AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le début d'une chanson sans fin. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Statut : Squatteur de l'académie et accessoirement élève
Messages : 3
Mystérieuses framboise-cerises : 150

Documents
Age (ou l'age d'apparence):
Pouvoir(s):
Oh! Un quelqu'un ~


MessageSujet: Le début d'une chanson sans fin. ~   Ven 3 Aoû - 18:44



DOSSIER DE
KUNOU Vincent (Evelyne)

Homme de 17 ans en apparence, et 28 en vrai, admis à Klain car il est un mi-hunter, mi-vampire. A pour pouvoir(s): le changement de sexe. A pour arme(s) : Bloody Song (un katana).
A pour avatar: Prussia de Axis power Hetalia version fille et garçon









Psychologiquement, on peut le décrire comme...

Juste… Vos gueules. « Il ne supporte pas les gens. Il se croit au-dessus de tous, et le reste du monde, pour la plus part n’est fait que d’imbéciles qui ne savent pas se tenir. Ils ont tous quelque chose pour lui déplaire. Tous. Il n’aime pas ces gens qui racontent leur vie, parce qu’il s’en lave les mains, ceux qui racontent leur malheur surtout, parce qu’il sait que pour la plus part, ce sont de petits malheurs idiots comme « mon copain m’a quittée ». Il y a toujours pire dans le monde. Plus sombre. Et les personnes qui vivent ce genre de choses, elles au moins ne vont pas pleurer dans les bras de quelqu’un en leur racontant leur malheur. Bien sûr, il ne supporte pas non plus ceux qui racontent leur journées en détails, parce qu’au fond, du fait qu’elle s’est achetée une paire de chaussures, il en a rien à foutre. Pour dire ça, ce n’est que de la salive gaspillée pour rien. Il n’aime pas non plus ceux qui parlent pour la trentième fois de la même série, ou du même roman, de la même bande dessinée, etc. Parce qu’en parler une fois suffit amplement. Malgré tout, il reste en compagnie des gens, attentif à ce qu’ils disent. Mais, il fait tout pour leur faire comprendre que ce qu’ils lui disent de l’intéresse absolument pas.

Ce qu’il ne supporte pas d’entendre aussi, ce sont les mots tous doux et tous mielleux des couples. C’est limite si ça ne lui donne pas envie de vomir. Ils sont là, à parler bien fort, pour que le monde voie leur grand amour. Du moins, ça le fait rire aussi, c’est dans ces moments-là qu’il pense « ça dit des mots doux, ça appâte dans son lit, et ça largue le lendemain. » Parce que oui, le jeune homme ne croit absolument pas au grand amour. Il n’y croit pas à l’amour tout court en fait.

Je t’aime, moi non plus. « Il ne croit pas à l’amour, et ça, ce n’est un secret pour personne. Il s’amuse aussi à faire comprendre aux gens que le grand amour n’existe pas. C’est presque un passe-temps pour lui. Il sort d’ailleurs avec très peu de personnes, voire personne ces derniers temps. Il n’a pas de temps pour ça, il n’est pas d’humeur pour ça, et de toutes manières, tous les gens qui l’entourent sont des idiots qu’il sera incapable d’aimer. S’il sort avec quelqu’un, c’est rare de le voir aller vers cette personne, lui demander des câlins, des bisous, ou même un peu d’amour. Il ne dit jamais de mots doux, et ne donne jamais de surnoms. C’est presque s’il faut lui arracher le « je t’aime » de la bouche.

Mis à part ça, il utilise souvent son pouvoir de changement de sexe pour séduire les hommes sous la forme d’Evelyne. Plus d’un finissent dans son lit, mais rare sont ceux qui vont jusqu’au bout. Il aime ce petit jeu, il joue avec tous ces hommes qu’il récolte. Au fond, ce petit jeu le rassure même, il lui rappelle le fait que les hommes sont idiots et sans intérêt. Mais qu’en plus de ça, il est facile de les piéger, il suffit d’avoir de longs cheveux, un beau visage, une paire de seins, et aller dans un bar.


I’m a boy, and she’s a girl « Il cache son pouvoir de changement de sexe. Pas qu’il en a honte, il veut juste que personne ne le découvre, sinon ça ne serait plus amusant. Il joue avec ce pouvoir, et s’amuse à jouer deux personnes différentes. Lui, il est Vincent, elle, elle est une fille. Parfois, il peut la faire passer pour quelqu’un de sa famille, comme sa cousine, ou bien sa sœur. Parfois, il dit que c’est sa meilleure amie, ou une simple fille qu’il a rencontré dans un bar. Mais la plus part du temps, il ne se justifie pas. Parce que se justifier, et se perdre dans ses explications, ça serait stupide.

Mais il arrive parfois qu’une ou deux personnes découvrent son pouvoir malgré tout ça, et lorsque les explications et les justifications ne suffisent pas, il finit par l’avouer. C’est alors qu’une nouvelle chanson est entamée : est-il une fille ou un garçon ? Il dira qu’il est les deux, ou bien laissera les gens s’imaginer ce qu’ils veulent. Mais jamais il lui arrivera de dire qui il est réellement. Sauf une ou deux exceptions. Le fait qu’il est né garçon est un secret qui ne le regarde que lui seul. Et puis, il sait bien embrouiller les gens à ce sujet : même sa sœur a fini par avoir un doute dessus.

Noir, blanc, vert « Pour embrouiller les gens, c’est le roi. Au début, il dira blanc, par la suite, il dira noir, et il finira par dire violet, sans qu’on n’y comprenne quoi que ce soit. Il aime aussi contredire les gens, jusqu’à ce qu’ils changent totalement d’avis. Quelqu’un lui dira blanc, il dira noir. On lui dira jour, il dira nuit. Il est d’ailleurs quelqu’un qui persiste beaucoup, s’il joue au jeu du qui a tort, c’est lui qui gagnera. Parce qu’il ne lâche jamais l’affaire, il a raison, point. Et donc, s’il faudra un combat de « si », « non », il continuera de dire « si » tant que l’autre n’aura pas abandonné. Après tout, il ne pourra pas avoir tort.

J’ai toujours raison « Il dit avoir toujours raison. Dans sa tête, il ne peut tout simplement pas avoir tort. Il mieux que les autres, il est au-dessus des autres, il a donc forcément raison. S’il a tort, c’est que la personne qui avait raison est au-dessus de lui, ce qui tout bonnement impossible, voilà tout. Et pour prouver qu’il a raison, il trouvera des milliers d’excuses, de mots et d’explications pour justifier son propos, après tout, ce ne sont pas les justifications qui manquent chez lui.

UC.

Physiquement, on peut le décrire comme...

En plus d'une quinzaine de lignes, décrire votre personnage physiquement. A quoi il ressemble, ses goûts vestimentaires...

Avant d'arriver à Klain, il...

En plus d'une vingtaine de lignes, raconter son histoire. Comment il est arrivé à Klain, par exemple.

A pour pouvoir(s)/arme(s)
Décrivez ses/son pouvoir(s) ou son/ses arme(s), s'il en a. Essayez d'approfondir du mieux la description que vous pouvez. Si vous n'en avez aucune, laissez ce champ vide.

Ai découvert le forum grâce à: Moi même.
Ai tout lu, la preuve : Pas besoin de preuve.
Ai juste envie de dire... Un jour, je finirai cette fiche. J'y crois dur comme fer.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le début d'une chanson sans fin. ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Klain :: 
Le début
 :: 
♦♦ Qui es-tu pour commencer ?
 :: # Présentations
-
Sauter vers: