AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le dîner parfait... Ou presque. | PV ELSA & AKIRA |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité
Invité


MessageSujet: Le dîner parfait... Ou presque. | PV ELSA & AKIRA |   Mar 27 Sep - 23:29


    Ce n'était qu'un dîner comme les autres, ceux de l'époque, c'est ce qu'il se répétait sans cesse. Comprendre, se le répéter, et regarder la situation sous tous les ongles possibles ne servait à rien, absolument à rien. Il a pourtant cherché des solutions, et a pourtant trouvé des milliers d'excuses pour ne pas y aller, mais quelque chose l’empêchait d'en utiliser l'une d'entre elles. Pourquoi ? Pour des raisons qui ne regardent que lui, seulement lui. C'est ainsi que le jeune Kamatani, qui en fat, se faisait déjà vieux, passa une semaine entière à broyer du noir, s'attendant au pire dîner qu'il n'ait pu connaître. Sa petite soeure, cette adorable soeur dont il avait ôté tout souvenir ce jour là, et dont le sourire partit au même moment, il n'osait plus la regarder. C'était trop honteux pour lui, lui qui n'aurait jamais voulu lever la main et user de l'un de ses dons qu'il maudissait tant ne serait-ce qu'une seule fois sur elle.

    C'était déjà le soir, il se leva puis bailla, comme d'habitude. Il jeta un rapide regard vers son placard, vers lequel il finit par se diriger, avant de l'ouvrir d'un geste nonchalant qui prouvait sa motivation pour les heures à venir. Il se mit à observer ses vêtements, les examiner, et ce n'est qu'au bout d'une bonne quinzaine de minutes qu'il finit par trouver le pantalon et le T-shirt qu'il lui fallait. Il balança tout sur son lit, avant de prendre une ou deux affaires et se diriger vers la douche, - chose qu'il avait totalement oublié. Malgré le fait que toute son organisation tombait à l'eau, il fut assez rapide, et eut le temps de tout faire, se laver, s'habiller, se sécher les cheveux, et même chercher le parfum dont il ne se souvenait plus du tout l'emplacement. Tout cela, il le termina avec cinq minutes d'avance, même.

    Il finit par sortir de l'académie, et sans même attendre les deux autres au point de rendez-vous, il décida de se diriger directement vers le restaurant, leur envoyant un simple message, disant qu'il préférait les attendre là-bas. Plus qu'il laissait de traces de pas dans la neige, plus que la distance qui le séparait de l'académie devenait grande, il se demandait si c'était vraiment une bonne idée. Il leva la tête, et regarda le ciel. Un ciel maintenant devenu sombre, ou du moins, depuis déjà quatre bonnes heures. Une odeur de sang, mais aussi de soif, et d'envie flottait dans l'air. Sans aucun problème il pouvait sentir la présence de tous ces "chasseurs" nocturnes qui ne souhaitaient que de sauter sur leur proie, et en faire le petit dîner. Il soupira. De toutes manières, il ne pouvait plus faire marche arrière, alors à quoi cela servait de se poser tant de questions? Il préféra marcher tranquillement, et penser à toutes autres choses qu'un dîner raté. Puis, il pensa, pensa, pensa...

    De loin, il était un simple bonhomme qui se fondait dans le paysage, avec tous les autres. Ce n'est ni son manteau noir, avec une capuche dont la fourrure était blanche, ou encore avec un simple Jean de couleur bleu foncé, ou même ses baskets noires qu'il allait attirer l'attention de quiconque. Est-ce que quelqu'un, sauf un chasseur, se doutait qu'il était un être à part, un être magique? Non, beaucoup l'ignoraient. Tout comme beaucoup de gens, ignorent beaucoup de choses. Ce que l'on dit de mal sur eux, ce que l'on dit de bien, et qui constitue leur entourage. Tout ça, ils l'ignorent, enfin, certains en savent une ou deux petites choses. Lui aussi, il ignorait beaucoup de choses.

    Il ignorait des choses comme par exemple le nom de cet idiot qui lui tournait au tour, si l'on peut dire ça comme cela. Ou plutôt, cet idiot qui le défie sans cesse, mais qui sait plus de choses sur sa soeur, qui lui n'en sait. C'était un peu comme son informateur, il lui permettait d'avoir beaucoup d'informations, mais malheureusement pas toutes sur elle. Ce gars, Akira, était devenue son meilleur ami. Mais pour Ritsuka, il ne représentait rien. Il le trouvait étrange, drôle par moment. Par moments idiots, mais aussi divertissant. Il aimait bien qu'on le provoque, ou qu'on le mette à l'épreuve, malgré les apparences. Au fond, il l'aimait bien.

    Allez, cette soirée sera peut être une bonne soirée. C'est avec cet état d'ésprit là qu'il est rentré dans le Restaurant. Tranquillement, et en poussant un long soupire, il a ouvert la porte, il est rentré, et alla s'installer à une table quelconque. Ce n'était pas un Restaurant de bas niveau, mais qui avait l'air de coûter assez chez, même. Cette ville avait de bons Restaurants, son père avait l'argent, alors autant en profiter. Il s'assit, et avant de prendre la carte des menus, ou toucher à quoi que ce soit d'autre, il préfera attendre que les deux autres arrivent.

Revenir en haut Aller en bas
 

Le dîner parfait... Ou presque. | PV ELSA & AKIRA |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Il était une fin
 :: ♦♦ Archives :: # Archives des RPs
-
Sauter vers: