AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Korosu Kahera ~ Requiem for pain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Statut : Elève.
Messages : 114
Mystérieuses framboise-cerises : 177

Documents
Age (ou l'age d'apparence): 16/18ans~
Pouvoir(s): Peut prendre le contrôle des gens qu'elle a mordu.
Oh! Un démon~
Oh! Un démon~


MessageSujet: Korosu Kahera ~ Requiem for pain.   Jeu 12 Juil - 19:09



DOSSIER DE
KOROSU KAHERA

FÉMININ de 17ANS, admis à Klain car il est une DÉMONE. Etudie à l'Académie Klain (quand elle a envie surtout ushishi). A pour pouvoir(s): prendre le contrôle des gens.
A pour avatar: DEAD MASTER de BLACK★ROCK SHOOTER







スクリーム、雌犬。

« Pride... »
    Kahera est narcissique et ne le cache pas. Ce qui compte pour elle? Elle-même. Elle possède une sorte d'orgueil qui accroît lorsqu'elle mutile et voit les gens souffrir. Une mélange exécrable entre le narcissisme et l'orgueil, en effet. Elle se glorifie mentalement d'être celle qui a le droit de vie ou de mort sur de pauvres innocents. Physiquement, voir son visage, son corps et même ses vêtements recouverts de sang l'excite presque, et accroît son estime d'elle-même. Kahera n'a pas connaissance du mot modestie, son égo est trop sur-dimensionner pour savoir un mot aussi faible. Elle n'est pas vaniteuse, non, c'est juste le fait qu'elle soit malheureusement le centre de son monde qui la rend aussi narcissique. Toute fois, elle ne perd pas une seule seconde à rabaisser les gens quand elle peut voir son égo grandir de manière démesuré. Sensible donc au commentaire qu'on fait sur sa personne, si vous la traiter de tout les noms, elle appréciera. Si toute fois vous décidez de la complimenter pour vous en sortir, la réaction sera la même. Mais si vous commencez à sortir des mots blessants ou même de la rabaisser vulgairement, la réaction sera contraire et violente, surtout immédiate. Il n'y aura pas besoin de justification, elle vous tabassera, dans le meilleur des cas. Jamais, au cours de sa vie, elle n'a eu honte de son physique diabolique.


« Wrath... »
    Impulsive, méchante et violente. Kahera a toujours été, et restera, une jeune fille sauvage et brutal. Elle n'a pas le temps d'être gentille. Kahera agit la plus part du temps sous le désir de faire du mal, mais ses actes sanguinaires sont dictés par un fond bien plus noir que ça. En effet, Kahera est en colère. En colère contre «Eux», les humains. Même si la colère est une «courte folie», Kahera étale cette haine vers les mortels depuis la mort de sa «mère» et de Reizo. Cela serait plus une vengeance que de la colère pur, mais c'est ça. Sans savoir pourquoi , elle s'attaquera plus facilement à des humains en bonne santé qu'à une créature magique sans défense. Cette aversion pour les humains, créée par des humains, se dégoût qui vit toujours a donner naissance au plaisir malsain de Kahera. En effet, voir des innocents se tordre de douleur dans tous les sens, les entendre gémir, les regarder implorer le pardon ne fait que satisfaire sa rancune envers cette «race» détestable. Les détruire. Elle veut tous les détruire. Toute fois, cette haine contre les mortels ne s'arrête pas qu'à eux. Elle maudit effectivement les autres monstres, qu'ils soient démon ou pas, elle les déteste. Elle déteste tout le monde, et il est rare de la voir s'enticher de quelqu'un. Elle fait preuve d'un total créativité quand à son sadisme débordant. Elle mets bien évidement en scène ses tortures sanglantes et s'amuse volontiers à faire peur aux enfants dans la rue. Sans complexe, sans rancœur, elle tue. Pour se détendre, se faire plaisir ou bien encore, manger.


« Greed... »
    Kahera est malheureusement cannibale. Elle n'apprécie pas la nourriture «humaine» et se nourrit exclusivement de chair fraîche. Les races ont différent goût sous la dent de Kahera. Par exemple, les humains sont ses repas préférés car ils ont un goût délicieusement salé et très léger, sûrement pour ça qu'un cadavre ne lui suffit pas. Les vampires la répugne car ils ont un goût aigre, les autres démons sont trop amer, les anges ont un goût de poulet, les lycans sont légèrement acide et les humains lui conviennent parfaitement. Kahera mange n'importe quand, à n'importe quel heure et quand elle le peut. D'ailleurs, Kahera mange avec ses mains, et ne se permet que dans rare cas à «cuisiner» sa nourriture. La seule nourriture dites humaine qu'elle peut avaler se limite à des cerises et au chocolat. En effet, le chocolat lui rappelle le goût amer des démons avec une note de goût sucrée. Sa connaissance en matière de cuisine s'arrête juste à la grillade humaine, et quelques compotes de cerveau.


« Stupidity... »
    Kahera est une idiote. Son quotient intellectuel n'est évolué que pour tuer, massacrer et torturer et à faire des plans machiavéliques. Outre cela, elle reste une gamine qui n'a aucunement conscience de se qui l'entoure. En réalité, tout ce qu'elle sait dès à présent, c'est Reizo qui lui a appris. Le ciel, les oiseaux, la nourriture, les goûts, les armes blanches et tout le reste de la vie. Sans lui, Kahera serait une démone ignorante tapît dans l'ombre. En effet, s'il ne l'avait pas sauver, ni aider à comprendre, elle n'aurait pas survécut. Toute fois, Kahera n'avoue jamais que c'est un humain qui lui a enseigner le peu de chose de la vie qu'elle connait. Cela ne veut pas dire qu'elle est plus intelligente pour autant, elle est juste instruit. Kahera serait presque une élève de classe de primaire; elle ne sait pas lire correctement, elle ne sait pas calculer plus loin que dix, -elle juge pas nécessaire de compter plus, étant donné qu'elle ne prend pas le temps de compter le nombre de gens qu'elle a tué-, et elle sait aussi bien dessiner qu'une gamine de maternelle. La petite chose à savoir, dû à cause de sa "stupidité", Kahera a terriblement peur des orages. Éprouvant une certaine admiration au ciel, elle a une peur terrible en ce qui concerne le tonnerre. Elle se cache quand cela arrive. Dès lors, elle regrette que Reizo ne soit pas là, on ne sait pourquoi d'ailleurs, mais elle a besoin de lui dans ce cas qu'elle juge extrême.

悪魔の体。

« Mask of Evil... »
    La seule chose que vous verrez avant de mourir des mains de Kahera, ça sera les yeux verts. Verts nucléaires, aussi instables et mobiles que le produit éponyme. Ils laissent entrevoir la haine intense, le désir puissant de faire souffrir et la satisfaction d'avoir une pauvre âme à torturer. Rare sont les fois où ils exprimeront autre chose que de l'animosité. Pleurer? Kahera n'en a jamais eu l'utilité. Elle n'a pleurer qu'une seule fois dans sa vie, et rien que pour cette seule fois, elle ne préfère pas en parler. Il faut d'ailleurs être assez proche d'elle, et être rester en vie assez longtemps, pour pouvoir connaître ce genre de secret. En effet, Kahera ne pleure que d'un œil, de l'œil gauche exactement. Un sourire? Aucun! Juste d'affreux rictus qui transforme avec une grâce effrayante son visage. Lorsqu'elle s'apprête à mordre quelqu'un, ses crocs sont sortis. De magnifique canines qui sont l'élément essentiel de son pouvoir. Sans eux, Kahera ne serait pas grand chose, c'est pourquoi Kahera, en plus de s'idolâtrer, adore ses crocs. Certaines personnes les trouvent effrayant et trop douloureuse, tandis que d'autres, -ils sont rares-, les trouvent mignonnes ou adorables. Kahera, lors qu'elle se sent menacer ou qu'on l'ennuie de trop, sort rapidement les crocs, histoire de faire passer le message.


« Damn, I'm god... »
    Du haut de ses un mètre soixante-quinze, Kahera pèse un total de cinquante-six kilos. On peut ajouter dix centimètres de cornes à Kahera. Eh oui! Notre démone préfère a des cornes protubérantes noires. Elles ont d'ailleurs une forme squelettique et inquiétante, et incassable, encore plus rigide que n'importe quel métaux. Contrairement à ses cornes, Kahera déteste qu'on triture à ses ailes noires. En effet, ces derniers sont le point sensible de Kahera par leur constitution et leur forme étrange. Les formes de ses ailes rappellent fortement celles des petits démons qu'on s'amuse à redessiner. Malgré cela, Kahera ne possède pas de queue comme les petits diablotins! Dans tout les cas, quand elle est mise à nue, Kahera dévoile une peau extrêmement blanche, comparable à de la craie. Autant vous dire que le contraste de ses cornes et ses ailes noirs se fait rapidement entre la peau délicate et blanchâtre. Ou quand le sang gicle sur son visage. Autre chose qui soit aussi noir que ses cornes et ses ailes: ses cheveux. Kahera possède deux grandes anglaises qui encadrent son visage. Une frange se présente d'ailleurs pour renforcer cette impression de regard mesquin chez la démone. De plus, on peut noter la présence d'une petite poitrine. Certaines personnes au regard entraîner évaluerons un petit "C".


« Mum is dead... »
    Côté vestimentaire, Kahera ne se sépare jamais de sa petite robe noire, certes, elle est courte et ne s'arrête qu'à la moitié de ses cuisses blanches. Elle possède en guise ceinture, un morceau de blouse blanche que lui a généreusement offert Reizo, lorsqu'il était encore vivant. Outre cela, elle a aussi des ballerines noirs: c'est bien facile pour elle que de courir après ses proies qu'avec des talons, et bien plus mignon que de simples baskets. Autour de son cou, un ruban noir, pas serrer trop fort pour ne pas l'étouffer, mais juste assez.

ダーク鮮度

« Ces sal*parts, ils m'ont enfermé dans une cage sombre, j'ai tenté, depuis que j'ai dix ans, de m'enfuir. J'ai essayer de tout détruire, de libérer mes confrères, j'ai tout essayer, mais à chaque fois, quelque chose cloche... J'ai maintenant quatorze ans, aucune de ses fils de p**** ne voudra me toucher, j'ai traumatisée tout les scientifiques de se labo, on m’appelle l'expérience raté, la machine de guerre. Et ils pensent que me mettre dans le noir, les mains accrocher par de stupides chaines, les jambes attachés au sol me fera oublié mes élans agressifs et que j'me mettrais à leur service ? Ushishishishii, ils n'ont pas encore vue à quel point je pouvait être méchante et destructrice. Je n'ai utiliser que la moitié des mes pouvoirs, je ne me suis toujours pas transformer en cette machine de guerre effroyable appeler dragon nucléaire. Mais cette fois-ci, je n'irais pas secourir les autres hybrides, si ils veulent partir, qu'ils fassent leurs évasions eux même ! Il va bientôt être leur de manger mon dîner. Ce qui est drôle, c'est que je ne voit rien, je n'entend rien,
mais je sais quand ils me donnent à manger. Je suis l'une des plus horrible des hybrides. J'ai maintenant de magnifiques cornes sur ma tête. Je n'est peut être que 14ans, mais j'ai déjà en moi l'envie de tous les tuer et je connais tout les risques. J'ai passé assez de temps dans le noir pour comprendre mes erreurs et pourvoir faire un nouveau plan plus intelligent, plus dangereux, plus destru--... »

La grande porte métallique s'ouvrit, laissant passer la lumière de la salle de derrière. Un jeune homme se tenait devant Kahera qui était envelopper dans une sorte de camisole étroitement collé à
elle, elle était suspendu par les bras et retenue au sol par les jambes. Ce jeune homme qui était un beau blond aux yeux délavés, il apporte sur un plateau le dîner de Kahera. Il le posa à terre et fixa la
camisole qui enveloppe l'hybride sauvage. Kahera parle toute seule, il le savait et il savait aussi qu'elle détesté les humains et qu'elle les tuerait tous. Il n'en est pas moins que le jeune homme connais cette
jeune fille, il l'avait vu en photographie qui relate les exploits de la belle. Elle avait beaucoup changée car maintenant elle avait d'affreuse cornes, mais cela n’empêche qui en était tombé amoureux. C'est vrai que si on retire son côté sadique, Kahera est magnifique... ou presque. Ce jeune homme, qui est en réalité le larbin des scientifiques, fit semblant de sortir, pour la première fois, il allait entendre et voir Kahera. Les chaines qui la tirées se détendirent, elle se retrouva projetée violemment au sol, elle se releva et se dirigea vers la plateau. Elle avait beau être dans le noir, la démone se guide facilement vers le plateau, le jeune qui était rester dans un coin, fixait avec attention la scène qui se dérouler. Kahera attrapa la pomme et la jeta sur le larbin qui émit un bruit. Elle se tourna vers lui, malgré le
masque qu'elle portait, il savait bien qu'elle le fixait méchamment. Elle courra à sa rencontre, et il se colla contre le coin, elle s'arrête, enfin, elle fut obliger de s'arrêter car les chaines n'allaient pas plus loin. Son visage n'était qu'à quelques centimètre du larbin, il sentait qu'elle avait une haine sans raison envers lui.

« - Tu pue l'humain, t'es qui ? Qu'est-ce que tu m'veux ?
- R-rien... !
- Alors, qu'est-ce que tu fous là ? Retourne avec eux, sale bête !
- J-Je... Je ne suis pas un animal !
- Dis-moi ton nom alors ! Sale être humain !
-Je m'appelle ... Rei--.... »

La porte se rouvrir encore une fois, Kahera tourna la tête vers la porte tout comme le dénommé " Rei ". Deux soldats se jetèrent sur elle et Kahera hurla, 'Rei' fixa le scientifique qui venait d'arriver. Il souriait d'une manière étrange et fit un signe de tête à Rei.

« - Merci mon petit Reizo, comme quoi que mettre des capteurs dans cette salle est une bonne idée !
- Hein ?!
- Sal******* d'humains ! ALLEZ CREVER EN ENFERS ! BANDE D'ENF***** ! J'VAIS TOUS VOUS TUES !
- Calmez donc ces ardeurs ! »

A peine avait-il terminé sa phrase, que le scientifique fut assommé par un coup de plateau, les deux soldats lâchèrent l'hybride et se ruèrent sur le larbin. Ils commencèrent à le rouer de coups, quand la silhouette de Kahera se releva et donna un coup de poing dans les côtes d'un des soldats qui vola non loin. Elle souriait, elle était enfin libre et pourra tous les tués. Elle attrapa le plateau que tenait le larbin, le cassa en deux, se jeta sur l'autre soldat et lui massacra sa tête avec l'un des morceaux de plateau. On l'entendait rire et dire " J'vais te massacrer ta gueule avec tant d'amour que ta mère va pas te reconnaitre ! ". Quand elle eu bien déformer le soldat, l'autre essaye de lui tirer dessus, manque de chance, Kahera était déjà au dessus de lui, elle avait son éternelle rictus diabolique aux lèvres et lui enfonça le plateau dans la gorge. Elle était maintenant seule avec Reizo, dans la pièce, et pour la première fois, aucune alarme n'a été déclenché. Elle le fixait de ses yeux verts flash et déclara.

« - Bouf***, t'as le choix entre crever ici ou me faire quitter c'te pu**** de labo'.
- K-Kahera ?
- Quoi ?!
- Je peut venir avec toi ?
- ...Fait-moi sortir d'ici, on en rediscutera plus tard. »

Kahera était maintenant dans le couloir, avec Reizo. Il était bizarre de voir une enfant avec des cornes longues et recourbés rappelant une colonne vertébrale. Reizo prenait beaucoup de risques en faisant s'évader une patiente, surtout quand on parle de Kahera. Ils avaient emprunter tout deux des couloirs où personne ne passe d'habitude. Reizo allait faire sortir Kahera par derrière, car il sait bien que ce coin du labo est visité que par les rats. Ils étaient très silencieux car le moindre bruit pourrait alerter les gardes ou les scientifiques. Quand ils se retrouvèrent dehors, il fallait encore passer par dessus le mur et parcourir la forêt. Kahera fixait le ciel, un regard interrogatif. A vrai dire, elle n'est jamais sorti du laboratoire et n'avais jamais vue de ciel, surtout qu'il est gris. Ses cheveux courts ondulés volaient au vent, Reizo était pris d'une certaine émotion: voir Kahera si calme et recouverte de sang, à vrai dire, ça le rendait encore plus fou amoureux d'elle. Soudain, une alarme retentit, Kahera tourna la tête vers la porte fermé qui l'est avait conduit dehors, Reizo fixa Kahera qui l'attrapa par le bras. Elle attrapa la main de Reizo et elle commença à courir quand des soldats rentrèrent dans la petite arrière cour, le deux jeunes s'étaient déjà échappe depuis un moment, Kahera tennait fortement le poignet Reizo dans sa main et parcourra à une vitesse fulgurante. Ils se retrouvèrent de l'autre côté de la forêt, elle s'écrasa littéralement au sol, mais garda intact Reizo. Kahera soupira et Reizo lui jeta un regard admiratif, elle était fatiguée. Kahera ne pensait pas que de ne pas avoir utiliser son pouvoir pendant quatre ans aller tant l’affaiblir. Reizo la regarda, enfaite, elle avait beau être sadique, c'était quelqu'un d'attachant. Il arracha un morceau de sa blouse blanche et en fit une ceinture à la taille de Kahera, puis il continua d'arracher toute sa blouse et lui souria. Kahera, bien qu'elle soit allongée, le fixa et lui demanda méchamment pourquoi il souriait comme un débile. Il lui répondit simplement qu'il arrête de chercher à devenir scientifique et qu'il l'aime. Elle le fixa avec incompréhension, comment pouvait-il aimer un monstre comme elle. Il s'agenouilla à ses côtés et continua de lui sourire. Kahera se releva rapidement et le poussa, puis se retourna.

« - Reizo... T'as des talents pour forgé des trucs ?
- Euh, ouais. Pourqu--... »

Il n'a pas eu le temps de poser sa question, il reçut un sac beige en plein dans le ventre. Il l'ouvrit le sac et découvrit du métal. Il la regarda d'un air ahurie, Kahera fixait le ciel, la nuit commence à tombé. C'était étrange de voir une sadique comme elle s’attendrir devant le ciel. Elle reprit tout en fixant le ciel :

« - Fabrique-moi deux gants avec les doigts en métal, prend s'plan, t'en aura b'soin. »

Kahera lui balança un croquis d'un gants avec des doigts ressemblant plus à des doigts de squelette tranchante qu'a autre chose. Reizo vient d'être témoin d'une chose magnifique, un sourire sincère et innocent de Kahera. Elle lui souriait puis elle se retira, trop fatiguée pour rester avec lui. Ils étaient bien cachés, personne ne les trouveraient.

XxX

« Pendant huit ans, j'ai échappée à l'armée et à ses scientifique fous. J'ai maintenant 18ans, Reizo est mort alors qu'il n'avait que dix-sept ans et moi quinze. C'était un humain intelligent, mais pas assez car il ne savait pas à quel point j'étais une fille horrible, qui n'inspire qu'a la vengeance. C'est les chasseurs qui l'ont tué, juste devant moi. Reizo, il préfère crever que de me laisser attraper par ses sal******. Ouaip, un gars qui aime le monstre que je suis. Pendant deux ans, j'ai ignorait ses avances, mais pourtant, j'ai garder ses cadeaux. Le morceau de blouse qu'il m'avait attaché autour de la taille et les gants en fer qu'il m'avait confectionner. Depuis quatre ans, j'ai fait les pires des meurtres qu'on puisse imaginer. Je suis rechercher par tout les armées de la terre, j'suis tellement connut que beaucoup de gens disent que je suis qu'une légende... Pas vrai, Patty ? »

Kahera tenait dans sa main armé de lames noirs, la tête d'une femme âgée par les cheveux. Kahera lui souriait gentiment et se mit à rire. La pièce où elle se trouvait était repeinte de sang de la veille dame. Kahera était assise sur la table et rigolait, elle avait toujours ses imposante cornes qui avant beaucoup grandit en quatre ans, ses cheveux étaient en large anglaise, son visage blanc tacheté de sang, son ruban blanc aussi. Elle jeta la tête par la fenêtre grande ouvert, descendit de la table
et ouvrit le frigidaire et prit une brique de lait et la posa sur la table, et l’embrocha avec ses lames. Kahera souri, il était maintenant l'heure de partir, elle ouvrit la porte et sorti en la refermant
soigneusement. Le couloir de l'immeuble était vide, une chance. Elle rangea ses lames dans leurs gants, se recoiffa et s'essuya les mains sur sa robe noir. Elle prit les escaliers, descendant en chantonnant la musique du parrain. Un film qu'elle avait vue avec Reizo quand il avait télécharger le film. Grâce à lui, elle savait plein de chose, elle savait même comment s'appelle cette chose qui change de couleur qui passe du bleu au gris, au jaune, au rouge, au orange et au noir. Le ciel. Quand elle sorti de l'immeuble, il pleuvait et tout le monde criait. La tête qu'elle avait jeter par la fenêtre avait atterrit sur un taxi, la police n'était pas loin, Kahera profita de cette agitation pour s'enfuit sans éveillé les moindres soupçons. Elle rejoindra par la suite l’académie Klain, ne sachant si elle allait rester comme elle était, ou si elle allait changer...

A pour pouvoir(s)/arme(s)
Kahera peut prendre le contrôle d'une personne en la mordant, elle contrôle non seulement le corps, mais aussi le pouvoir, à une distance de 10mètre. Elle possède aussi deux gants avec des lames sur chacun des doigts

Ai découvert le forum grâce à: D'après mon ancienne fiche, partenaire. o/
Ai tout lu, la preuve : Il suffit d'y croire un peu
Ai juste envie de dire... Je n'ai toujours pas eu le courage de réécrire l'histoire de Kahera, mais vous avez déjà un bon aperçu de la refonte de son caractère et de son physique, peut-être que l'histoire viendra par la suite, on verra bien. Vous n'aurez qu'à contacter ma secrétaire si... Oh bah je l'ai mangé, désolée. ._.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
 

Korosu Kahera ~ Requiem for pain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Le début
 :: 
♦♦ Qui es-tu pour commencer ?
 :: # Présentations
-
Sauter vers: