AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: « I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥   Sam 23 Juil - 16:48


>> CAMPELLO Lorelia


Vocaloid :: Rin Kagamine – Cheveux colorés -
Merci Soeurette, pour la coloration !! ♥ Tu geyr la fougeyr !



>> IDENTITY


<< Nom & Prénom :: « Moi c'est Lorelia. Lorelia Campello, comme mon papa ! »
<< Âge :: « J'ai 12 ans ! Si si ! Mais … Je fais à peine 8 ans quand je me regarde dans le miroir. »
<< Type :: « Je suis une fille d'incube et d'humaine ! »
<< Secret :: « Un secret ? Mais je ne vais quand même pas vous dévoiler mes secrets ! »
<< Métier :: « Mon papa, il dit que je suis trop jeune. Alors s'il le dit, c'est que c'est vrai, d'abord ! »



>> WHAT CAN I DO ?


<< Pouvoir(s)/Arme(s) :: Création d'illusions & Lecture de pensées ;
<< Courte description :: Lorelia tient ses pouvoirs de son père, incube de son état. Elle a récupéré la Création d'Ilusions telle qu'elle était chez son père et a détourné le Détecteur d'Emotions de son papa adoré en Lecteur de Pensées perfectionné. - Enfin, perfectionné peut-être mais légèrement incontrôlable. - Elle peut donc imaginer des illusions assez basiques dans son esprit et les matérialiser plus ou moins bien dans le monde réel. Grâce à l'entraînement que Giovanni lui a donné, elle arrive à avoir des résultats assez probants mais elle est encore jeune et donc assez inexpérimentée par rapport au maître. Son Lecteur de Pensées lui permet quant à lui de rentrer dans l'esprit des autres, sans vraiment de distinction. La plupart des idées lui arrivent dessus et lui causent parfois de bonnes migraines qui ne font qu'accentuer son côté colérique, impatient et impulsif ... Elle a du mal à cibler la personne dont elle veut connaitre les pensées et c'est aussi pour s'entraîner qu'elle va voir les gens sans les connaître.
En outre, si elle avait pu récupérer les capacités de vol de son papa adoré, elle en aurait été ravie !



>> PHYSICAL DESCRIPTION


<<
« Je l'ai vue pour la première fois il y a quelques jours, alors que toute sa famille se promenait dans les bois en riant gaiement. J'avoue que je me suis focalisé sur elle parce que c'était la plus petite et ... Parce qu'elle avait les cheveux blancs. Elle devait avoir à peine sept ans, peut-être huit. Je remarquai également une autre jeune fille qui ressemblait énormément à Lorelia, si ce n'était la couleur de cheveux. La première était aussi blonde que la seconde avait la chevelure blanche. Sans doute étaient-elles jumelles. Elles avaient d'ailleurs la même silhouette fine, la même peau blanche presque transparente, la même apparence fragile qui donnait l'impression qu'elles allaient s'envoler au moindre coup de vent.

Cependant, d'instinct, je devinais que Lorelia était l'aînée. Ses yeux bleus semblaient plus profonds que ceux de sa soeur, plus intenses. Ils éclairaient son visage d'une lueur d'intelligence particulière et assez étrange pour une gamine censée avoir huit ans. - Ce n'est qu'un peu plus tard que j'ai appris qu'elle en avait, en vérité, douze mais qu'en tant que fille d'incube, son corps vieillisait plus doucement. - Ses cheveux étaient plutôt courts et tombaient légèrement au dessus de ses minces épaules. Elle avait un petit nez fin, parfaitement positionné au milieu de son visage. Ses petites joues blanches semblaient rougies par l'excitation ou la joie et cela la rendait vraiment mignonne. Sa petite bouche rose était étirée sur un sourire immense et magnifique. Je l'aurai croquée sur place tellement elle était adorable !

Son corps, quant à lui, était celui d'une parfaite fillette. Elle n'était pas grande et son corps n'était pas spécialement développé. Elle n'avait pas de poitrine ni de hanches. Elle était vêtue d'une jolie robe bustier - et je me demandais d'ailleurs comment cela faisait pour tenir - qui laissait apparaître ses jambes et ses bras blancs comme l'ivoire. Elle tenait dans ses fines mains aux doigts longs un petit baton de bois avec lequel elle jouait doucement. Elle ne portait pas spécialement de bijoux mais elle n'en était pas moins jolie.

Décidément, cette petite succube était à tomber. »


>> PSYCHOLOGICAL DESCRIPTION


<<
Bagarreuse - Bornée - Froide - Protectrice - Impatiente - Colérique - Impulsive - Joueuse - Franche - Honnête - Energique - Insouciante - Imprévisible - Extravertie – Intelligente

Lorelia est une fillette d'une intelligence remarquable et possède une joie de vivre exceptionnelle. Elle apprécie chaque seconde passée sur Terre et adore la pensée qui parcourt son esprit et lui dit qu'elle est bien vivante et en bonne santé. Elle aime vraiment la vie et se satisfait pleinement de chaque jour qui passe.

Lorelia, c'est aussi le genre joueuse et imprévisible. On ne sait pas quand elle va arriver mais on l'attend toujours avec impatience, curieux de savoir qu'elle tour elle va encore faire. Elle se fiche bien de subir les remarques de désapprobation de sa mère ou de sa soeur car elle est et se sent toujours libre. Alors elle rit, fait des blagues à longueur de journée et dit n'importe quoi. Elle ne veut pas se prendre la tête pour des choses inutiles et préfère faire ce dont elle a envie. Pourtant, elle essaie de ne pas tomber dans la banalité et la simplicité, cherchant chaque fois de nouvelles techniques pour s'amuser. Une imagination à toute épreuve donc. De plus, la jeune fille n'est pas timide pour un sou. Elle va vers les gens sans se soucier de ce qu'ils pourront en penser et elle leur parle comme si elle les connaissait depuis longtemps !

Cependant, parfois en total contraire avec son côté joueur, Lorelia peut faire preuve d'une froideur déconcertante, surtout de la part d'une gamine de douze ans. Quand elle est agacée, elle devient même presque glaciale et l'on sent tout de suite qu'il vaut mieux passer son chemin au lieu de l'énerver encore plus. Et vite. Car mademoiselle est impatiente. Elle déteste attendre plus de trois minutes, cinq au grand maximum ! Et si sa patience très limitée atteind ses limites, elle s'énerve. Et là, mon dieu ! C'est le volcan qui se déchaîne, l'éruption imminente qui ensevelit tout sous son passage, destructrice. Et il vaut mieux ne pas s'approcher à moins de trois mètres de distance ... Surtout que la jolie fillette est bornée comme pas possible. Une fois qu'elle est persuadée de quelque chose, il est dur de la faire changer d'avis.

Pour arranger le tout, Lorelia fait preuve d'une impulsivité remarquable. Et comme le coktail ne suffit pas, il faut ajouter que la fillette est bagarreuse, et pas qu'un peu. Le premier qui l'énerve en prendra pour sa poire ... Et ça risque de faire mal. En outre, si un insolent ose approcher de sa soeur ou de sa mère, ce sera la même chose. Car Lorelia est très protectrice envers sa petite soeur chérie et sa mère, un peu trop humaine à son goût. Et si un impudent essaie de leur faire du mal, elle ne prendra pas de gants pour lui faire regretter son acte. Parce qu'en plus de ses mains, mademoiselle possède une franchise incroyable. Elle est très franche. Et elle ne mâche pas ses mots pour dire ce qu'elle pense à son interlocuteur, quitte à blesser ou à vexer. Elle s'en moque, elle fait sa vie.

Lorelia est également très honnête. Malgré sa nature de demi-succube, elle ne ment jamais. Et lorsqu'elle le fait - si jamais elle le fait -, elle rougit violemment et se fait griller à tous les coups. De quoi être très discrète, donc. Cependant, mademoiselle est insouciante et se fiche totalement de ce que peuvent penser les autres. Surtout qu'en vraie pile électrice, elle passe son temps à sauter dans tous les sens, sans pouvoir tenir en place.

Dernier trait très caractéristique de ce feu folet aux cheveux blancs - qu'elle tient de son papa, au passage -, elle adore totalement Giovanni. Elle le considère comme la personne la plus importante de sa vie et ferait tout pour le rendre fier et lui faire plaisir. C'est son père, mais plus que ça. C'est de lui qu'elle tient ses dons si particuliers - création d'illusions et lecture de pensées - et c'est lui-même qui lui a appris à s'en servir. Alors oui, son papa, c'est le meilleur !


>> STORY


<<
« Je m'appelle Lorelia. Lorelia Campello. Mon père s'appelle Giovanni Campello, italien et incube par excellence. Ma mère est Ayame Campello, parfaitement humaine et fragile. J'ai également une soeur jumelle, née quelques secondes après moi. Camelia Campello, aussi demi-succube que moi et pourtant bien plus faible et douce. Pour être franche, je l'adore. C'est ma petite protégée à moi, ma moitié. Et le premier qui osera lui faire du mal devra en répondre devant moi. - Et là, je rigole pas du tout. - Bien, maintenant que les présentations sont faites, voici mon histoire ... :

Je suis née le 10 juillet 1999 à 23h57 précises. Quelques secondes plus tard, ma soeur a suivi. On dit toujours que celle née en second est en réalité l'aînée car, conçue en premier, elle s'est poussée au fond du ventre ; ce qui a entraîné par conséquent sa sortie en dernier. Mais personnellement, je m'en fiche et je n'y crois pas. Je suis née la première et je suis donc la plus grande. Et puis, ça m'arrange. Non mais vous imaginez ? Moi en tant que cadette ? Non, vraiment. Ca ne sonne pas très bien.

Bref. Nos parents vivaient dans une petit appartement perdu au fin fond de je ne sais où et mon père donnait des cours à domicile à ma mère. De quoi ? Je n'ai jamais très bien compris. D'anatomie humaine, sans doute. Enfin, jusqu'à ce que nous arrivions. Faut dire que deux comme ma jumelle et moi, d'un coup, ça fait du bazar. Surtout moi, à vrai dire. Du coup, ça été un peu l'apocalypse dans l'appartement. Du moins, c'est que Papa m'a dit. Moi, j'étais bien trop petite pour m'en souvenir.

Puis, quand ils ont eu assez d'argent, nous avons déménagé dans une grande et belle maison ! Avec Camelia, nous venions d'avoir nos un an. Au grand malheur de mes parents, j'ai continué à faire le bordel, malgré mes soixantes centimètres à peine. J'aurai aimé vous dire que j'exagère, mais pour mon plus grand damn, c'est l'exacte vérité. En outre, il s'est avéré que non contente d'avoir déjà piqué les cheveux blancs de mon père, je lui avais également pris ses pouvoirs. A deux ans à peine, j'étais donc capable de créer des illusions totalement enfantines mais qui permettaient de distraire ma soeurette adorée. Genre des girafes qui volent ou des éléphants roses. Vous voyez le genre ?

Ensuite, nous avons appris à parler. Et là, ça été la catastrophe. - Surtout que mon côté bagarreur était déjà en train de ressortir et que je n'hésitais pas à taper le malotru qui osait me piquer mes jouets [sauf quand c'était la famille, évidemment.] - Il parait que mon père est capable de ressentir les émotions des autres. Moi, je rentre directement dans leur esprit pour écouter leurs pensées. Ma mère a remarqué ce pouvoir alors que nous parlions et que je répondais à ce qu'elle pensait et non à ce qu'elle disait. Du coup, Papa a décidé de prendre mon éducation personnellement en charge. Papa, c'est le meilleur, de toute façon !

Les années ont passé dans notre jolie maison. Ma chevelure blanche a pris de l'ampleur et mon caractère de cochon s'est affirmé. Avec Camelia, nous allions à l'école. J'avoue avoir passé plus de temps à m'amuser qu'à étudier - mon côté totalement extraverti et joueur, sans aucun doute - mais je ne regrette rien. De toute façon, j'ai toujours pu compter sur ma lecture de pensées pour avoir les réponses aux examens - même s'il vaut mieux éviter de le dire à Papa et à Maman. - Au début, la plupart de mes camarades de classe ont raillé ma couleur de cheveux. Moi, j'étais très fière ! Parce que c'est la même que celle de Papa, évidemment. Mais eux, ils trouvaient ça étrange et totalement bizarre. Limite, ils me prenaient pour une sorcière. Non mais n'importe quoi ! Cela dit, heureusement pour moi que Giovanni m'avait toujours dit de cacher mes dons parce que sinon, j'aurai fait un carnage. Bon, j'étais jeune à l'époque et encore plus impulsive que maintenant. J'ai toujours réfléchi avec mon coeur et non avec ma tête ...

Breff. C'était au début seulement. Parce qu'une fois que je leur ai fait comprendre qu'il valait mieux pour eux qu'ils se taisent, ils ont parfaitement compris la leçon ! Ca m'a beaucoup amusé, je l'admets. En outre, je passais aussi beaucoup de temps à protéger mon adorable petite soeur, sans cesse embêtée par les garçons plus vieux et les filles jalouses qui tiraient sur ses beaux cheveux blonds. N'importe quoi ! Les pauvres ... Ils ont tous regretté. C'est à cette époque que mon côté protecteur s'est développé, et que j'ai juré de protéger pour toujours ma mère et ma soeur.

Mais passons. Donc, pendant tout ce temps, je prenais des cours avec mon père pour m'entraîner à maitriser mes dons. Camelia venait aussi avec nous, mais elle semblait moins pressée d'apprendre ... A moins que ce ne soit qu'une impression. J'ai appris beaucoup de choses en lisant dans les pensées de gens et même si ce pouvoir me donne des migraines à me faire exploser la tête, il a un certain côté pratique que je ne regrette pas. Pendant ces années là, nous avons également remarqué que nous ne grandissons pas comme les humains ... C'est pour cela que je suis si petite !

L'année de mes onze ans, nous avons tous déménagé dans la ville où se trouvait l'académie Klain. Cela fait donc un an que nous y sommes et cela me convient parfaitement. Surtout que mon Papa adoré est là, avec ma soeur chérie et ma Maman que j'aime ! »


>> WHO IS BEHIND THE SCREEN ?



<< Comment avez-vous connus le forum ? :: Ben par Papà et Mamma, pardi !
<< Comment le trouvez-vous ? :: J'aime bien. P'tet dommage qu'il y ait autant de fautes qui traînent par-ci par-là. Mais personne n'est parfait ! – Et moi encore moins … xD – Et euuh … Les couleurs des groupes tuent les yeux ! 8D
<< Avez-vous tout lu ? :: J'ai survolé mais Il suffit d'y croire un peu ♪, ne ? ♥
<< Votre (vos) surnom(s)/prénom :: J'en ai plein. J'en ai trop. Mais appelez moi Queen. ♥
<< Un petit mot pour la fin ? :: Je sais jamais quoi dire en réponse à ces phrases … xD Alors je vous laisse imaginer ! o/


© Fiche de Académie Klain.



Dernière édition par Lorelia Campello le Lun 29 Aoû - 14:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: « I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥   Dim 24 Juil - 12:22


Moi je dis Bienvenue à ma fille Chérie <3
Papa t'aime Puce ;D

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: « I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥   Dim 24 Juil - 15:57


Ooooh j'avais même pas vu que tu avais commencé petite princesse d'amour ♥ Bienvenue ~
Les Campello en force, ne' =P ? Je t'aime fort fort ♥

PS : Ca veut dire qqchs ton charabia en pas français sur la fiche ? XD

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Re: « I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥   Lun 29 Aoû - 12:53


Et voilà. ♥
Je suis rentrée de vacances et j'ai terminé ! o/

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Statut : élève
Messages : 563
Mystérieuses framboise-cerises : 498

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 16 ans en apparence, 22 ans, en vrai.
Pouvoir(s):
Oh! Un Inconnu ~
Oh! Un Inconnu ~


MessageSujet: Re: « I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥   Sam 3 Sep - 17:46


Pilou pilou. ~
Je n'ai rien a redire. Donc validée. O/ Bon RP and jeu avec nous. ~


- - - - - - -


https://www.youtube.com/watch?v=beiPP_MGz6I
Merci Akira.:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-murderland.skyrock.com/


Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥   



Revenir en haut Aller en bas
 

« I'm just a little girl but ... I'm dangerous ! » ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Le début
 :: 
♦♦ Qui es-tu pour commencer ?
 :: # Présentations :: # Cimetière des fiches abondonnées
-
Sauter vers: