AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lilium ... ( Pv : Maria Kovalevski ).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Lilium ... ( Pv : Maria Kovalevski ).   Ven 4 Mar - 23:57


Le jour commençait à céder sa place à la nuit. De la fenêtre de ma chambre, j'observais le coucher de soleil et le ciel se teinter d'orange et de rouge. Je soupirais. Même si j'étais d'un naturel solitaire, je me sentais seule dans cette chambre. Si seulement quelqu'un pouvait connaître ma nature et mon caractère, sans avoir peur. Je pourrais ainsi me confier sur ce que je suis vraiment. Mais, qui pourrait croire que moi, la vampire qui prend plaisir à torturer ses proie. Peut avoir un bon fond ... Je posai une main sur le verre froid de la vitre et scrutai les alentours. Il n'y avait pas âme qui vivent, surement tous dans leurs chambres à l'abri du froid.

Je quittai mon poste d'observation et sortis de la chambre. Pour aller où ? Je ne sais pas. Mais, j'avais besoin de prendre l'air et mes escapades nocturnes n'étaient pas rares. Je déambulais dans le pensionnat, sans but précis pendant un moment. Puis mes pas m'amenèrent, jusqu'à l'aile du bâtiment, qui accueillait les salles de cours. Je passai devant la salle d'anglais, de maths, d'art plastique ... Mon regard s'arrêta sur la salle de musique ... Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé la musique. Mon père m'enseigna très tôt le piano, car il adorait cet instrument lui aussi. J'ai aussi quelques notions de violon mais, seulement les base. Cependant, le piano je ne me débrouille pas trop mal.

Une mélodie trottait dans ma tête. Celle d'une chanson que ma mère me chantait. J'avais supplié mon père, de me l'apprendre au piano. Il avait rit mais, finalement me l'avait apprise. Je la connaissais par coeur, la chanson ainsi que la partition. J'ouvris la porte de la salle. Une salle de cours normale, dirais-je. À un détails près, ce n'est pas dans toute les salles, qu'il y a un piano et de multiples instruments. Je m'approchai du piano et m'assis sur le tabouret. Caressant les touches je me mis à chantonner la chanson. Puis j'antamai les premières notes.

The song here =D

- Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, ignis divine, eleison

Ne parlant pas latin, j'ignorais la traduction des paroles. Si seulement je pouvait voir ma mère, elle les connaissaient surement elle. Une larme roula sur ma joue tandis que je continuai de jouer et de chanter.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lilium ... ( Pv : Maria Kovalevski ).   Sam 5 Mar - 0:41


Arrivant à peine à l'académie Klain, je n'avais pas véritablement conscience que mon rêve venait de s'aboutir. J'étais enfin au Japon ! Vivre comme les asiatiques était quelque chose de splendide pour moi. Beaucoup me disaient que j'avais de la chance de vivre en Russie. Hé oui, je n'avais peut-être pas véritablement des amis mais je correspondais un peu partout sur internet. On pouvait dire que j'avais des sujets de conversation avec de parfaits étrangés qui ignoraient de l'existence des êtres magiques. Bien sûr, je n'allais pas énoncé haut et fort que j'étais une créature, sinon ... Je ne vous dis pas l'embarras que je me serais mise. Tampopo, mon compagnon, avait décidé de me rejoindre à cette fameuse académie. Qui est-ce ? Hé bien, c'est mon animal en peluche que j'avais crée il y a quelques temps en arrière. Sa soit-disant raison était de me guider mais moi ... Je ne le croyais absolument pas, son ventre passe avant tout. La seule chose qui l'a motivé à venir, c'était pour goûter la cuisine japonaise. Ah ... Je vous jure ! On ne peut pas toujours avoir confiance en des paroles.

Soudain, je me rends compte d'une chose ... Je ne savais où je devais me rendre pour qu'on m'indique ma chambre et vu que mon japonais n'était pas totalement parfait quand les kanjis surgissent dans une indication. Du coup, je laissais mon instinct me guider un peu partout dans l'établissement. Plus tard, en m'aperçevant que j'étais un peu à la traîne à force de tourner en bourrique dans l'immeuble, Tampopo sortit sa tête de la poche de ma veste et me demande : « Hé Maria ! Tu devrais demander à quelqu'un de t'indiquer le chemin ! Sinon nous serons là encore demain surtout que tu n'as jamais été douée pour l'orientation. Même chez tes grands-parents, tu arrivais encore à te paumer en cours de route! » Non mais de quoi je me mêle? J'y peux rien si je n'ai pas le sens de l'orientation ... Tout le monde est différent, nan ? èwé# « Ce ne sont pas tes problèmes Tampopo ‼ Tout ce que tu veux, c'est de pouvoir déguster au dîner ...» Mon animal en peluche continuait à parler comme un éffronté. Dire que c'est moi qui l'ait fabriqué de mes propres mains et lui ait donner la vie. Et il n'épprouve toujours pas de respect pour sa créatrice?! C'est le monde à l'envers ou quoi? >_<'

En continuant sur mon chemin, j'entendais au loin, une mélodie plutôt triste à mon goût. Puis, une voix se mit à raisonner dans l'étage. Normalement, personne ne devait être là puisque c'était les salles de classes. En m'approchant de cette chanson chantée en latin, j'ouvris la porte de cette pièce. C'est alors que je découvrais une jeune fille aux longs cheveux noirs en train de jouer sur un piano. Rien qu'à voir cette salle, cela devait être une classe spécifique à la musique. Je ne disais rien, j'étais aussi silencieuse que je le pouvais. Je l'observais en train de composer une partition sur cet bel instrument. N'oublions pas que je suis également une mordue de cet art. Puis, je remarquais sur son visage, une larme ... Était-elle triste ? Est-ce que c'est l'air de la mélodie qui l'a rend ainsi? Ou bien, cette mélodie est particulière à ses souvenirs ? Après, je pouvais très bien me tromper, tout le monde ne réagit pas de la même manière.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lilium ... ( Pv : Maria Kovalevski ).   Mar 8 Mar - 21:58


( désoler, désoler, désoler j'ai pas d'inspi ... S'cuse-moi. Je ferais mieux au prochain poste. J'epsère que ça ne te dérange pas ... )

J'entendis des bruits de pas, provenant du couloir. Je cessai brusquement de jouer et me levai. La porte ouverte laissait passer, la faible lumière émise par les lampes du couloir. Une ombre bougea. À la porte je pus voir une jeune fille. Grande, par rapport à moi et mes 1m50, les cheveux châtains et dans sa poche une petite peluche. Ses vêtements étaient normaux, enfin je veux dire plus normaux, que ma robe qui semblait toute droite sortie d'un film du siècle de Louis XI. En effet j'étais encore vêtue d'une de ces robes. En fait je ne pouvais pas vraiment m'habiller autrement, car ma garde-robe était constituée uniquement de ce genre de robe. Beaucoup ce moquait de ce style, c'est vrai qu'en 2011, s'habiller comme ça c'est ... Bizarre. Mais, je suis comme cela et surtout j'aime cela alors, qu'ils me fichent la paix ! Je levai la tête pour pouvoir regarder mon interlocutrice dans les yeux. Je ne lui adressais pas mon meilleur regard, je l'avoue.

- Qui es-tu ? Et que fais-tu à cette heure-ci dans les couloirs ?

Lui demandais-je, d'un peu jovial. Je dirais-même glacial. Je lui avais demandé cela par curiosité certes mais, aussi, car elle pouvait très bien être un vampire ou autre créature magique en quête de proies. Et n'oublions pas que toutes les créatures magiques ne sont pas comme moi. C'est-à-dire qu'elles pourraient très bien attaquer une autre créature magique contrairement à moi, qui ait toujours décidé, que je n'attaquerais jamais une personne non-humaine. Je crus voir sa peluche bouger. Au début je pensais que j'avais rêvé mais ... Après tout, je suis bien une vampire alors, pourquoi pas une peluche vivante hein ?!

- Dis j'ai crus voir ta peluche bouger, elle est vivante ?

Je lui avais posé cette question sans trop réfléchir. Si elle était humaine, elle me prendrais pour une folle. Mais, qu'importe. J'en ferais mon repas et elle ne pourra rien dire à personne. Ou alors j'inventerais une excuse bidon du genre : " Excuse-moi, j'ai dus rêver. " Et puis, elle n'était pas quitte de trouver des choses étrange dans se pensionna, cela c'est sûre ...

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lilium ... ( Pv : Maria Kovalevski ).   



Revenir en haut Aller en bas
 

Lilium ... ( Pv : Maria Kovalevski ).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives
-
Sauter vers: