait lui-même à avoir la nausée, rien qu’à penser à… d’atroces souvenirs. La noirceur de son passé refaisait surface et il sentait soudainement plus faible… psychologiquement bien sûr. Mais il se redressa et secoua vaguement sa tête, c’était pas le temps de penser à lui-même, il était en face d’une nouvelle rencontrer, qui semblait soudainement prendre une autre tournure, pour une deuxième fois.

-Non, prends le! Je n’en veux pas de toutes façons!

Elle semblait de plus en plus énervé et, pour une fois, Haruki s’avoua qu’il ne savait pas trop quoi faire. Il voulait bien le prendre, mais il avait l’impression de prendre quelque chose de précieux aux yeux de la jeune fille. Enfin, peut-être était-il sur la mauvaise voie ? Il n’en savait rien. Il se contenta de passer une main derrière sa nuque, l’air un peu embêté. Elle semblait de plus en plus nerveuse. Il cru même apercevoir quoi… des larmes ?!

-Prends-le! Je te l’offre!!

Elle s’était penchée à l’avant en tendant le casque et elle avait baissé la tête. Haruki releva un sourcil, un peu malaise de voir ça. Il avait dit quelque chose de mal… il l’avait fait, encore. Mais quoi ? Il commençait à se sentir mal, très mal. Il aurait pratiquement cru qu’elle était au bord des larmes, ou en fait, qu’elle en versait même. Haruki admettait qu’il était très nul pour comprendre les filles, mais en ce moment, il se sentait au bord du malaise. Pour la peine, il attrapa doucement le casque entre ses mains avant de se pencher un peu et de doucement murmurer en direction d’Oriane quelques mots doux.

- Eh… t’es sûre que ça va ?

Il aurait pratiquement voulu mettre une main sur son épaule, mais au nombre de fois qu’il avait cru lui faire peur ou quelque chose dans le genre. Il posa son nouveau casque sur ses épaules avant de tenter de croiser le regard d’Oriane.

- Est-ce que… j’ai dit quelque chose qui t’as blessé ? Si oui… je suis désolé, vraiment désolé. J’ai un peu de misère à comprendre les filles… vois-tu ?

Il se mit à sourire, d’une manière agréable, afin de soulager l’atmosphère.



[Désolé de l'attente, en plus, la réponse est quand même courte ^^']

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Dim 3 Juil - 14:55


[HRP : Je m'excuse aussi pour le temps et de mon rp court >.<]

La situation était insupportable pour Oriane. Elle était énervée et les larmes n'arrêtaient pas de couler sur ses joues en feux. Elle avait craqué. Probablement à cause du sommeil, des évènements récents, le tout c'était entassée et il avait fallu qu'elle explose maintenant. Elle se sentait totalement ridicule à pleurer devant Haruki - pour un casque en plus! Cela aurait été plus important, elle ne s'en aurait peut-être pas autant voulu, mais pour une chose aussi banale! Même si au fond, elle savait que la cause de cette crise était bien plus profonde. Elle releva son visage et se tint le plus droit possible pour ensuite essuyer ses larmes d'un coup de manche.
Elle inspira un bon coup et sentit sa respiration se ralentir et devenir régulière. Elle aurait voulu s'enfuir en courant et oublier toute cette histoire mais elle ne pouvait pas laisser Haruki en plan sans explications et dans cet état.

-Non, c'est moi qui suis désolée, je suis juste un peu … fatiguée. Garde-le casque, tu en plus besoin que moi.

Son ton était passé d'hystérique à très froid. Son humeur avait changé d'un coup et elle même en fut impressionné. Sa colère et sa tristesse étaient retombées d'un coup, à présent, elle se sentait molle, faible. Elle avait envie de se blottir dans son lit pour ne plus y jamais en sortir. Elle voulait être seule. Son esprit flancha de nouveau sur le jeune homme. Pauvre Haruki, il devait-être perdu. Ce n'est pas tous les jours que l'on voit une fille pleurer sans raisons. Néanmoins, il avait bien sous-entendu que cela lui arrivait souvent. Elle essaya de lui adresser un sourire qui se transforma à une grimace puis elle lui tourna le dos.
Oriane n'avait qu'une envie, retourner dans sa chambre. Tant-pis, elle sécherait les cours cette après-midi. Elle inventerait une excuse stupide comme la maladie. D'ailleurs, ce n'était pas tout-à-fait faux, puisque elle se sentait lourde et très fatiguée. Elle ne tiendrait le cours de maths sans s'endormir et elle ne voulait absolument pas se faire réprimander. De toutes façons, c'était décidée, elle passerait le reste de la journée dans sa chambre, seule. Elle avait bien de la chance d'avoir une chambre à elle toute seule.
Elle avala sa salive. Sa bouche était pâteuse et l'absence de sucre la décevait.
Tout compte fait, elle passerait peut-être devant une boulangerie ou une boutique de ce genre pour refaire le plein de sucettes et de bonbons. Elle eu déjà l'eau à la bouche en pensant à ce qu'elle achèterait. Oriane se faufila entre les élèves en direction de la sortie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Élève
Messages : 110
Mystérieuses framboise-cerises : 270

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 17 ans
Pouvoir(s): Transformation en loup-garou
Oh! Un Garou ~
Oh! Un Garou ~


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    Mar 12 Juil - 0:09


Et merde, elle s’était mise à pleurer !
Son visage reluisait de perles de larmes et ses joues étaient aussitôt devenues rouges. Ses yeux qui avaient semblé pendant de si longues minutes sans aucune émotion s’étaient mis à pleurer devant Haruki ! Il était choqué, il ne savait pas quoi faire, la situation le mettait plus que mal alaise… Que fallait-il qu’il fasse ? C’était sûrement encore de sa faute ! Il avait eu beau expliqué qu’il était complètement nul avec les filles, elle ne cessait de pleurer. Il en avait mal au cœur, il avait déjà eu l’impression de voir une autre fille pleurer devant lui… Raah ce n’était pas possible ! Il venait de tout gâcher encore ! Le jeune loupiot commençait à culpabiliser et il avait tellement envie de serrer dans ses bras Oriane, comme il aurait pu le faire plusieurs fois avant, mais ils n’étaient que des connaissances. En plus, le monde autour de lui le regardait comme s’il était la faute elle-même, en particulier les filles qui semblaient subitement le regarder plus d’un ton noir. Il paniquait un peu trop à son goût, il avait encore merdé ! Oriane prit soudainement quelques respirations et parvenait à essuyer ses nombreuses larmes en attrapant le bout de son chandail et s’essuya les yeux à plusieurs reprises. Le jeune homme avait toujours les yeux grands ouverts et au moment où il allait lui adresser la parole elle commençait à prononcer ses mots.

-Non, c'est moi qui suis désolée, je suis juste un peu … fatiguée. Garde-le casque, tu en plus besoin que moi.

Elle avait adressé un petit sourire, un peu étrange, par la suite. Fatiguée ? Simplement… fatiguée ? Haruki savait que ce n’était sûrement pas la vraie raison, mais il lui aurait été très impoli de demandé pourquoi. Ils ne se connaissaient pas tant que ça alors il se contenta simplement de hocher de la tête et de froncer un peu les sourcils. Il détourna quelques secondes le regard avant de glisser ses écouteurs sur son cou tout en se contentant de baisser son regard vers ses pieds. Alors qu’il allait de nouveau remercier Oriane et lui dire que ce n’était pas grave, il vit qu’elle était… partie ?! Elle avait du aussitôt partir rapidement des lieux pour aller dans ses cours ou se cacher quelque part et il l’aperçut même se faufiler parmi la tonne des élèves. Haruki la regarda prendre une des portes avant de poser ses nouveaux écouteurs sur ses oreilles et de faire jouer sa musique dans sa poche de pantalon.

C’était probablement une des rencontres les plus bizarres qu’il avait jusqu’à maintenant… mais il ne regrettait pas de l’avoir connu tout de même!

-Rp terminé !-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]    



Revenir en haut Aller en bas
 

Bousculade accidentelle ? (PV : Oriane Amyste)[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives :: # Archives des RPs
-
Sauter vers: