AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ║Maria Kovalevski║ {FINI}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   Jeu 17 Fév - 15:23


>> Maria Kovalevski


CLAMP :: SAKURA (TRC)
>> IDENTITÉ

<< Nom & prénom ::Kovalevski Maria
<< Âge :: 19
<< Type :: Inconnu
<< Secret ::
Spoiler:
 

<< Métier :: Élève
>> WHAT CAN I DO ?

<< Pouvoir(s)/Arme(s) :: Ailes magiques/Foudre/Donner la vie
<< Courte description ::

Les ailes: Ce n'est pas sorcier, ses ailes magiques lui permettent de voler dans les airs comme un ange le ferait tout aussi bien. C'est pratique d'en avoir, surtout quand personne ne vous remarque en train de voler librement dans les airs.

Maîtrise de la foudre:Là non plus ... On n'a pas besoin d'être intelligent que ce pouvoir lui permet de contrôler la foudre, electron et d'en créer à partir de l'électricité.

Donner la vie: Attention, quand je parle de ce pouvoir, c'est qu'elle peut juste donner une vie à une peluche. Elle ne peut ramener quelqu'un défunt, ce qui serait impossible. Ce pouvoir consomme trop de sa magie.

>> Description Physique



    << Bon, attaquons à la présentation du physique de notre belle inconnue. Cela aurait été trop simple que je vous dise de regarder l'image de mon avatar afin que vous la décrivez vous-même. Mais bon, tant pis ! ~ ? Alors, la créature mesure un mètre soixante-cinq. Cela reste une taille acceptable et qui ne la rend pas complexée par rapport à ce détail. Maria pèse environ quarante-sept kilos, ce qui lui donne une apparence frêle. Elle a héritée les yeux verts de son grand-père dont elle en est fière de les avoir. Vu que son père et sa mère possèdent des yeux bleus gris. Sa chevelure est châtain cuivré. Sa coupe est de style dégradé Ses cheveux sont naturels, ils n'ont pas subi une coloration artificielle. À cause de sa frange, son front est caché tout comme ses oreilles si Maria ne passe pas des mèches derrières ses petites oreilles. Toutefois, la jeune fille possède une jolie frimousse. Quand elle sourit, cela lui renforce son caractère jovial et qui semble être un charme simple mais efficace. Sa famille lui dit régulièrement que son visage ressemble trait portrait à sa mère. Son style vestimentaire est banale. Maria ne suit pas vraiment la mode. Parfois, ses vêtements peuvent se montrer extravagant pour son entourage. Malgré tout, cela ne veut pas autant dire que la Russienne ne sait pas s'habiller, au contraire ! Elle fait attention à ce qu'elle ne ressemble pas à une personne qui va aux fraises... La créature inconnue ne porte aucune préférence pour les vêtements. Peu importe qu'ils soient de couleurs sombres ou clairs, elle les portera sans se poser trop de questions. Aimant les bijoux et les "trucs" qui sont mignons, Maria met fréquemment des accessoires dans ses cheveux, autour du cou, à ses poignées ... ect...
>> Description Psychique



    << Comment décrire Maria qui vient tout droit de la Russie ? Nous allons décrire ses petits défauts avant d'entamer ses principales qualités. Hé oui, je préfère dire les points négatifs et de garder une description positive. Tout d'abord, étant une créature très exigeante, elle déteste par-dessus tout un travail bâclé. En effet, c'est une véritable maniaque. Si vous êtes une personne de négliger, ne vous attendez pas à recevoir des compliments venant de la jeune fille. Lunatique, cela lui arrive de changer subitement de comportement. Maria peut vous faire la tête pendant plusieurs minutes, plusieurs heures ... Voir une semaine entière ! Après, ça dépend si quelqu'un parle de trop et la contrarie sans qu'il se rend compte de ses paroles. Faites attention quand vous la rencontrez ... Ne vous étonnez pas quand Maria est encore plongée dans son somnambulisme, ce n'est pas rare de la voir ainsi. C'est comme ça que vous pouvez la croiser en train de dormir dans l'herbe ou sur la route ... La russienne est émotive, elle a besoin d'être réconfortée dans les paroles d'une personne, ce qui peut devenir pénible et lassant. Cependant, lorsqu'on la provoque un peu trop, la jeune fille sait comment s'y prendre et elle n'y va pas de main morte. Comment ça ? Hé ben, elle est franche, on sait toujours où on va lorsque des personnes ont un quelconque lien. D'ailleurs, Maria ne parle pas souvent de ses tracas personnels, elle ne veut pas ennuyer un proche. Niveau sentiment amoureux, la jeune fille n'est pas très bien futée, Maria ne s'aperçoit pas lorsqu'un garçon est tombé amoureux d'elle. Ce qui est encore un autre problème. On peut dire qu'à ce domaine-là, c'est une pure naïve et qui n'a pas conscience qu'elle peut blesser la personne en lui disant qu'elle l'aime mais en tant qu'ami. Bien, à présent, parlons de ses qualités. Chez elle, son optimisme prend toujours le dessus de ses problèmes. Maria préfère sa personnalité d'une personne dynamique, enjouée et forte. Douce comme une gourmandise, ce n'est pas une fille qui vous brusquera sans raison particulière. Grâce à son sourire, cela renfonce son caractère d'une personne délicate et attentionnée. Possédant une personnalité généreuse, Maria se préoccupe du bien-être d'autrui d'un ami, d'un membre de sa famille ... Donc, la créature est loin d'être détestable et ce qui prouve qu'elle aime sincèrement ses proches. Virtuose du piano, la musique est une passion qui la dévore totalement dès que Maria en joue et rien ne peut l'empêcher dans ce moment de détente. Par contre, il n'y a que ce domaine qui l'attire, le sport aussi est quelque chose qu'elle apprécie énormément. L'inconnue déteste les conflits qui mènent généralement à la bagarre et du sang. Pas du tout provocatrice, Maria est du genre discrète voir pudique. Bien entendu, cela ne l'empêche pas d'être extravertie.
>> Histoire



    UN AMOUR CONTRADICTOIRE


    << Avant la naissance de Maria, je vais vous raconter une histoire débute avec des personnages. Vladimir Kovaleski, âgé de vingt-cinq ans, un simple écrivain qui avait apparemment du potentiel d'après ses éditeurs. Il était né dans une famille aisée, son père était un immense PDG dans le monde de l'industriel. Quant à sa mère, elle était cantatrice qui était bien connue dans ce domaine. Son frère aîné était médecin légiste et vivait avec sa femme en France. Quant à Vladimir, il n’était pas encore marié, du moins, il ne l’a jamais voulu et vivant encore chez ses parents. Le deuxième fils de la famille Kovaleski voulait vivre avec la femme qu’il aimerait. Un jour, le jeune homme se rendait dans une autre ville pour écrire un livre là-dessus en train. Lors qu'il traversa les wagons de deuxième classe, le jeune écrivain se faisait bousculer sans faire exprès par un homme imposant en costard cravate. Derrière lui se cachait une jeune femme portant un chapeau trop large pour elle. Cette belle inconnue s'excusait que son garde du corps l'avait heurté de cette façon. Quand elle enleva son chapeau, Vladimir eut le coup de foudre immédiat par la beauté de cette jeune femme aux cheveux blonds. Alors, il disait que ce n'était pas très grave. Continuant à discuter, notre inconnue était tout même vraiment navrée et décidait de l'inviter à boire un café dans son compartiment. En cours du trajet, un lien commençait à se nouer entre cette femme et lui. Pour le novice dans le domaine de l'écriture, tout était à son avantage. Ensuite, lorsque le train s'arrêtait à destination finale pour Vladimir, la jeune femme nommée Anastasia Milowanoff. Chaque jour, le prénom de famille résonnait dans sa tête, il était envoûté par cette fille. Six mois venait de s'écouler, l'écrivain venait de terminer son roman. Le jeune homme était content de le finir avant la date et aussi... Il avait reçu des lettres d'Anastasia. Elle lui écrivait tous les mois pour savoir comment il s'en sortait avec ses écrits et son inspiration. La jeune femme lui avait avoué qu'elle l'admirait puisqu'elle avait lue son précédent roman et qu'elle s'impatientait de lire ses prochains livres.

    << En rentrant au bercail, sa mère le félicitait pour sa démarche en tant qu'écrivain, contrairement à son père qui était déçu de son fils. La raison était très simple, Vladimir avait refusé sa succession de son entreprise et qu'il n'avait pas l'âme d'un dirigeant. Discutant tranquillement de son voyage à sa mère, elle semblait ravie que tout se passait bien pour lui. Les jours suivants, sa mère surprit régulièrement son fils en train de téléphoner à quelqu'un. Au début, elle croyait que c'était ses éditeurs. Puis au fur et à mesure de ces coups de fil, Mme Kovaleski apercevait le doux sourire que portait son deuxième enfant. À la fin, Vladimir devait des explications à propos de son comportement depuis son retour dans sa région, ce qui était normal après tout. Il avouait à sa mère d’être tombé amoureux d’un ange mais que celle qui aimait n‘était pas au courant. La première réaction de l’épouse de Monsieur Kovaleski était d’une mère enchantée de cette nouvelle et qu’il n’avait qu’à l’inviter à venir ici. L’idée ne lui déplaisait pas et demandait à Anastasia de passer plusieurs semaines dans sa demeure et qu‘il payait son ticket aller-retour. Sans hésitation, Mademoiselle Milowanoff acceptait son invitation. Lorsqu’elle arrivait à Saint-Pétersbourg, son accueil fut grandiose dans la demeure des Kovaleski. Pendant les sorties en ville, Vladimir et Anastasia furent de plus en plus proches. Un soir, le jeune homme l’avait invitée à dîner dans un restaurant renommé pour sa gastronomie et il avait su se montrer romantique vis-vis de celle qu’il éprouvait des sentiments amoureux. Lorsqu’ils finissent de terminer leur repas, ils étaient dans un parc, assis sur un banc, devant une fontaine jaillissant d’eau. C’est alors qu’Anastasia lui vola son premier baiser, en guise de remerciement et déclara qu‘elle l‘aimait. Tellement heureux de l'apprendre venant des paroles de la jeune fille, il décida de sortir la bague qu’il avait acheté spécialement pour Anastasia et lui demanda sa main. En éclatant de joie, Mademoiselle Milowaff ne pouvait pas refuser devant cette belle déclaration, elle approuva ce mariage en pleurant de bonheur.

    << Hélas, tout ne se passait pas comme prévue. En effet, lorsque le père de l'écrivain arrivait dans sa propriété pour rencontrer la fameuse prétendante dont sa femme ne cessait de lui parler, l'avait poussé à venir. Lors de la discussion avec sa future belle-fille, le PDG demandait son nom de famille. Quand Anastasia avait prononcée Milowanoff , Celui-ci murmurait au début: «N-Non... Ce n'est pas possible...?». Anastasia demandait au père de son futur époux «Est-ce que vous allez bien, Monsieur Kovaleski ?». Soudain, il lui demandait si son père ne s'appellerait pas Piotr Milowanoff et elle affirmait que oui. Il se mit à crier en la battant: «TU ES SA FILLE !? JAMAIS ! JAMAIS TU ÉPOUSERAS MON FILS ! JE NE VEUX PAS QUE TU DEVIENNES SA FEMME ! TU NE SERAS QU'UNE SOUILLURE QUI SALIRA L'HONNEUR DES KOVALESKI ! VA-T-EN DE CHEZ MOI !! TU N'ES PAS LA BIENVENUE !! » Vladimir se précipitait vers Anastasia pour la protéger contre son père qui était fou furieux et s'éloigne en serrant sa future épouse dans ses bras. Quant à la mère de l'écrivain, elle calmait son époux en disant que cette petit n'y était pour rien par rapport à cette histoire. Anastasia n'avait jamais été mise au courant que son père avait un certain contact avec le père de Vladimir dans le passé. Depuis cet incident, les deux amoureux ont pu se marier sans encombre et à l'encontre de la volonté du père de Vladimir. La cérémonie de l'union a été célébrée dans le jardin du manoir des Milowanoff. Les préparatifs ont été fait par la mère de l'écrivain. Les beaux-parents du jeune homme leurs ont offerts un voyage de noce au Japon. Les mariés ont pu passer une semaine de noce en toute tranquilité étant hébergés dans un hôtel à cinq étoiles.

    APRÈS LE MARIAGE & NAISSANCE DE MARIA

    << Deux ans plus tard, Vladimir avait vingt-huit ans tandis qu'Anastasia venait seulement d'avoir ses vingt-et-un ans. L'épouse de notre l'écrivain était enceinte de huit mois et ils avaient décidés ensemble de ne pas faire une échographie pour savoir s'ils allaient avoir un garçon ou une fille. Ils voulaient laisser le suspens jusqu'à sa naissance. Puis, le quatre mars, à l‘hôpital, l’épouse de Vladimir accouchait par les reins, ce qui rendait atrocement dur de ne pas crier et de se retrouver en larmes. Heureusement, cela n’a duré qu’une heure et demie. Quand la sage-femme avait entourée son enfant d’un drap rose afin de lui donner un bref instant son bébé, les parents ont compris qu’ils ont obtenus une fille. Anastasia décida de lui donner le prénom de Maria avec l‘accord de son mari. Pour le moment, ils vivaient dans le manoir des parents de la jeune femme vu que ses parents ne voulaient pas que leur fille unique s'éloigne d'eux. Et qu'à présent, leur raison allait être leur petite-fille et qu'ils voudront la voir s'épanouir dans l'harmonie. Vers les quatre ans de Maria, le grand-père du côté maternel était heureux d'avoir une petite-fille aussi mignonne et gentille. La fille d'Anastasia et de Vladimir affectionnait ses grands-parents qui lui offraient toujours des gourmandises ou des surprises. Les membres des deux familles ou le personnel qui est chargé de l'entretien de la demeure des Milowanoff étaient contents que l'enfant vivait bien. Un mois passé, Vladimir ne chômait pas dans son inspiration, en effet, son premier tome de la série avait plu un grand nombre de fans et qu'il ne pouvait pas laisser cette histoire de côté. Anastasia se préoccupait de l'éducation de Maria et décidait de prendre en charge son apprentissage vu qu'elle ne pouvait pas la laisser dans une école "normale". La jeune femme ne tenait pas qu'un humain sache l'existence d'êtres magiques ou voir de son propre mari. Malgré qu'elle était folle amoureuse de Vladimir, Anastasia ne tenait pas à gâcher leur vie à cause de sa race. L'écrivain n'était pas au courant que sa femme était un véritable ange... Non pas pour sa personnalité mais sa véritable identité. Cependant, Anastasia n'était pas non plus au courant que Vladimir était un sorcier.



    VÉRITÉ & PREMIER POUVOIR DE LA PETITE


    << Atteignant ses sept ans, Maria découvrit son tout premier pouvoir. Elle pouvait seulement de voler à peine quelques secondes avant de tomber dans les bras de sa mère. Ses ailes n'étaient pas du tout identiques par rapport aux autres anges. Évidemment, ce ailes n'étaient pas constituer de plumes ! Un ange qui n'avait pas de plumes n'en était pas un. L'enfant n'avait rien dit mais son père la surveillait de très près afin de savoir si elle développe un certain pouvoir qui pourrait susprendre sa femme. Le grand-père décidait donc de se réunir à propos de Maria et de ses ailes. Ils étaient tous assis sur une longue table, dans la salle à mangé. Au début, les parents d'Anastasia évitaient de faire peur à Vladimir, croyant encore que ce n'était qu'un humain ne sachant pas l'existence du surnaturel. Ne comprenant pas très bien de l'attitude de ses beaux-parents, il demandait ce qu'il se passait. Successivement, c'est au tour de son épouse qui lui demandait de la pardonner. Elle s'excusait de lui avoir cacher la vérité sur sa véritable apparence. Ne suivant pas tout, il aperçoit Maria en train de rentrer dans la pièce avec de drôles effets derrière son dos. Le romancier se mit à paniquer voyant sa fille et s'approchait d'elle à toute vitesse afin de masquer ces trucs. Se levant brusquement, Anastasia disait en choeur avec son mari: «Ce n'est pas ce que tu crois !» Plus personne ne parlait tandis que Maria était en train de jouer du piano. C'était un moment fatal. Puis, Anastasia prit la parole en disant: «C-Chéri ... Crois-moi, je ... J'avais trop peur de te montrer...ma véritable identité » Sa véritable identité ? Vladimir lui demandait son identité. Quand son épouse lui avait dit qu'elle était un ange. Voyant qu'elle s'est dévouée, l'écrivain avouait également qu'il n'était pas un humain non plus et que c'était un sorcier. À présent, tout semblait être plus clair dans leurs esprits, les grands-parents de la petite-fille comprenaient mieux la situation. Ensemble, ils décidèrent de la protéger afin de préserver sa tranquillité.

    LE SECOND POUVOIR DE MARIA
    << Plus tard, Maria était devenue une enfant de douze ans. Sa mère lui avait appris pleins de choses étonnantes avec sa gouvernante. Pendant plusieurs jours, la petite fille avait conçue un ourson peluche mais qui ne ressemblait pas à un nounours. À cette époque, Maria n'avait pas vraiment d'ami avec qui elle pouvait parler ou s'amuser. C'est alors qu'un nouveau pouvoir est apparu chez elle et qui consomme énormément d'énergie. L'enfant pouvait donner vie à un objet ou à une peluche. C'est ainsi qu'elle peut donner naissance de sa peluche et elle lui donnait le nom de Tampopo. Ce qui signifie en japonais "Pissenlit". Maria n'était pas vraiment douée pour trouver des noms ou des surnoms à quelqu'un. Tampopo avait un caractère bien trempé. À vrai dire, elle se demandait comment une simple peluche pouvait être aussi glouton et aussi désagréable par moment. Dommage qu'elle ne pouvait pas donner un caractère propre à ce qu'elle pouvait donner la vie. Ceci dit, à cause de ce pouvoir, elle était très fatiguée et elle a dormi pendant une semaine complète. Au début, ses grands-parents étaient très inquiets à cet instant vu que les parents de Maria étaient partis deux semaines pour profiter d'un festival.

    UN RÊVE À LA JAPONAISE

    << Deux ans après. Maria avait quatorze ans et elle vivait toujours auprès de ses parents et de ses grands-parents. L'inconnue voyait de temps en temps sa grand-mère du côté paternel qui vieillissait physiquement. Son grand-père? L'inconnue ne l'a jamais vue une seule fois depuis qu'elle est née. Il ne lui a jamais souhaité un joyeux anniversaire ou un joyeux noël. Maria aurait aimée le rencontrer et lui demander pourquoi avoir tant de rancune auprès de la famille de sa mère. Le rêve de l'adolescente était de partir étudier au Japon. Depuis toute petite, la créature voulait faire sa vie au Japon quand ses parents lui ont parler de leur lune de miel dans le pays du soleil levant. Sans de peine, Vladimir et Anastasia acceptèrent. Tout ce qu'il voulait, c'était le bonheur de leur unique fille. Néanmoins, il y avait une condition. Elle devra attendre jusqu'a ses dix-neuf ans puisqu'elle n'était pas encore assez mature pour s'y rendre et pour se rendre compte du danger. Son Tampopo avait tissé un lien avec la fille de Vladimir et d'Anastasia, il était moins ronchon et prouve une grande sympathie envers Maria qui faisait des efforts considérables.

    UN TROISIÈME POUVOIR & PLUS TARD


    C'est vers ses dix-sept ans que Maria découvrait son troisième pouvoir. Cela lui permettait de contrôler tout ce qui est à base d'électricité. Comme, elle avait des contraintes, ça arrivait qu'elle soit paralyser pendant une demie heure en voulant créer une trop forte concentration en foudre. Au bout de deux ans, la jeune fille arriva à ses dix-neuf ans. Aucun signe d'un autre pouvoir ou un héritage transmis, du moins pas encore. Bien avant de les avoir eu, elle s'était renseignée pour une académie qui voudrait bien l'accepter. En tapant sur le net, elle trouva son bonheur. L'académie Klain, une école où des êtres magiques sont acceptés. Maria avait posée son inscription et l'établissement scolaire l'acceptèrent sans aucun souci.



>> Qui se cache derrière l'écran ?

<< Comment avez-vous connus le forum ? :: Par Google, mon ami ~;
<< Comment le trouvez-vous ? :: ║ Beautiful♫ ║
<< Avez-vous tout lu ? :: Il Suffit d'y croire un peu ♪;
<< Votre (vos) surnom(s)/prénom :: ××X××
<< Un petit mot pour la fin ? :: Si vous avez tout lu mon blabla, je vous félicite UxU.
© Fiche de Académie Klain.






Dernière édition par Maria Kovalevski le Sam 19 Fév - 14:22, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Prof de SVT
Messages : 485
Mystérieuses framboise-cerises : 191

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 20 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un démon~
Oh! Un démon~


MessageSujet: Re: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   Ven 18 Fév - 12:15


bienvenue!!!!!!!! kuro est heureuse *o*!!! on a une sakuraaaaaaaaaaaa!!!!
*danse partout en chantant*
on a une sakuraaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis!!!
bienvenuuuuuuuuuuue!!!
oui bon j'ai compris je sort moi et mon fangirlisme;*sort*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   Ven 18 Fév - 14:56


z'Arigatôôôôôô Kuro-chan !!! >w<
*Alice dans Pandora Hearts ♥♥ (*W*) *

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : Prof de SVT
Messages : 485
Mystérieuses framboise-cerises : 191

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 20 ans
Pouvoir(s):
Oh! Un démon~
Oh! Un démon~


MessageSujet: Re: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   Ven 18 Fév - 15:44


pas alice^^ c'est la volontée de l'abyss, Abyss no ichi^^
et de rien^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   Ven 18 Fév - 15:54


Oh !
lol Décidément, j'y arriverais jamais vu qu'elles se ressemblent physiquement à part la couleur des cheveux x)

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : élève
Messages : 563
Mystérieuses framboise-cerises : 498

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 16 ans en apparence, 22 ans, en vrai.
Pouvoir(s):
Oh! Un Inconnu ~
Oh! Un Inconnu ~


MessageSujet: Re: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   Lun 21 Fév - 21:59


Bonsoir et Bienvenue. :3
Tout est parfait dans ta fiche, je n'ai rien a redire. J'attends ton test RP par MP, vu que tu es une "Inconnu". Si tu as des questions, n'hésites pas. :3
Après le test RP, tu seras validée.


- - - - - - -


https://www.youtube.com/watch?v=beiPP_MGz6I
Merci Akira.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-murderland.skyrock.com/


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   Ven 4 Mar - 19:56


Bienvenue \o

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ║Maria Kovalevski║ {FINI}   



Revenir en haut Aller en bas
 

║Maria Kovalevski║ {FINI}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Le début
 :: 
♦♦ Qui es-tu pour commencer ?
 :: # Présentations :: # Cimetière des fiches abondonnées
-
Sauter vers: